Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Translatines, Kulture Sport, subventions : les décisions de Bayonne, à suivre en direct

9 avril 2015 > > Soyez le premier à réagir !

Des dossiers reliés des Translatines et de Kulture Sport, au régime de minceur ou d’abstinence pour tous les acteurs culturels de Bayonne : le point sur les dossiers replica watch en cours, et le conseil municipal à suivre en direct sur Eklektika.

Ce jeudi 9 avril 2015 marque une date importante dans la vie culturelle de Bayonne, avec l’adoption à partir de 17h30 du budget principal de la commune, sous l’autorité de son maire, Jean-René Etchegaray.


Suivez en direct le Conseil Municipal du 9 avril à partir de 17h


//


Kulture Sport, le nouveau venu, servi dans le KO

kulture-sport-prog-une

L’arrivée d’un nouveau Festival dans le timing douloureux de la culture à Bayonne n’est pas un contexte très propice, doivent estimer les organisateurs de Kulture Sport regroupés autour de Vincent Maraval.

Ce jeudi soir pourtant, un acompte de 40.000 euros (sur 60.000 € par biennale) leur sera attribué par le Conseil Municipal : 20.000 euros en crédit Culture, et 20.000 euros dans la ligne budgétaire « Sports : services communs ».

Ce vote pourrait bien ne pas recueillir cette « large adhésion » souhaitée : à deux mois de l’événement du 12 juin, aucune visibilité du programme ou des frais réellement engagés (annoncés de l’ordre de 480.000 €) ne vient soutenir sa crédibilité.

Et à l’Institut Lumière de Lyon, on reconnait très distinctement le petit frère de leur manifestation organisée depuis 2014 chez eux.

Sans que, par ailleurs, cette opération n’ait eu besoin d’un tel appel d’air financier, torse bombé en avant : on vous en parlera très très rapidement sur Eklektika.


Le budget Culture diminué de 17% en 2015

jeudi 9 avril, 15h

La culture ne devait pas être « la variable d’ajustement du régime d’austérité des finances publiques », avait annoncé le Maire le 15 janvier dernier.

Dans les faits, le conseil municipal de ce jour doit entériner une baisse drastique de ses aides, qui diminueront de 17% par rapport à 2014.

Tous les acteurs culturels sont touchés, en particulier ceux ayant proposé à la Ville de les aider dans leurs développements : les montants votés n’en tiendront pas compte, et seront alignés non pas sur les demandes 2015, mais sur les niveaux 2014, voire en-deçà.

De Artoteka à Spacejunk ou la galerie Point8 pour les expos ; de Baiona Kantuz à l’Harmonie Bayonnaise pour la musique basque ; des 4 Fantastiks (qui gèrent la salle rock du Magneto) à la Luna Negra pour les nuits bayonnaises ; des Lézards qui Bougent à Oreka (cirque) ou aux Ethiopiques pour les interventions artistiques : l’année 2015 ne sera pas l’année de l’encouragement.

Le principe qui a gouverné s’est voulu « égalitaire » : gel pour les subventions inférieures à 5.000 € ; -5% pour toutes les autres.

L’aide à la Scène Nationale, qui représente à elle seule près de deux fois le montant de la ligne budgétaire globale, est également à la diète : la circonstance de la fin des Maimorables qu’elle portait jusqu’à cette année peut l’expliquer.

Mais tous ceux qui ont imaginé demander une aide pour la première fois en 2015 devront déchanter : aucune aide nouvelle n’est accordée, du côté de la compagnie Hecho en Casa, la Souche Rock, Le Second Jeudi , ou du Théâtre du Versant.

Tous ces nouveaux projets passent à la trappe en 2015, sauf un : le nouveau Festival Kulture Sport, on vous en parle dans cette après-midi.


Black&Basque continue, mais en mode restreint

jeudi 9 avril, 14h

bal-3Ceux qui défendent ce festival de métissages musicaux en seront soulagés : pour sa 5ème édition, le Festival porté par Jules Edouard Moustic aura bien lieu, après qu’aient pesé sur lui bien des incertitudes.

Si le passage redouté en biennale n’a pas été acté dès cette année, la subvention pour 2015 sera tout de même baissée de 20.000 € à 19.000 €, après que la Ville de Bayonne ait accordée l’an passé une aide exceptionnelle supplémentaire de 23.000 € pour renflouer ses comptes.

Cette aide inférieure impacte donc le programme 2015 : en septembre prochain, le Black&Basque devrait passer de 3 jours à 2 seulement.


Offensive de SOS Translatines

jeudi 9 avril, 12h

apart-10La décision de l’arrêt des Translatines par la Ville de Bayonne a conduit à la création d’un comité SOS Translatines, qui a lancé deux pétitions sur le net (une en français, une en espagnol).

A cette heure, près de 800 personnes ont déjà signé le manifeste pour « Reprendre le festival de théâtre TRANSLATINES en 2016 ».

Un avenir bien incertain, quand, pour cette année, la subvention promise de 60.000 € pour une année pleine (et 34.000 € pour une année « blanche ») n’est plus à l’ordre du jour.

En compensation sera acceptée une subvention de 6.000 €, pour accompagner le Théâtre des Chimères sur des projets de création.

Ce qui ne devrait pas suffire pour calmer les ardeurs de ceux qui refusent de voir disparaitre les Translatines : un comité d’accueil pourrait bien accueillir les élus du conseil municipal cette après-midi avant 17h30.


Les dossiers culturels sensibles de Bayonne

jeudi 9 avril, 11h

Cette série de votes intervient dans un contexte de secousses qui atteignent son calendrier habituel, pour une année qui voit disparaitre le Festival des Translatines après 33 ans de bons et loyaux services de théâtre latino-américain et ibérique.

bayonne-culture-3

Le Maire de Bayonne, alors Adjoint à la culture, avec Jean-Marie Broucaret, Directeur des Translatines en octobre 2013

Un choix politique à assumer, dans un tempo où disparaissent également les Maimorables, portées par la Scène Nationale Sud Aquitaine ; les Improbables, portés par Les Lézards qui Bougent ; et le festival de Bd Art2Bulles.

bal2vieux 1

Festival Black&Basque, septembre 2014

Alors qu’un grand flou entoure toujours la tenue du festival Black&Basque porté par Jules-Edouard Moustic, le conseil municipal devra aussi aborder la question du seul nouveau venu dans ce calendrier 2015, le Festival Kulture Sport, pour lequel sera examiné le versement d’un acompte de subvention pour sa 1ère édition annoncée au 12 juin prochain.

Dans le contexte avancé d’une baisse des dotations de l’Etat, sera également tranchée ce soir la question du régime d’austérité des subventions pour tous les autres acteurs culturels bayonnais.

bayonne-culture-1Le débat sera nourri, l’opposition n’ayant pas caché son intention de poser ces questions sur la table, et de les renvoyer aux promesses électorales de l’ancien adjoint à la culture devenu maire, et à ses annonces entendues sur la « hiérarchisation des priorités ».

Le 15 janvier dernier, en conférence de presse sur la saison musicale des Arènes, Jean-René Etchegaray posait comme ligne de conduite que « aucune manifestation ne serait rayée du calendrier ».

arenes-bayonne-uneCe jeudi, c’est devant les élus de la Ville que devra être précisée plus sérieusement la politique culturelle qu’il entend porter.

Toute la journée, Eklektika se fait le relais de ce qui est déjà acté, ou pressenti, sur ces principaux dossiers.

bayonne-culture-2


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.