Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Anglet Jazz Festival : tout est dans cette main tendue

24 septembre 2015 > > Soyez le premier à réagir !

Du 25 au 27 septembre, le pari est fait à Anglet de fixer un rendez-vous musical et jazz, avec l’envie de faire partager une proposition musicale riche et diversifiée.

Le visuel de l’affiche de l’affiche du Anglet Jazz festival, du 25 au 27 septembre, porte l’évidence de ce « nouveau » rendez-vous sur la ville, évolution pour la seconde année d’un Jazz sur l’herbe qui compte 8 éditions au compteur.

festival-jazz-anglet-1Une main qui tient le programme d’une petite dizaine formations programmées, entre le Théâtre Quintaou (qui l’accueille en salle pour la seconde année) et la formule historique du dimanche dans le parc Baroja.

Et cette autre, portant signe musical.

Deux mains l’une vers l’autre, comme la philosophie d’une manifestation qui sait ce qui a été ici, à Bayonne en particulier avec feu-Jazz aux Remparts (jusqu’en 2003), ce qui est encore la référence du genre, « l’autre côté » à Donostia (avec le Jazzaldia), et ce qui sera, en avril 2016, avec une plus grande amplitude donnée aux Beaux Jours de Biarritz, la véritable première édition étant fixée à avril 2016.

festival-jazz-anglet-4

Jean-Marie Ecay – vendredi 25 septembre, 22h30 à Quintaou

Il faut donc trouver sa place, quand la raison d’être, portée par Arcad, est de donner du lien entre la pratique artistique, l’excellence, et le partage.

Pour cela, le directeur artistique d’Anglet Jazz Festival, Marc Tambourindeguy, ne cache ni son ambition ni les obstacles sur la route de ce rendez-vous.

Le mot « jazz » peut faire plus peur que celui de « pop » ou de « rock », « on l’imagine toujours un peu enfermé dans un style, quand, de notre côté, l’idée a vraiment été portée de donner une ouverture la plus large possible », confie-t-il.

festival-jazz-anglet-6

Fanfare du sergent Perrut – à partir de 13 h le dimanche 27 septembre au Domaine de Baroja

« Ce domaine musical a beaucoup évolué par rapport à ses standards connus, mais le public est encore à construire », et le sentiment de l’équipe, c’est que, là, « il va y avoir de très jolies surprises ».

Les noms alignés ne formeront pas carte de visite d’avoir proposé de l’élitisme, bien au contraire, et cela s’entendra dès le premier concert donné par Leila Martial.

festival-jazz-anglet-2

Leila Martial – vendredi 25 septembre à 20h30 au Théâtre Quintaou

Bardée de prix nationaux, ses classes sont faites depuis bien longtemps, « tout le contraire d’une chanteuse formatée, elle va détonner dans la folie qu’elle donne à sa voix, son instrument à elle », entre vocalises jazz et envolées trip hop, nourries de samples et de boucles électroniques peu habituelles.

festival-jazz-anglet-3

Stéphane Kerecki 4tet – samedi 26 septembre à 20h30 au Théâtre Quintaou

La gourmandise pointe son nez lorsque est évoqué le nom de Stéphane Kerecki, Victoire du Meilleur album Jazz cette année avec son Nouvelle Vague, qui revisite en les honorant les plus grands standards de la musique de film, de Delerue à Michel Legrand, « c’est très beau », souffle-t-il.

Marie Carrié entre accents jazz et rythmes bossa, la bonne humeur du brass band palois de la Fanfare du sergent Perrut, ou le « local » Jean-Marie Ecay (« avec une nouvelle esthétique très jazz, proche de ce qu’il faisait à ses débuts avant Lockwood ou Galliano » : il faut aller sur tous les terrains.

Ce n’est pas la seule ambition de ce rendez-vous qui, comme beaucoup d’autres, regarde avec amertume la carte géographique de notre bassin de vie en déplorant la fermeture de certains lieux qui accueillirent les artistes de la région, « on essaie au maximum de servir à ça aussi », il refrène le mot « intervention culturelle ».

festival-jazz-anglet-5

Dhafer Youssef 4tet, samedi 26 septembre à 22h30 au Théâtre Quintaou

Avec l’équipe du Festival, il va prendre sa place dans l’organisation, puis dans les travées des fauteuils de Quintaou dès le vendredi, mais il le confie, doucement, « la venue de Dhafer Youssef, avec sa voix magnifique, aux lisières de la musique du monde, c’est l’exemple type de ce qu’on a envie de réussir ici, pendant ces trois jours », avec cette respiration du dimanche où la forme « herbée » de Baroja sera celui d’une forme de « détente » que porte aussi ce rendez-vous.

Il répète « aller sur tous les terrains », doigts croisés pour que l’alchimie prenne.

Et main tendue vers le public.


 

festival-jazz-anglet-1Tous les renseignements sur le site de Anglet Jazz Festival


 

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.