Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Alexandre Tharaud a lancé la saison de la Société Philharmonique de Bilbao

16 octobre 2014 > > Un commentaire

Pour le coup d’envoi de sa saison, la Société Philharmonique de Bilbao a donné un concert exceptionnel du pianiste français Alexandre Tharaud et des Violons du Roy, offrant ainsi à Eklektika à découvrir l’une des plus illustres salles de concert du Pays Basque, voire d’Europe.

filarmonica-tharaud-2C’est à Bilbao que le pianiste français Alexandre Tharaud et l’orchestre de chambre québécois Les Violons du Roy ont choisi d’entamer une tournée européenne qui les mènera d’ici fin octobre en France, en Allemagne et en Slovénie.

Le 10 octobre dernier, l’honneur revint donc à la Société Philharmonique de Bilbao d’ouvrir également sa saison avec ce soliste reconnu des grands orchestres français jouissant d’une renommée internationale qui ne cesse de croître, et considéré comme l’un des pianistes français plus talentueux du moment (notamment sollicité par l’Orchestre National de France, le Philharmonique de Radio France, le Sinfonia Varsovia, les symphoniques de la Radio Bavaroise, de Saarbrücken, de Taiwan, le Philharmonique du Japon, le Tokyo Metropolitan ou le Netherlands Chamber Orchestra).

La presse spécialisée l’a surnommé le « Glenn Gould français », bien que de nombreuses différences le distinguent du pianiste canadien excentrique, notamment au niveau du style et la technique.

album alexandre tharaudDans le droit fil de la sortie de son nouvel album, dans les bacs depuis la semaine dernière, le programme de la soirée fut consacré à la musique de Mozart et Haydn, deux compositeurs qui étaient jusqu’à présent absents du répertoire discographique d’Alexandre Tharaud.

Pendant la première partie du concert, Les Violons du Roy ont interprété la symphonie nº51 de Mozart et la symphonie nº49 “La Passione” de Haydn,, sous la direction du chef d’orchestre britannique Jonathan Cohen.

sociedad-filarmonica-orchesAprès la pause, Alexandre Tharaud a fait son apparition sur scène.

filarmonica-tharaud-3Mince, Diaphane. Avec des airs d’éternel jeune homme et sa petite veste de velours noir. Avec une délicatesse et une humilité qui seront à l’image de son jeu. Sa grâce, sa subtilité, la délicatesse de ses nuances, la fluidité de ses phrasés, la richesse de ses textures.

Il a tenu en haleine la Société Philharmonique de Bilbao en interprétant un rondo pour piano et orchestre, K 386, et le concerto pour piano nº9, K. 271 “Jeune homme” de Mozart.

Un pianiste d’exception, dans une salle tout autant exceptionnelle

Fondée en 1896, la salle de la Société Philharmonique de Bilbao est l’une des plus anciennes salles de musique de chambre en Europe et à  l’atmosphère sobre, intime et accueillante se rajoute une qualité acoustique extraordinaire.

Chaque année, elle accueille les meilleurs artistes de musique classique du panorama international. Parmi les artistes qui s’y produiront cette saison figurent entre autres: les pianistes Christian Zacharias, Elisabeth Leonskaja, Grigory Sokolov, Daniil Trifonov, Yuja Wang, les violonistes Vilde Frang et Nicola Benedetti, le violoncelliste Daniel Müller-Schott, les quatuors Leipzig, Orion, Auryn et Jérusalem, l’Academy of Saint Martin in the Fields, l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig ou le ténor anglais Ian Bostridge.

Contrairement à d’autres salles, ici les places ne sont pas numérotées, les auditeurs peuvent s’asseoir où ils veulent, l’acoustique et la visibilité étant excellente à n’importe quel endroit.

Avec 31 concerts programmés entre octobre et juin, l’offre musicale a de quoi régaler les mélomanes bien au-delà des seules limites de Bilbao, mais qui pourtant, fait contraste avec le public très local qui remplit la salle de 940 places.

sociedad-filarmonica-public

Car sa grande particularité réside dans le fait que, pour pouvoir assister aux concerts, il faut être “socio” de la Société Philharmonique et être abonné, ce qui implique de payer chaque mois 80 euros (960 €/an) après avoir versé 150 euros initialement pour adhérer à la Société (une réduction de 50% est offerte aux jeunes ayant moins de 30 ans).

La seule façon d’assister à un concert sans être abonné, c’est de se faire inviter par un socio, lequel devra alors payer 50 euros pour l’invitation.

sociedad-filarmonicaRares sont donc les visiteurs de la ville de Bilbao qui ont l’occasion de pénétrer dans ce haut lieu de la musique classique. La Société, qui ne bénéficie d’aucune subvention, peut tout de même compter annuellement d’un millier de socios.

Le Glenn Gould français

alexandre-tharaud-livreEnfant chéri des mélomanes, Alexandre Tharaud n’est pas non plus un inconnu pour les cinéphiles, depuis qu’il a interprété son propre rôle dans Amour, de Michael Haneke, Palme d’or du Festival de Cannes 2012.

Fin 2013, le pianiste sort un livre, Piano intime, contenant une longue conversation avec le musicologue Nicolas Southon, et un documentaire lui est consacré, Le temps dérobé, de la réalisatrice Raphaëlle Aellig Régnier, introduisant le spectateur dans les coulisses de la vie de pianiste de concert et montrant ce que vivent les solistes derrière la scène.

Crédit photos du concert d’Alexandre Tharaud : Frederik Verbeke


Commentaires

Une réponse à Alexandre Tharaud a lancé la saison de la Société Philharmonique de Bilbao

  1. […] Alexandre Tharaud a lancé la saison de la Société Philharmonique de Bilbao : Agenda des évènements culturels, dossiers et articles sur la culture au Pays basque  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.