Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

« Carlos Dorim, atelier d’écriture, Mediathèque de Bayonne

Mardis 10, 17, 24 janvier 2017, 18h15
Inscription aux ateliers au 05 59 59 17 13.
Médiathèque centre-ville de Bayonne (entrée libre)

Il y a des fictions, des récits, des romans, des nouvelles qui vous font voyager.
Ce voyage peut être réel : exil, migration, exploration, vacances, aventure, errance, voyage d’affaires. Il peut aussi être un trajet culturel, moral, sportif, médical, un parcours de vie qui vous amène d’une situation  à une autre, et ensuite la vie n’est plus la même, et devient une surprise, et le voyageur découvre des possibilités d’agir qu’il ignorait. Il peut enfin être un voyage dans votre propre monde qui change et qui vous surprend.

Né à Cuba, Carlos Dorim a vécu dans plusieurs villes du monde avant de s’installer à Bayonne en 2013. Poète, auteur de trois recueils, il a accompagné de nombreux publics dans l’écriture d’histoires, comme par exemple à Noisiel (Val de Marne) pour « Petites histoires sans frontières ».

Il pense, écrit et rêve en français. En 2010 il gagne le prix de poésie « Simone De Carfort » de la Fondation de France. Adepte d’une poésie naviguant entre entre l’oralité de Jacques Prévert et la concision d’un haïku japonais, il partage l’idée de Novalis, qui pense qu’une certaine poésie nous apprend « la nostalgie d’être partout chez soi ».

Pour Carlos Dorim, apprendre à écrire un texte court, une nouvelle, un roman, est une manière de déchiffrer ce que le monde est pour chacun de nous, pour le vivre, le dire et l’entendre.


 

© Eklektika 2018 - contenu diffusé en accord avec l'organisateur, pour plus d'info, contactez-nous