Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

A Biarritz, le Txiki Festival a tout d’un grand

20 octobre 2014 > > Soyez le premier à réagir !

Txiki (petit, en langue basque), le « petit » festival de cinéma pour les enfants, revient pendant les vacances de la Toussaint.

Il accompagnera le jeune public à une lecture du monde via les images, proposant des projections, des ateliers de réalisation et des animations créatives du 22 au 25 octobre.

Dès sa naissance il a marché : la Ville de Biarritz participe à cette deuxième édition, au vu du succès de la première qui accueillit plus de 1800 personnes, placée sous la baguette magique de Virginie Sassoon, sociologue des médias, et présidente de l’association Txiki Productions .

crédit photo : F.Barucq

Virginie Sassoon. Crédit photo : Florence Barucq

« Je suis maman d’une petite fille de six ans. C’est elle qui m’a inspiré ce festival. J’ai grandi à Biarritz avant d’aller faire des études à Paris. Dans les grandes villes, on est abreuvé d’informations sur les animations destinées à l’enfance ; ici, il faut souvent aller les chercher. Biarritz a un amour de l’image et des festivals de cinéma ; le puzzle s’est construit ainsi… », confie-t-elle.

Luminaris

Luminaris

« Le Conseil Général nous soutient également, cette année. Nous avons prouvé que nous avions un public et, qu’incontestablement, il y a un réel besoin en matière d’éducation aux images pour les jeunes. Nous sommes convaincus que le cinéma, parce qu’il est un divertissement, a un fort potentiel éducatif. Cette année, nous allons proposer des films, des animations et des ateliers pour rêver la ville idéale, la ville du futur, s’interroger sur la citoyenneté et la responsabilité, questionner la relation entre la ville et son environnement comme l’Océan à Biarritz. Il y aura un concours de dessin « Dessine moi Biarritz » avec des cadeaux de la marque 64 et des places de cinéma CGR »

daphne-burki« Nous aurons aussi le plaisir d’accueillir notre pétillante marraine, Daphné Bürki, présentatrice vedette de Canal plus. C’est un festival de passion. Nous sommes tous bénévoles… Même ma mère participe ! A partir du moment où nous louons des films de qualité et faisons appel à des professionnels pour encadrer les ateliers de réalisation, il y a des coûts incompressibles… C’est pourquoi, cette année encore, nous avons positionné l’événement sur la plateforme de financement participatif KissKissBankBank« .

Le Txiki Festival propose des ateliers techniques, en collaboration avec le Département Image de la Médiathèque de Biarritz et l’Ecole d’Art de l’Agglomération Côte Basque-Adour, pour les 9-12 ans.

Du 22 au 24 Octobre, de 10h à 12h30, avec David Rybojad, réalisateur et Johanna Damendrail, monteuse, les enfants pourront vivre une première expérience de court-métrage.

Pixels

Court Métrage Pixels

Ils se mettront en scène et découvriront les différents métiers du cinéma (caméra, clap, scripte, prise de son, acteur). De 14h à 16h30, ils pourront s’initier au Stop Motion, technique d’animation et réaliseront un film. Ils imagineront une petite histoire, composeront son décor et animeront ses personnages en photographiant image par image, accompagnés par Benjamin Artola et Mickaël Vivier, vidéastes professionnels et artistes.

« 20 euros pour les trois jours d’atelier, je pense que cela reste accessible. Biarritz n’est pas seulement une ville de riches retraités ; il y a des familles qui élèvent leurs enfants avec un pouvoir d’achat limité ; les loisirs, c’est un sacré budget par rapport aux salaires moyens d’ici. Biarritz est un endroit magique ; il faut qu’il vive dans la diversité ».

royalCette année, ce ne sera plus du « tout gratuit » mais la gratuité, parfois, peut s’avérer plus décourageante qu’encourageante… (Ouh là là… Il va falloir y arriver une heure à l’avance pour, malgré tout, faire une heure de queue !) Une petite participation sera donc demandée. 3€ la séance au Cinéma Le Royal et 2 € la journée, pour les séances du Colisée.

Pour cette deuxième édition, la programmation de courts-métrages s’articulera autour d’un thème phare, la ville.

HedgehogsAndCity« Grouillante ou endormie, imaginaire ou en devenir, ancienne ou à inventer, la ville nous permet de questionner le rapport des hommes à leur environnement. Là aussi, j’ai fait appel à un programmateur professionnel car nous avons eu du mal à trouver des courts-métrages qui ne soient pas trop anxiogènes. Souvent, la ville proposée est celle de la pollution , de la solitude… Nous, nous préférons parler du bien vivre ensemble ».

À l’heure où le maître incontesté se retire, le Txiki rendra hommage au mangaka Hayao Miyazaki, réalisateur de films d’animation japonais.

ponyo

Ponyo sur la falaise

Cofondateur du célèbre Studio Ghibli, Miyazaki aura constitué au fil de sa carrière une œuvre magistrale composée de films dans lesquels se côtoient régulièrement les thématiques de l’enfance, du merveilleux, du rapport campagne/ville.

aleksandr

Alexander

« Et comme on ne va pas donner à ingurgiter de mauvais films à nos chers bambins, on ne va pas non plus leur proposer de mauvais goûters ! Mens Sana in corpore sano… Exit la pâte à tartiner et le fromage mou des gastronomes en culotte courte au fond du sac à main de mômôn, Cook’in Love proposera ses gâteaux bio à la vente. Parents et enfants seront accueillis, après chaque projection, pour des animations créatives gratuites ; de la peinture en musique avec Franck Cazenave, de la fabrication de jouets optiques avec Isabelle Boutin » (pensez à réserver vos places)

photo-1-copieLe Txiki festival s’adresse au jeune public de 3 à 12 ans, pour les aider à décrypter et fabriquer les images dont ils sont quotidiennement abreuvés. Il est un lieu d’échanges, convivial et festif.

roi oiseauLa cérémonie d’ouverture aura lieu le mercredi 22 octobre à 17h30 au cinéma Le Royal,  pour la projection du film culte Le roi et l’oiseau de Paul Grimault, grande source d’inspiration pour Hayao Miyazaki, avec la présence de Lionel Charpy, décorateur du film.

La cérémonie de clôture, animée par François Satiel, journaliste à Radio France et France Télévisions verra les meilleurs films, réalisés pendant les ateliers, récompensés avant une grande TxikiBoum !


txiki-siteRéservations et renseignements sur le site du Txiki Festival

Page Facebook du festival

Réservations possibles par téléphone auprès de Martine (entre 14h et 18h), au 06 81 68 36 58


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.