Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

La Halle d’Iraty Biarritz s’ouvre à la Big Boîte du Big Festival, et aussi à un rêve plausible de Zénith

12 juillet 2016 > > Soyez le premier à réagir !

De ce mardi 12 juillet jusqu’au samedi 16 juillet, le Big Festival de Biarritz ouvre ses portes de ce centre de congrès aux Djs les plus repérés de la scène électro, mais également aux conditions techniques nécessaires au réveil de ce projet historique sur la côte basque.

Une vingtaine de gars sur le pont, une poignée en hauteur sur l’échafaudage de fond de scène, des wagons de fly cases, des kilomètres de câbles, et des quintaux d’enceintes et de projecteurs : pour ce mardi 12 juillet, le centre de congrès de la Halle d’Iraty de Biarritz devra avoir terminé sa mue, pour que soit ouverte la Big Boîte du Big Festival.

Dès le signal de départ donné aux noctambules accros aux décibels électro, l’espace devrait être solidement rempli de tous ceux qui attendent les prestations de DJs, invités à voir la nuit se prolonger après les concerts du Big Village et, en fin de semaine, de la Big Scène au stade Aguilera.

big-biarritz-une

Big Boite, édition 2015

Salut c’est cool, Jacques et Elisa do Brasil ouvrent ce 1er soir, et une grosse affluence est à prévoir jusqu’au samedi 16 juillet, de 23h à 6h, en particulier pour la programmation de Darius (mercredi) et de Vitalic (vendredi).

Le premier enflamme les clubs aussi bien en France qu’aux USA, tandis que le second trace depuis plus de 20 ans le sillon de la techno des années 90 nourrie des pulses de Daft Punk.

A quelques heures d’ouvrir, les réjouissances sont encore loin, qui s’appuieront sur une configuration différente de l’an passé, où l’arrière scène fournissait un rideau où se projetaient des animations graphiques.

« Cette année, la scénographie qui a été retenue est celle d’une grande scène de concerts », commente le régisseur général, Haitz, « ça va reposer sur beaucoup de structures métalliques resserrées, sur lesquelles la lumière va se découper au gré des sets ».

big-fest-boite-2016-1Les 15 gars de sa « tribu » habituelle, à l’oeuvre dans tous les grands festivals de la côte basque, enquillent les montages de projos, l’un d’entre eux se gratte la tête, « il doit y avoir environ 80 gamelles de lumières, il ne va pas rester grand chose à louer en ce moment dans la région ».

A leurs côtés, les techniciens des prestations audio et lumière ont renforcé leurs rangs, les essais se poursuivront toute la nuit pour que, à l’heure dite, tout cet aspect technique soit transparent pour le public.

big-fest-boite-2016-5« Durant les prestations des DJs, on travaille sur deux config complètes », précise le régisseur, « chaque set devant permettre à l’équipe de câbler le matériel du DJ suivant accompagné de son ingé son, etc, jusqu’à la fin du programme, ça remonte et ça ressort non stop jusqu’à 6h du matin ».

Ce mardi sera aussi mis à profit pour valider tous les aspects sécurité du lieu, mécaniques, électriques ou sécurité, « on ne pourra pas ouvrir les portes au public sans l’obtention satisfaisante de toutes les consignes de sécurité ».

big-fest-boite-2016-7Le souvenir d’avoir vu les organisateurs dépassés par l’affluence de l’ouverture l’an passé avec The Avener reste présent dans les esprits, mais le plateau des DJs de cette année doit permettre de régler cette problématique de 4.000 personnes au maximum, ont-ils assuré cette année.

Reste ce sentiment d’évidence que l’ensemble aura de la gueule et une forte puissance scénique qu’aucune salle dans la région ne possède ici, avec cette jauge, « au niveau son et lumière, on est dans une config très proche de celle d’un Zénith », confirme Gaizka, le Directeur technique de la Halle d’Iraty.

Le 21 juin dernier, la salle proche de L’Atabal (800 places) avait réussi un gros coup en accueillant dans une telle configuration le concert de No Fx devant 2.500 personnes.

big-fest-boite-2016-2Et la satisfaction pourrait produire des effets à long terme, sur une côte basque où le rêve d’une très grande salle de concerts a agité des serpents de mer dans les déclarations de nombre de candidats politiques.

Dans cette Halle d’Iraty, transformée une seule fois par an en Big Boîte pendant une semaine, l’envie pourrait bien prendre corps d’une programmation régulière de grands noms durant l’hiver : à voir le calme avec lequel la « tribu » d’Haitz se cogne la config de ce soir, ce n’est plus en termes techniques que ce sujet pourrait se poser.

big-biarritz-3

Big Boîte, édition 2015


 


Vous pourriez aussi aimer

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.