Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

« L’Autre Atalante » de Bayonne en chantier en novembre, entre volonté politique et incertitudes

16 octobre 2015 > > Un commentaire

Le regroupement de la salle de l’Atalante et des deux de l’Autre Cinéma de Bayonne va voir son chantier démarrer en novembre prochain, pour voir surgir près du deuxième lieu cette « Autre Atalante », prévu en avril 2017 après 17 mois de travaux.

Ce vendredi matin en conférence de presse, le maire de Bayonne, Jean-René Etchegaray, est venu apporter son soutien au projet de regroupements des deux cinémas art et essai de la ville distants de 300 mètres, presque aussi historique que l’existence de la « salle-mère » de la rive droite de l’Adour, ouverte en 1913, gérés par l’association Cinéma et Cultures, présidée par Jean-Pierre Saint-Picq.

autre-atalante-travaux-2

De gauche à droite : Jean-René Etchegaray, Maire de Bayonne ; Jean Pierre St Picq, Président de l’association gérant L’Atalante et L’Autre Cinéma

Le rêve a été porté d’un lieu à vocation culturelle à même d’accueillir « des initiatives culturelles multiples ou des festivals comme celui actuellement de Haizebegi« , a-t-il introduit.

Son adjoint de la culture Yves Ugalde a pu compléter le tableau d’une nouvelle zone de chalandise curieuse, portée par synergie avec l’espace d’exposition du DIDAM et le futur gastetxe (bar associatif basque-concerts) à venir, tous deux à proximité.

autre ATALANTE BAYONNE

Maquette architecte de L’Autre Atalante, photos d’archives, décembre 2013

Après avoir retenu l’Atelier architecture Randja, la complexité de la phase de travaux n’a pas été éludée, ni le financement de l’ensemble, passé de 2,1 millions d’euros en février 2013 à 3,6 millions aujourd’hui, auxquels se rajoutent 450.000 euros HT de rétributions de l’architecte, pour rajouter une 3ème salle de 200 places dans le bâtiment voisin, et redistribuer la circulation de l’ensemble formé.

Des incertitudes restent malgré tout (lire en dessous), quant aux pertes d’exploitation du cinéma avant et après les travaux, ou sur ce qui peut advenir dans une zone où l’eau du fleuve n’est qu’à un mètre en dessous de la chaussée, et, parfois, quelques bonnes dizaines de centimètres au-dessus également.

« Il y a ce qu’on a vu, et ce qu’on a découvert depuis », a admis le maire, « on a analysé le fond et le tréfond », et de conclure que la création d’un « lieu symbolique comme fondement de la culture de la ville » a surdéterminé « la volonté politique de permettre que, ce que à quoi on ne pense pas aujourd’hui, culturellement, puisse exister demain ».


Des travaux complexes

autre ATALANTE BAYONNE

Trompe l’oeil de L’Autre Atalante, photos d’archives, décembre 2013

Trois semaines de démolition du bâtiment mitoyen de l’Autre Cinéma seront nécessaires, avant que des micro-pieux à une profondeur de 15 à 20 mètres y soient plantés pour assoir le complexe à créer.

La stabilité des deux bâtiments autour de la dent creuse formée sera examinée avec insistance, ainsi que d’éventuelles atteintes à une cinquantaine de logements tout autour du quai Amiral Sala, « un protocole de référé attentif aux habitations voisines se terminera fin octobre », a précisé le Directeur technique de la ville, Marc Wittenberg, pour qu’un état des lieux initial soit validé sur zone.

Aucune surprise géologique ne serait à redouter, « il n’y a pas trace d’une ancienne activité industrielle sur ce quai », ce qui écarterait que l’on y trouve des zones de pollution au benzène comme sur l’autre rive, près de l’ancienne usine à gaz bitumeux remplacée aujourd’hui par l’immeuble Marinadour.

Le début de l’année 2017 verra ensuite la fermeture de l’Autre Cinéma pour qu’une circulation entre les deux bâtiments soit créée par destruction de l’espace mitoyen.


Des pertes d’exploitations à prévoir

autre-atalante-travaux-3Durant les 14 premiers mois de travaux, les séances de matinée (scolaires) et début d’après-midi seront supprimées du lundi au vendredi, un manque à gagner d’exploitation qui devrait être compensé par le non-versement du loyer payé par l’association à la ville de Bayonne, soit  47.000 euros, ont convenu le maire et le président Jean Pierre Saint-Picq.

La fermeture totale de l’Autre Cinéma durant 3 mois, de janvier à fin mars 2017, aura des conséquences plus lourdes, qui resteraient à définir en termes de compensations financières.

Qu’en sera-t-il aussi pour une phase plus longue encore que les travaux de 17 mois, quand ceux-ci seront suivis d’une phase de réhabilitation de tout le quartier autour de la gare, pour une requalification de toute la zone au moins jusqu’en 2018 ?

« Je m’attends à devoir porter un casque tous les jours », a admis le maire, expliquant que cette phase de travaux publics engendre à l’évidence des difficulté de circulations et de stationnements.

Sur cette période longue donc, « une attitude de solidarité des spectateurs, dans un cinéma en chantier » est attendue, a complété Jean Pierre Saint-Picq.


La fin des voitures devant l’Autre Cinéma à partir de novembre

autre-atalante-travaux-4

Photo tiré de Tour des Cinémas : http://tourdescinemas.com/

Le chantier de l’Autre Atalante signera également la fin de la circulation des voitures sur le quai Amiral Sala, le passage sous le pont Saint-Esprit sera interdit aux voitures à partir de novembre.

Mais seuls les vélos et piétons seront acceptés à y revenir à l’ouverture prévue en avril 2017, une terrasse-taverne formant complément urbain de L’Autre Atalante.


 … et de L’Atalante ?

atalante-bayonne-uneOuverte en 1913, le destin de la salle historique de l’Atalante n’est pas connu à ce jour, qui verra cesser son exploitation en avril 2017 et partir dans le champ du privé.

Conscient d’une « dette envers cette salle historique », le président Jean Pierre Saint-Picq a tenu à exprimer que, « durant toute la phase de travaux, soit 17 mois, nous ferons vivre la salle le plus possible ».


 


Commentaires

Une réponse à « L’Autre Atalante » de Bayonne en chantier en novembre, entre volonté politique et incertitudes

  1. […] Le regroupement de la salle de l’Atalante et des deux de l’Autre Cinéma de Bayonne va voir son chantier démarrer en novembre prochain, pour voir surgir près du deuxième lieu cette « Autre Atalante », prévu en avril 2017 après 17 mois de travaux.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.