Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Atabal#10 à Biarritz : l’esprit des « Enfants du Rock », sans essoufflements, dans et hors de la salle

13 octobre 2015 > > Soyez le premier à réagir !

Du 30 octobre au 20 novembre prochain, la salle de musiques amplifiées de L’Atabal de Biarritz fête 10 ans de défricheurs ce qui fait sens, dans un large spectre de concerts et de pratiques artistiques.

Est-il possible de faire de Feu Chatterton (en photo de Une) l’un des symboles de l’événement ATABAL#10, capable de résumer à lui seul le 10ème anniversaire que célébrera la salle de concerts de Biarritz, du 30 octobre au 20 novembre prochain ?

Bien sûr, il y a les deux têtes d’affiches qui parlent à tout le monde (Dominique A, Lou Doillon), au sein d’une programmation festive très riche, mais l’instinct partagé du directeur François Maton de présenter, peut-être, « ce qui fera sensation l’année prochaine ou dans deux ans » a du sens.

Lou Doillon

Tant bien même le public n’aurait qu’une conscience réduite de ce qu’est ce lieu de concert mais aussi de formations musicales, graphiques (9 salariés en tout), il y a des constantes désormais totalement inscrites et perçues.

A l’Atabal, un spectre extrêmement ouvert de musiques s’y sent bienvenu, de l’alchimie fascinante (entre Alain Bashung, Balzac et Cantat pour Feu Chatterton) aux transversalités croisées entre pur rock, pop, reggae et sound systems, entre valeurs d’accueil et souhait de proposer aujourd’hui ce que demain aurait à nous révéler.

Feu Chatterton

La dynamique du travail en commun fonctionne, souvent hors les murs du lieu (par exemple en milieu scolaire, dans les centres sociaux ou de loisirs), et dans ce rôle de plus en plus visible de relais de multiples festivités et événements de la ville de Biarritz, non pas comme une tarte à la crème obligée, mais comme le moyen d’apporter une plus-value qualitative portée par « l’esprit Atabal ».

Et sa notoriété a atteint une valeur nouvelle sous sa jeune direction, quand, consciente de ce qu’elle représente comme attraction, la salle accepte souvent de pousser jusqu’à des curseurs en mode mineur quand, près d’elle, des manifestations pourraient en souffrir, ou bien que ses Cafés Concerts historiques (gratuits) laissent de la place aux Apaches de Bayonne, aux commandes du Magnéto.

atabal-10-biarritz-5

De gauche à droite : Sylvie Clarac, Présidente ; François Maton, directeur ; Franck Cazenave, curateur

On a plus tendance à croire François Maton et son Conseil d’Administration, présidée par Sylvie Clarac, nous parler de « lien social et vivre ensemble » que les mêmes propos entendus, en début d’été, au milieu des incisives impeccables de Seb Farran, le manager du BIG Festival.

Le 10ème anniversaire vaudra donc feu d’artifices, mais regard au loin vers l’avenir qui reste encore une ligne de combats, dans un calendrier où le Pays basque sud a aussi pas mal de dates à prévaloir auprès des publics curieux.

atabal-10-biarritz-1Y voir invités la littérature, le cinéma, la philosophie ou un BD Concert des Hyènes ne surprendra que ceux qui n’avaient pas porté un regard assez curieux sur les 10 premières années de l’Atabal.

Une petite coquetterie marquera tout de même la date, avec une compilation de morceaux fétiches de chacun des membres de l’équipe de l’Atabal, bientôt sur un lien Bandcamp, et, sans doute, l’envie est palpable, sur la scène de l’Atabal pour une grande soirée de bœuf entre musiciens.

De ceux-là qui se souviennent de ce qu’ils ont gagné ici, en espèces l’honneur de la prog, l’émotion de la scène, le plaisir de la communion, et les rugissements intérieurs.

atabal-10-biarritz-3

Maserati


ATABAL#10Tous les renseignements sur la page dédiée de ATABAL#10



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.