Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

« Amama » d’Asier Altuna : le printemps radieux du cinéma basque gagne tout l’Hexagone

18 mai 2016 > > Un commentaire

Distribué par le cinéma L’Atalante de Bayonne, le film « Amama » du réalisateur basque Asier Altuna débute aujourd’hui une nouvelle vie en débarquant massivement sur les écrans du réseau de salles Utopia, à même de lui valoir un beau succès hexagonal.

Les spectateurs ne s’y sont pas trompés, qui ont fait du merveilleux Amama d’Asier Altuna le repère de leurs sorties cinéma au Pays Basque, où le film a vécu par l’énergie d’une distribution très indépendante organisée par le Cinéma L’Atalante de Bayonne et l’Institut Culturel Basque.

C’est par un communiqué que ces deux entités ont donné d’excellentes nouvelles de sa diffusion, la barre des 7.000 spectateurs ayant été atteintes sur  son premier territoire d’origine.

Pour comparaison, le film Ander de Roberto Caston, distribué par Bodega Films en 2011, avait totalisé 11.000 entrées sur l’ensemble du territoire hexagonal, « au vu de la programmation en cours, il n’est pas impensable que ce chiffre soit atteint par Amama d’ici quelques semaines ».

Après avoir été soutenu par 10 salles du Pays basque français, qui y ont programmé plus de 110 séances, cette ode à la nature a également circulé en Béarn, dans les Landes ainsi que dans plusieurs autres salles en France.

amama-gazette-UtopiaMais à partir d’aujourd’hui, la programmation du film dans le réseau des salles de cinéma Utopia à Bordeaux, Toulouse, Montpellier et Avignon va marquer un tournant décisif, tant ce réseau de salles piliers de l’art et essai est en mesure de considérablement accroître sa visibilité.

Positionné en première page de leurs Gazettes, Amama a donc toutes les chances de devenir un must de printemps à déguster dans tout l’Hexagone.

L’oeuvre d’Asier Altuna marque de fait un encouragement considérable pour la jeune expérience de l’Atalante dans le domaine de la distribution depuis 2014, qui s’appuie sur le travail de proximité avec les exploitants du territoire.

« Cet engagement commun a permis d’optimiser la circulation des films en salle, de garantir leur maintien sur les écrans dans le temps et de coordonner l’animation autour des films. Nous tenons donc à remercier les salles du Pays Basque qui auront contribué à la visibilité du film sur leurs écrans durant près de trois mois, temps d’exposition rare pour un film. »

zinemaldia-2015-2Le paradoxe de n’avoir trouvé de distributeur ailleurs qu’à Bayonne a déjoué les scénarios écrits d’avance, en parvenant à toucher un large public grâce à cette activité de distribution.

amama-asier-altuna-1Hors du Pays basque français, Amama sera donc à retrouver à partir du 18 mai dans les Utopia de Bordeaux, de Montpellier, de Toulouse et Tournefeuille et d’Avignon.

A venir également sa programmation fin juin au Cinéma Le Méliès de Pau, puis à Bourg en Bresse, Port de Bouc, Bergerac, Argelès/mer…

A Bayonne, le film retrouve l’Atalante à partir du 1er juin pour deux séances de plus.


 


Commentaires

Une réponse à « Amama » d’Asier Altuna : le printemps radieux du cinéma basque gagne tout l’Hexagone

  1. Philippe ginet dit :

    J’ai vu le film au Festival du Film Espagnol à Nantes. Sublime, hors du temps. A voir sans modération, qu’on soit basque ou pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.