Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

‘Art in House’ à Anglet, en 40 photos, 31 artistes street art, et quelques mots

20 mars 2015 > > 10 commentaires

Il n’y a pas grand chose à dire. Les mots n’ont guère leurs places, dans ce projet Art in House, à Anglet. Ou alors on ne saurait pas bien comment commencer. Comment faire cesser cette admiration à chacune des pièces de cette « maison perdue », située au 103 avenue de l’Adour.

Le maitre des lieux, Jérôme Rey, n’est pas sûr des siens, non plus.

art-in-house-anglet-1Promoteur immobilier, il a ouvert les portes de cette bâtisse amenée à être détruite le 13 avril prochain à quelques artistes du street art qu’il avait croisés ici ou là, en particulier dans l’antre de Spacejunk, à Bayonne.

Elle porte encore un nom, Irrintzina. Le cri.

Effectivement.

Il leur a proposé de se conformer à ce leitmotiv revendiqué des artistes comme eux : “expression libre, liberté d’expression”.

Il en attendait 5, 6 peut-être. Mais ils ont amené aussi leurs potes. Connus. Super connus. Ou pas encore assez.

art-in-house-anglet-4 Le premier est arrivé le 6 février, et le tout dernier arrive de Hong Kong demain vendredi, à quelques heures du vernissage prévu.

Du sol au plafond, en solo ou en équipe, ils n’avaient qu’une mission : montrer.

Peindre. Gratter. Recouvrir. Habiter les lieux. Les murs. Le jardin. La piscine. Ou cette petite terrasse, à l’étage.

art-in-house-anglet-6Le résultat livré par, au final, les 31 artistes qui s’y sont rendus donnera lieu à des visites par petits groupes, de 13h à 19h, les samedi 21 et dimanche 22 mars, les samedi 28 et dimanche 29 mars.

L’entrée sera gratuite. Et la magnificence qui s’en dégage sera éphémère.

Là encore, nous serons contraints à l’insuffisance des mots. Éphémère. Voué à disparaitre quand, pour chacun d’entre eux, la fresque représente des heures de travail, diurne et nocturne.

Ils s’en contrefichent. Ils sont là. Dans ce Art in House. Avec électricité, et sans chauffage. La machine à café pas loin. Les écouteurs dans les oreilles.

Avec ce sentiment d’une chance à saisir, quand, ailleurs, la peinture vaut dissimulation. Courses. Regards inquiets. Impossibilités.

art-in-house-anglet-2Certains étaient présents ce jeudi, pour la première ouverture du lieu aux journalistes.

Souriants. Fatigués. Heureux.

Nous les avons regardés. Avons imaginé retenir tous leurs noms.

Eux-mêmes ne connaissaient pas le nom de tous ceux qui s’affairent dans la pièce à-côté. Ou à l’étage.

art-in-house-anglet-5Les codes sont communs, les techniques se déploient. Pas de mots nécessaires, là encore.

Là-haut, Jérôme Rey a retenu leurs noms. Gardé leurs cartes.

art-in-house-anglet-3Il confie avoir vécu une expérience très intime.

« Il est temps de la partager ».

Les seuls mots, effectivement possibles.


Artistes participant au projet Art in House

Adked Izm – Benjamin Laading – Bizmut – Cédrix Crespel – Dan 23 – fenx – Flow – Fred Calmets – Grems – Hopare – JM Robert – Julien Raynaud – Justin Person – Koleo – Koralie – Lapin Thur – Little Madi – Lop6 – Moyoshi – Niwoz – Ödo – Olivia de Bona – Plot – Scan-R – Stoul – Supakitch – Taroe – Thép Lopez – Wik – Zee – Nova Dead

Leur présentation sur le site Art in House


Visite virtuelle (photos Cédric Duplessis et Ramuntxo Garbisu, cliquer pour agrandir)


art-in-house-siteTous les renseignements sur le site de Art in House


 

 


Commentaires

10 réponses à ‘Art in House’ à Anglet, en 40 photos, 31 artistes street art, et quelques mots

  1. C’était un super projet, j’espère qu’on en verra d’autres dans la région. Très jolies photos. Au plaisir de vous rencontrer.

  2. Marie-José Landa dit :

    Magnifique « évènement » plus qu' »expo » bien sûr!véritable happening de la couleur et du mouvement auquel on aurait rêvé d’assister en direct quoique ce léger différé nous restitue avec tellement de force la vitalité et la puissance créatrices de ces artistes sur fond autant de drôlerie que de gravité, de poésie que de crudité! Magnifique et généreux témoignage éphémère et poignant!Merci à eux! Merci à Jérôme Rey!

  3. Dams dit :

    SuPeRbE

    Très joli projet avec un rendu vraiment très joli. Les artistes présents sont très sympathiques, abordable et un vrai esprit du « on s’est fait plaisir »
    A voir absolument

  4. Vincent dit :

    Une visite très intéressante, expliqué par un passionné (Jérôme…)pour finir avec  »SHINING »et son auteur.

  5. brigitte liria dit :

    j ai été trop trop déçue de ne pas pouvoir admirer le travail de ces artistes, dimanche en arrivant vers 17h30 à la maison, dégoutée !!!

  6. Louise B dit :

    Bonjour,
    merci pour cet article et pour cette super initiative. On espère qu’il y en aura d’autres 😉
    Lors de ma visite d’Art in House il y avait au rez-de-chaussé un artiste qui exposait des lampes avec un système de photo de surf. Est-ce possible d’avoir son nom, ses références ou son contact ?

    D’avance merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.