Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

BIME Live Bilbao : la rentrée rock avec les basco-yankees de Crystal Fighters (et un oeil tourné vers la France)

24 septembre 2015 > > Soyez le premier à réagir !

Du 29 au 31 octobre, le grand rendez-vous musical pro et public du Bime Bilbao, conçu par les organisateurs du BBK Live et de l’Azkena Rock, fait des basco-américains Crystal Fighters et de formations françaises les musts de la rentrée rock au Pays basque sud.

Trois journées de rencontres professionnelles avec l’industrie musicale française comme invité d’honneur et deux journées de concerts avec de grandes promesses internationales à l’affiche, dont Imagine Dragons ou Crystal Fighters : voici en quelques premiers mots les grands traits de la troisième édition du Bizkaia International Music Experience (BIME) qui aura lieu en toute fin octobre au Bilbao Exhibition Center (BEC).

Conçu par les organisateurs du BBK Live et de l’Azkena Rock, le rendez-vous se divise en deux temps forts: le BIME Pro et le BIME Live, et c’est surtout ce dernier qui va intéresser le grand public.

bime-bilbao-2015-9Pendant deux jours en effet, le vendredi 30 et le samedi 31 octobre, le BIME Live offre quelque 25 concerts, tout en garantissant que « ni la pluie, ni le froid ne pourront gâcher la soirée », le festival se déroulant à l’intérieur du BEC, soit une espèce de BBK Live sous chapiteau. Et plus de 20.000 spectateurs sont attendus.


Le groupe anglo-basque d’électro-pop Crystal Fighters sera la tête d’affiche du vendredi soir.

bime-bilbao-2015-1Formé à Londres en 2007, Crystal Fighters est intimement lié depuis ses débuts au Pays Basque et à ses traditions musicales, bien que les membres du groupe soient des citoyens britanniques et américains.

bime-bilbao-2015-2Leur premier album, Star of Love (2010), se serait inspiré d’un manuscrit d’un opéra basque écrit par le grand-père de Laure Stockley (choriste du groupe)… Vraie histoire ou début d’une légende au service d’un jeu de marketing, peu importe…

Le groupe propose de fait un mélange original et atypique d’instruments traditionnels basques (txistu, txalaparta) et de synthétiseurs, de musique folk basque et d’électro.

bime-bilbao-2015-5La chanson Champion sound, par exemple, s’inspire d’une “sagar dantza” (“danse de la pomme”), une danse traditionnelle du carnaval navarrais, alors que la chanson In the summer s’inspire de la musique entendue au carnaval de Lantz (Navarre).

Trois ans plus tard, en 2013, Crystal Fighters retourne au Pays Basque pour son second album, Cave Rave.

bime-bilbao-2015-10Dans un entretien, ils soulignent l’influence des montagnes basques, qu’ils considèrent comme leur “spiritual home” (“maison spirituelle”).

Fin août 2013, ils se sont produits dans les grottes de Zugarramurdi pour une soirée mythique.

Parmi les autres groupes à l’affiche vendredi 30 octobre se trouvent Los Planetas (groupe pop granadino légendaire), les Britanniques de Stereophonics, ainsi que Everything Everything, The Go! Team, Matthew E. White, Zola Jesus, Iron and Wine, Benjamin Clementine, Darwin Deez, Gaspard Royant et Mamba Beat.


Le samedi 31 octobre, Imagine Dragons, groupe de rock alternatif américain, sera la tête d’affiche, accompagné par Richard « The Verve » Ashcroft, !!! (Chk Chk Chk), Supersubmarina, Kakkmaddafakka, Michael Kiwanuka, Savages, Pokey Lafarge, Villagers, L.A., Nathan Fake, Sallie Ford, Astronautalis et Javi Green.

richard-ashcroft


Pendant les jours qui précèdent le BIME Live, l’industrie musicale se donne rendez-vous pour trois journées de conférences, ateliers et networking, du 28 au 30 octobre, pour un marché professionnel dédié à l’exploration des nouvelles opportunités entre les industries culturelles: musique, nouvelles technologies, gaming,…

L’édition 2015 du BIME Pro met la France à l’honneur, cinquième marché mondial musical après les États-Unis, le Japon, l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Le marché de la musique représente 240.874 emplois, selon le gouvernement français, et 1.425 festivals de musiques actuelles recensés en France par la Sacem.

stereophonics

Stereophonics, BIME Live 2015

Le volume économique de la filière musicale française à l’international est en constante progression depuis 2010 et a généré plus de 600M€ de revenus en 2014, selon le dernier rapport du Bureau Export de la Musique Française, qui sera présent à Bilbao.

En 2014, 509 artistes de production française ont ainsi été soutenus par le Bureau Export (431 artistes de musiques actuelles, 78 artistes de musiques classiques).

Parmi les professionnels français très attendus au BIME Pro se trouvent Denis Ladegaillerie, PDG et fondateur de Believe Digital, leader mondial de la distribution numérique d’artistes et labels indépendants, Fabris Rebois, directeur du Bureau Export, et Aline Renet, directrice de la communication et des relations institutionnelles du PRODISS, syndicat national des producteurs, diffuseurs et salles de spectacles, regroupant près de 300 entrepreneurs de spectacles, avec un chiffre d’affaires global d’environ 400 millions d’euros.

À l’occasion du BIME Pro, le girondin-parisien Talisco s’y produira en showcase.

Talisco-2De son vrai nom Jérôme Amandi, Talisco a fait ses débuts en 2013 avec le single Your wish, suivi de l’album Run en 2014, « qui marie dans une fête païenne électro et americana, voix de Californie et spleen de Paris », selon les InRocks.

Le musicien français Gaspard Royant, de son côté, sera à l’affiche du BIME Live avec son solide rock rétro.

gaspard_royant


bime-bilbao-2015-6


bime-bilbao-2015-7Tous les renseignements sur le site du BIME Live Bilbao


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.