Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

La Brigade Contemporaine met en mouvement l’art contemporain au centre Larraldea de St Pée s/Nivelle

10 décembre 2014 > > 2 commentaires

Samedi 20 et dimanche 21 décembre prochain, la Brigade Contemporaine organise un week-end de rencontres et de vente aux enchères d’oeuvres d’art contemporain pour pérenniser son activité de défricheurs au centre culturel Larraldea de St-Pée-sur-Nivelle, un évènement auquel Eklektika a décidé de s’associer.

L’expression choisie n’est pas une afféterie un peu précieuse. « Ouvrir les portes ». Depuis 2012, et l’arrivée de la Brigade Contemporaine dans cette belle ferme basque Larraldea, à l’entrée du quartier Amotz de Saint-Pée-sur-Nivelle, ses prime-occupants ont vu ce lieu privé s’enrichir de nouvelles incandescences.

Aux associations de bertsularis, de théâtre, de danse(s), et de la présence sur les lieux d’Integrazio Batzordea (parents et amis d’enfants handicapés scolarisés dans les ikastola du Pays basque français), l’action portée par la Brigade Contemporaine a été un déclencheur supplémentaire pour que, désormais, il soit fait mention d’un centre culturel à part entière.

brigade-contemporaine-7Alors son visage est connu, et son action tout autant : Sophie Maisonneuve est l’âme de ce projet de montrer ce que l’art contemporain, localement ou internationalement, peut générer comme belles œuvres, et comme rencontres enrichissantes.

« Les mettre en valeur », explique-t-elle en introduction.

brigade-contemporaine-sophiL’aventure de la Brigade Contemporaine avait commencé quelques années auparavant, près de là, à Ascain, dans une petite galerie en 2008, les premières relations de confiance se sont passées là-bas.

Et le hasard ne sert pas qu’aux jeux, quand Sophie emménage en face de cette maison Larraldea, il y a deux ans, dont elle découvre le charme immédiat de l’ancien, les 1.000 m2 ouverts au possible et à l’imagination, et ce parfum de convivialité qui vous emplit une fois entré(e) dans le lieu.

brigade-contemporaine-5Au rez-de-chaussée, des espaces de rencontres sont évidents, d’une cuisine de cantine à la salle à manger où une cheminée à haut foyer propose cette chaleur à partager avec l’Autre, celui qui y est invité.

Les expos se mettent en place, avec une cohérence souhaitée avec l’esprit séculaire de Larraldea, innervé de culture basque, mais ouvertes au visiteur.

« Elles durent 15 jours et sont gratuites », elle les choisit selon des critères que ses amis attribuent à sa passion de l’art contemporain. Elle-même peint, s’adonne à l’écriture, « mais ma principale création c’est de mettre en place des projets ».

brigade-contemporaine-4Le site Internet qu’elle gère en autodidacte emprunte au lien virtuel une mémoire de ce qui y a déjà été montré, « des œuvres aperçues ici peuvent réapparaitre six mois après dans le désir de collectionneurs », murmure-t-elle.

Au premier étage, deux grands espaces d’exposition attendent les curieux.

brigade-contemporaine-8Ce jour-là, proposition est faite d’admirer regarder le travail photographique et collectif de Patrick Ondicola et Raphaël Cauhepe-François, intitulé « 4ÉLEMENTS-TERRE (ImagineArts)« .

L’espace permet la confrontation avec leurs désirs de photographier la matière comme des êtres vivants, tout autant que de jauger la cohérence de ce travail, exposé jusqu’au 14 décembre.

brigade-contemporaine-1Il en est ainsi d’octobre à avril, tant que ces belles portes de Larraldea sont ouvertes à cette « brigade » qui a choisi ce nom pour cette idée de « mise en mouvement, de sens », confie Sophie.

Le charme absolu du lieu est une invitation au travail, à la synergie, mais l’avenir, pas plus ici qu’ailleurs, n’est parsemé de roses.

L’association connait ses limites de fonctionnement, Sophie en est la seule salariée, au sein d’un emploi précaire.

Alors elle a trouvé le temps, la détermination, d’interpeller les élus locaux et départementaux de la justesse de ce positionnement contemporain, et de la justesse de ses moyens.

brigade-contemporaine-2Un tel lieu, vidé de ses accrochages et des relations privilégiées désormais établies entre les artistes contemporains et ceux qui les espèrent ? Sophie cachera derrière le mot « romantisme » la réponse à un tel fracas éventuel.

Mélange de beauté fascinante et de perspectives sombres comme définition possible de ce mot ancien ? Elle rajoute « solidarité » pour mieux être comprise.

Le samedi 20 et le dimanche 21 décembre, Sophie Maisonneuve invite ceux qui le veulent à découvrir le lieu avec « Fêtes plaisir« , une opération de promotions de dizaines d’œuvres d’art, qui seront mises aux enchères « entre 15 et 100 euros » afin de penser pouvoir imaginer pérenniser l’existence de la Brigade Contemporaine.

Mais il y aura également de la musique, des chants, et des rencontres aussi gourmandes qu’inattendues, Sophie n’en dira guère plus.

Dans la chaleur de cette maison habitée et chaleureuse, il nous a semblé, à Eklektika, que cela serait une idée absolument naturelle de relayer et soutenir son initiative.

Et de lui proposer, après le cinéma Itsas Mendi d’Urrugne et l’avant-première mardi 16 décembre d’un documentaire syrien à l’Atalante de Bayonne, d’y organiser notre 3ème soirée Eklektika

Il suffira de chercher du côté du feu qui chauffe doucement le lieu pour la retrouver, probablement, ce week-end là.

brigade-contemporaine-9


faites-plaisir-larraldea-1Week-end « Fêtes plaisir » :

Brigade Contemporaine
Mendi Bixta F20 Quartier Amotz
64310 St Pée sur Nivelle

http://www.brigade-contemporaine.com/

Renseignements : 06 63 87 25 62 ou 05 59 43 60 47


 


Commentaires

2 réponses à La Brigade Contemporaine met en mouvement l’art contemporain au centre Larraldea de St Pée s/Nivelle

  1. Bonjour Eklektika, je trouve vraiment que Ramuntxo, en plus d’avoir un grand talent de journaliste, est un très grand photographe… mais j’avais vu ça in situ…
    Milesker pour cette citation…

  2. […] Samedi 20 et dimanche 21 décembre prochain, la Brigade Contemporaine organise un week-end de rencontres et de vente aux enchères d’oeuvres d’art contemporain pour pérenniser son activité de défricheurs au centre culturel Larraldea de St-Pée-sur-Nivelle, un évènement auquel Eklektika a décidé de s’associer.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.