Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Brahms, Rossini, en attendant la commémoration de Gernika : la saison classique 2016/2017 de Bilbao dévoilée

10 mai 2016 > > Soyez le premier à réagir !

Toujours riche et variée, l’offre de musique classique et d’opéra à Bilbao rencontre chaque année un succès incontestable. La nouvelle saison 2016-2017 ne devrait pas faire exception à la règle : lignes de force, nouveautés et grands moments à ne pas rater.

Partageant la même salle – le Palacio Euskalduna avec ses 2164 places – et souvent aussi le même public, l’Orchestre Symphonique de Bilbao (BOS), l’Orchestre Symphonique d’Euskadi (OSE) et l’Association des Amis de l’Opéra de Bilbao (ABAO), trois des principales institutions de la musique classique du Pays Basque sud, ont choisi la même semaine pour dévoiler chacun sa programmation de la nouvelle saison et lancer ainsi la chasse aux abonnés et spectateurs.

Chacun a concocté une programmation des plus alléchantes afin de régaler l’auditoire de l’Euskalduna.

bilbao-saison-classique-2016-2Une programmation qui ne cherche pas seulement à régaler le public habituel et déjà conquis, mais qui cherche aussi à s’ouvrir à d’autres publics, d’ici et d’ailleurs, des plus jeunes aux plus âgés, en passant par les marginalisés.


Saison lyrique

bilbao-saison-classique-2016-4

le ténor mexicain Javier Camarena

La 65e saison de l’Opéra de Bilbao commencera le 22 octobre avec une programmation lyrique exigeante et de qualité comprenant cinq grandes oeuvres: “Lucrezia Borgia” (Donizetti), “La Cenerentola” (Rossini), “Stiffelio” (Verdi), “Don Giovanni” (Mozart) et “Andrea Chénier” (Giordano), une nouvelle coproduction de l’ABAO qui clôturera la saison en mai 2017.

Cinq créations qui couvrent 109 ans d’histoire d’opéra et au caractère féminin marqué, avec des histoires de femmes “fortes, engagées et libres face aux dogmes de leur époque”.

Une saison lyrique qui se veut innovatrice, de par les nouvelles voix (14 chanteurs feront leurs débuts à Bilbao) et de par les productions.

Le moment fort, voire le moment choc, sera sans doute “La Cenerentola” de Rossini dans une production de l’Opéra de Toulon.

bilbao-saison-classique-2016-7La mise en scène  contemporaine conçue par les Français Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil, créateurs du Lab (Bordeaux), suppose un changement radical par rapport aux mises-en-scène (parfois trop) traditionnelles qui ont marqué ces dernières années.

Il sera donc intéressant de voir quelle sera la réaction du public bilbotar, plutôt enclin à applaudir des productions plus classiques.

Les plus belles voix lyriques du moment sont attendues à Bilbao: la soprano roumaine Elena Mosuc, le ténor espagnol Celso Albelo, le ténor mexicain Javier Camarena, le ténor italien Roberto Aronica, la soprano américaine Angela Meade ou le ténor américain Gregory Gunde, parmi d’autres.


Orchestre Symphonique de Bilbao

Johannes Brahms, le 80e anniversaire du bombardement de Gernika et les comédies musicales  marqueront la nouvelle saison de l’Orchestre Symphonique de Bilbao, qui cherchera à régaler près de 120.000 spectateurs avec un total d’environ 110 concerts.

Pour le concert d’ouverture (6-7 octobre), de la musique légère: l’orchestre, placé sous la direction de Robert Purvis, proposera des extraits des chefs-d’oeuvre de Broadway, accompagné par des chanteurs du West End de Londres.

De nombreux concerts proposeront des oeuvres de Brahms.

bilbao-saison-classique-2016-5Dernier maillon de la chaîne des trois “B” de la musique allemande, après Bach et Beethoven, Brahms est souvent présenté comme “l’épilogue de la grande tradition allemande qui résume et met un point final à une façon de comprendre la musique intimement liée à celle de ses prédécesseurs : le poids de la tradition, de la tonalité, et de la forme des sonates,” selon Erik Nielsen, chef principal de l’Orchestre. “Nous, par contre, nous le montreront en rapport avec ses successeurs,” a-t-il souligné.

En effet, les oeuvres de Brahms seront interprétées en dialogue avec la musique de Anton Webern, Bernd Alois Zimmermann ou la jeune Birke Bertelsmeier.

À la demande de l’Orchestre Symphonique de Bilbao, Birke Bertelsmeier a créé une oeuvre, “Zeru urdinetik” (Depuis le ciel bleu), pour commémorer en avril 2017 le 80e anniversaire du bombardement de Gernika.

La pièce a été conçue pour être interprétée ensemble avec le majestueux et imposant “Requiem allemand” de Brahms. Ça sera sans doute le concert le plus émotionnel de la saison.

bilbao-saison-classique-2016-9

la mezzo-soprano italienne Cecilia Bartoli

Parmi les autres moments forts de la saison de l’Orchestre Symphonique de Bilbao se trouvent, entre autres, l’interprétation de la septième symphonie de Mahler sous la direction du célèbre chef d’orchestre israélien Eliahu Inbal au mois de février, ou du premier acte de “La Walkyrie” de Wagner, qui sera interprété pendant le concert de clôture du 8-9 juin avec deux chanteurs wagnériens exceptionnels, la soprano Michelle De Young et le ténor Stuart Skelton.

À cela il faut ajouter le concert hors-abonnement prévu le 25 mars 2017: un récital de la mezzo-soprano italienne Cecilia Bartoli, l’une des plus célèbres artistes de la scène lyrique actuelle.


Orchestre Symphonique d’Euskadi

bilbao-saison-classique-2016-1

Le compositeur japonais Toshio Hosokawa

Le 80e anniversaire du bombardement de Gernika sera aussi présent dans la programmation de l’Orchestre Symphonique d’Euskadi, qui interprétera le “Gernika” de Francisco Escudero.

Se produisant dans les principales villes du Pays Basque sud (Bilbao, Donostia-San Sebastián, Vitoria-Gasteiz, Pampelune), l’Orchestre Symphonique d’Euskadi propose pour 2016-2017 un bel équilibre entre oeuvres emblématiques – la 4e de Tchaikovsky, la 2e de Schumann ou “Images” de Debussy – et la découverte de nouvelles créations, comme celles du compositeur japonais Toshio Hosokawa, par exemple.

Des solistes comme Pinchas Zukerman, les soeurs Katia et Marielle Labèque, Julian Rachlin, Enrico Dindo et Vadim Gluzman et des chefs d’orchestres comme Jun Märkl, Ari Rasilainen et Hans Graf seront à l’affiche.

En janvier 2017, l’Orchestre Symphonique d’Euskadi se rendra à l’Auditoire de Bordeaux, dans le cadre d’un nouvel échange avec l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, dont les musiciens viendront en Euskadi en juin.


Actions pédagogiques et sociales

bilbao-saison-classique-2016-6Les deux orchestres symphonique et l’ABAO cherchent aussi à s’ouvrir à d’autres publics, que ce soit à niveau local ou international, et soutiennent de nombreuses actions sociales et pédagogiques.

Ils offrent d’importantes réductions pour les jeunes, organisent des concerts à destination des plus petits ou des familles, et participent à des activités dans des centres d’éducation.

L’Orchestre de Bilbao offre des concerts pour des prisonniers, alors que l’Orchestre d’Euskadi participe à un projet qui utilise la musique pour favoriser l’intégration des personnes ayant un handicap intellectuel et l’Association des amis de l’Opéra collabore dans un projet qui cherche à améliorer le bien-être émotionnel de malades hospitalisés.


logo-BOS-BilbaoToute la saison de l’Orchestre Symphonique de Bilbao


logo orchestre euskadiToute la saison de l’Orchestre Symphonique d’Euskadi


logo abaoToute la saison de l’Association de Amis de l’Opéra de Bilbao


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.