Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Concours photo : Les Festives ouvrent un « Passage » à Ascain

6 mars 2015 > > Soyez le premier à réagir !

L’idée des Festives d’Ascain est simple, sa programmation ambitieuse, et son utilité est déjà une évidence au Pays basque : du 19 juin au 14 août, il sera impossible de traverser cette petite bourgade sans se poser la question de s’y arrêter.

A l’issue du concours photo lancé à l’international par l’association Zilargia avec le soutien de la commune, une sélection des meilleures photos de cette première édition sera exposée sur tout ce que compte comme support possible les rues du village, sous forme de bâches imprimées et de tirages collés sur les murs, les frontons ou des panneaux dédiés.

« Nous avions déjà organisé une édition zéro l’an passé », explique l’un des organisateurs, Raphaël Cauhépé-François, « en couvrant ces murs de photos des membres de notre association, ainsi que celles, professionnelles, de deux photo-reporters locaux, Angela Mejias et Daniel Velez« .

festives-ascain-4mejiasCela a fonctionné au-delà des attentes, des circuits improvisés dans les rues a vu le jour, les commerçants jouant le jeu de compléter leurs vitrines, un enthousiasme instinctif qui a motivé cette année de ne pas tourner autour du pot : « les festives ont la vocation de devenir un rendez-vous phare de la Photographie au Pays Basque, en France et en Europe ».

Des regards à droite et à gauche, et le constat est effectivement partagé : ce territoire a délaissé depuis trop longtemps le travail d’une telle manifestation, le Festival Photos de Dax, dans les landes, étant le seul repère observable en France, quand, au Pays Basque sud, cette pratique est bien plus nourrie, notamment du côté de Getxo.

festives-ascain-7Pour cadrer la sélection de cette année 2015, le thème du « passage » a été choisi, « une notion suffisamment ouverte pour obtenir une grande diversité de propositions », estime Raphaël Cauhépé-François.

La date butoir a été fixée « autour du 15 mars 2015 », pour l’envoi sur le site de la manifestation un cliché en haute définition, avec la possibilité de le compléter de cinq autres photos en définition plus réduite.

festives-ascain-5mejiasPour diffuser l »existence de ce concours, l’association Zilargia sommes passés essentiellement par les réseaux sociaux et les sites spécialisés, « nous avons pu constater près de 1.000 téléchargements du dossier de candidature », précise Raphaël, « et des premiers clichés nous sont déjà parvenus des Etats Unis, d’Inde et du Japon », complète-t-il avec gourmandise.

La bonne idée des festives est aussi d’avoir pensé à accompagner cette sélection d’une rétrospective d’un photographe exceptionnel, Gabriel Martinez, dont l’impressionnant travail Sala de espera, prêté par le Musée d’Aquitaine à Bordeaux, sera exposé : une cinquantaine de clichés pris à la fin des années soixante des immigrés portugais à la gare d’Hendaye, trop rarement montrés.

On peut y découvrir avec émotion la rencontre du photographe avec ces hommes, femmes et enfants, éreintés, à l’aube d’une nouvelle vie sans assurance.

Les Festives gonflent donc ses voiles dans l’incertitude qui préside à chaque festival naissant, « nous sommes encore en recherche de partenaires privés pour consolider ce temps fort sur 3 ans ».

festives-ascain-3mejiasL’évènement fait tout de même sens, dans un village d’Ascain qui tient peut-être, enfin, le moyen d’interrompre le flux continu de voitures qui le traversent sans s’arrêter, et filer vers Sare et le célèbre petit train de la Rhune.

Pari est fait qu’un « passage » soit enfin ouvert.


festives-ascain-6Tous les renseignements, et règlement du concours sur le site des Festives.


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.