Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Les ateliers d’artistes des Serres de la Milady de Biarritz désormais hors menaces de fermeture

11 juillet 2016 > > 4 commentaires

Quelques jours après avoir fêté leurs dix ans, les ateliers d’artistes des Serres de la Milady à Biarritz sont encore recouverts d’éclats de peinture et de joie d’être, vestiges d’un vernissage réussi et à leur image. 40 artistes y sont exposés jusqu’au 31 juillet, à l’occasion de ce « joyeux anniversaire » bien mérité et presque inespéré il y a quelques mois.

C’était il y a quelques mois à peine, en avril 2013, où la stupeur a figé le travail permanent de création artistique des Ateliers des Serres de la Milady à Biarritz, lorsque le conseil municipal votait le lancement d’’une procédure de déclaration d’utilité publique en vue d’’aménager des terrains de sport sur le site des anciennes pépinières Gélos.

serres-milady-biarritz-9Les 21.000 m2 ne semblaient alors n’avoir qu’un seul futur possible, le maire de l’époque, Didier Borotra, estimant que Biarritz manquait de « terrains de grands jeux »; qui excluaient de voir ici de nombreux artistes avec reçu la possibilité de travailler et de confirmer leurs parcours de créateurs.

Ces espaces de constructions artistiques de la Milady ont en effet vu passer, le temps d’une exposition ou d‘une résidence, pas moins de 130 artistes en dix ans.

A ce jour, avec l’accueil bienveillant de l’un des chevilles ouvrières les plus identifiables, Gaëlle Labrouche, 13 d’entre eux y travaillent quotidiennement, répartis dans les 11 ateliers qui parsèment l’allée principale des serres, sans compter les deux artistes jardiniers.


L’histoire (résumée) du site


serres-milady-biarritz-20La famille Gélos, propriétaire des lieux dédiés à l’horticulture ornementale depuis son aube en 1857, invitait dans le temps les artistes à exposer occasionnellement parmi les plantes.

Refusant de céder les lieux lors d’un bilan en 2006, Christian Gélos propose aux artistes d’occuper les deux hectares, mais à son décès, les bienveillances sont remises sur la table et les artistes sont menacés de devoir déserter ces jardins sublimés.

serres-milady-biarritz-Cimeliere-1L’histoire se finit bien, puisque l’endroit est finalement préservé d’éventuels acheteurs et peut laisser pousser son rêve grandeur nature; que quelques travaux de renforcement permettront de sécuriser.

serres-milady-biarritz-13Alors, de fait, l’exposition des dix ans des Serres de la Milady de Biarritz, qui a commencé depuis le vendredi 1er juillet, porte cette vraie bonne nouvelle, rompant avec ces cris, il y a quelques mois, portés par des pétitions afin de préserver cet endroit investi par des artistes épris de ses énergies.


Des pots(de peintures) pour fêter les 10 ans


serres-milady-biarritz-2Les artistes des serres se lâchent alors comme ils savent le faire devant la matière imposée à leur imaginaire, et c’est une performance au lancé de pots de peinture qui fera trace de cet anniversaire tant espéré ce vendredi 1er juillet 2016.

serres-milady-biarritz-12Chacun s’y donne à cœur joie, pas sans tache sur les pulls, et c’est bien là l’ambiance authentique des Serres, propres d’accord, à condition que cela ne nuise pas à l’inspiration.

serres-milady-biarritz-140 artistes nourrissent là, et jusqu’au 31 juillet, une importante exposition où cohabitent des imaginaires distincts et frénétiques.


Cet été, ne pas hésiter à pénétrer ces jardins


C’est Jean-Claude Cimelière (au centre de l’image), l’enchanteur des objets délaissés dont Eklektika vous a déjà beaucoup parlé, qui fut notre guide durant la visite de l’exposition.

On y retrouve ses créations pertinentes et poétiques, mais aussi les toiles végétales de Xavier Ride, les céramiques rêveuses de Gaëlle Labrouche, les regards tourmentés de la peintre Yvana Duchène ou le travail délicat de vernis et de verre de Thierry Portal.

serres-milady-biarritz-4 serres-milady-biarritz-9 serres-milady-biarritz-16Ces univers donnent aux Serres son visage authentique mais son horizon s’élargit encore lorsque s’y révèlent d’autres planètes complémentaires.

serres-milady-biarritz-18Ainsi une toile dévoile une femme en train d’écrire dans la pénombre. Son regard fixe un point inconnu qui éclaire sa démence, La Mie Lady de Laurence De Vellou fascine, dérange, nous entraîne dans sa nuit.

Plus loin, le jour se relève dans un autre portrait de femme dont la douceur farouche entête.

Dans un angle, de petits cadres aux dessins cocasses et féminins décochent des sourires.

Tout au long de l’allée, sculptures, peintures, arts graphiques, vitraux, photos se donnent la parole, illustrent les univers et les personnalités telle une palette immense, collectivement conçue.

serres-milady-biarritz-21Un coup de cœur au vol pour les totems, peintures et oiseaux de l’artiste Virginie Cétaire Poulpykiss, qui allie dans son seul poignet l’art de la couleur, de l’imagination, du détail et dont chaque toile, sous une frénésie apparente, raconte une histoire plus personnelle.

serres-milady-biarritz-7Arrivé dans les jardins des serres où l’art côtoie les pieds de tomates dans une harmonie confondante (on s’émerveille devant les fraises comme une œuvre à part entière parmi les autres), la vague et son tube nous apparaissent, deux mètres de hauteur et de finesse sculptée en plein potager, signé Fred Vadé.

serres-milady-biarritz-3La nature et l’homme ont un point commun dans cette expression artistique.

Chacun d’eux la façonne chaque jour, selon un plan et une perception qui peuvent échapper, main dans la main avec le temps, et qui se tournent un beau jour vers les autres, acceptent d’être atteints et de toucher.

serres-milady-biarritz-11Les Serres de la Milady est un lieu opiniâtre où cohabitent ces deux artistes, l’homme et la nature, qui regardent d’un même œil leur travail et les confondent parfois. Le dessin qui prend forme fait le même chemin que la fleur en train de pousser, avec envie et douleur, sans doute.

L’art ne prend pas de vacances et l’exposition, les ateliers, le calme ambiant des serres apaiseront des effluves de la consommation touristique.

serres-milady-biarritz-5Regarder, c’est faire exister et ce n’est pas le Léo Ferré, en noisetier de Jean-Claude Cimelière, qui va nous contredire : « quand je vois un peuplier, c’est moi qui le fais, à l’instant même, et il meurt dès que je meurs à lui ».


Les artistes exposés :


JEAN-PIERRE BALLAGNY – WAYNE BARKER – GUYLENE BERNIZAN – THIERRY BERROUET – CAROLE BERTEA – MÉLANIE BORDAS AUBIES – CÉCILE BRISSON – MICHEL CABALLE – EFFLAM CAPLAIN – LAURE CARRERE VIRGINIE CETAIRE – SONIA CHAROKI – JEAN-CLAUDE CIMELIÉRE – OLIVIA DARMONY – LAURENCE DE VELLOU DELWOOD – CAROLE DESBOIS – FLORENCE DOUYROU BLANDINE DUBOS – YVANA DUCHENE – YVES-MARIE DUMORTIER – JÉROME DUPRAT- FRED FREI – CHRISTOPHE GARNIER – CHANTAL HÉTUIN – SEBASTIEN JOURDAIN GAELLE LABROUCHE – PERRINE LE RHUN – BRUNO MAREKOVIC – EMMY MARTENS – SOPHIE MARTY GÉRALDINE MENAUT – MOA – MAR MORENO – EMMANUEL PASTOR – GILLES PLANTADE – THIERRY PORTAL – NICO RADDATZ – THOM COMBHARD – XAVIER RIDE – PHIL TOTEM – FRED VADÉ – WOODIART – SCÉNOGRAPHIE BY MAISONOIR

Toutes les infos des serres :
http://cargocollective.com/artistesmilady


 


Commentaires

4 réponses à Les ateliers d’artistes des Serres de la Milady de Biarritz désormais hors menaces de fermeture

  1. de Vellou dit :

    Très belle plume ! On va de surprise en surprise en lisant votre journal, même pour moi qui suis membre permanent des ateliers d’artistes de la Milady, je vais » Re »-regarder certaines oeuvres de mes collègues avec vos ouvertures de vision, y compris ma mie Lady ;
    Merci aussi pour le jardin, cultivé à l’année par Michel Caballé.

  2. charron dit :

    merci de soutenir les lieux artistiques il en existe moins que de lieux dédiés aux sports, et ces serres sont atypiques.

  3. Luce Bordas Aubiès dit :

    Ravie d’apprendre cette excellente nouvelle!
    Biarritz a besoin de ces artistes et les artistes ont besoin d’un espace adapté dédié à leur activité.
    Merci pour eux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.