Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Denis Robert, le journaliste-écrivain-réalisateur invité par Black&Basque et Eklektika

7 avril 2016 > > Soyez le premier à réagir !

Vendredi 29 et samedi 30 avril prochain, l’association Black &Basque et Eklektika s’associent dans la même joie d’accueillir Denis Robert pour trois rendez-vous dans nos repaires préférés, sur Urrugne, Bayonne et St Jean de Luz.

Denis Robert se lève chaque matin avec l’épreuve du miroir à affronter, les yeux encore mi-clos de ses nuits auprès de son clavier.

Pas de la coquetterie, quand la seule question qu’il se pose est de savoir combien de temps encore son corps tiendra.

denis-robert-pays-basque-6Le choix de vie qui est le sien date pas d’aujourd’hui, qui peut vous creuser plus profondément les traits, ou vous fournir un masque de grand cynique du gars qui saurait, tout seul dans son coin.

Un bon coup d’eau froide sur le visage pourra faire l’affaire sans réussir à laver cette étiquette d’emmerdeur que chaque jour réserve à un gars comme lui.

Il l’a entendu tant de fois, souvent comme un compliment, parfois comme une menace à peine masquée

Ça le soûle, faut juste comprendre à quel moment il doit sortir un sourire las, ou calmer son envie de claquer le beignet de son interlocuteur, « confrère » journaliste ou politicard à quatre épingles avec la Légion d’Honneur sur le rabas de la veste.

Il est celui qui, depuis plus de 10 ans, a sorti l’affaire Clearstream, et ses 6000 comptes disséminés dans les paradis fiscaux du monde entier.

Le feuilleton des Panama Papers dans Le Monde, il a regardé ça avec satisfaction mais également avec une rage qu’il a dû contenir en lui.

Le souvenir des 60 procès mis en travers de son chemin par la société luxembourgeoise, ça n’aide pas à sortir le champagne comme ça, ni à oublier cette période de sa vie où il s’arrêtait en voyant derrière lui deux types casqués à moto.

Il savait deux trucs il y a 10 ans.

Que ce monde politico-financier disposait du temps et des moyens nécessaires pour le broyer.

Et que de toute façon, il allait le faire.

Prendre à bras le corps cette enquête qui allait, une nouvelle fois, le dévorer.

Pas nouveau. Sa vie. ce qu’il en reste, quoi qu’il arrive aussi.

denis-robert-pays-basque-3Après un passage à Actuel puis à Libé, il avait ressenti l’étroitesse des colonages délimités de la presse.

Envisagé avec son roman « Chair Mathilde » (éditions Bernard Barrault, 1991), sur Simone « Barbe Bleue » Webber que s’intéresser aux morceaux de vie d’un(e) autre oblige à intégrer les siens, de morceaux.

Surveiller la capilotade. La retarder, tout au moins.

Prendre la page blanche comme on se saisit d’une arme, trouver de l’espace entre les paragraphes sur ce que l’on sait pour y incorporer ce que l’on devine, que l’on craint, de ses doutes à ses propres moments de détresse.

Continuer.

denis_robert 10Choisir le point de vue panoramique, puis opter pour le zoom, vers le gros plan.

Sa liberté ne lui est pas offerte, il est allé la chercher, dans les romans, les enquêtes publiés, un documentaire tourné avec sa fille sur Cavanna et Charlie Hebdo.

Il se regarde dans la glace, doute de la vitalité du marathonien qu’il est devenu, mais il sent l’odeur du café qui l’attend, dans la pièce à côté, servi par une main qui l’aime, qui le tient et le retient, et qui seule sait les moiteurs de son front blême.

Aujourd’hui encore, il ne perdra pas de vue l’irruption possible de la destruction par son obsession du noir sur blanc et des points sur les i. Aujourd’hui aussi, il garde l’espoir d’ouvrir son frigo sans grimacer, que la résolution d’équations complexes de la réalité ne suffit pas à remplir.

Sa vie ressemble parfois à une série noire, à force d’être en permanence dans son sujet, à mettre son existence sur un fil, sans distance possible.

enquete-Garenq-4Le film réalisé sur ce dossier Clearstream, avec Lellouche dans son rôle, lui a fait craindre d’évoluer dans une fiction, ça aide pas.

Et il est passé à autre chose.

Tout à l’heure, il va descendre acheter ses clopes, prendre un petit noir en terrasse, et passer devant le buraliste qui lui dira : « Monsieur Robert ? Vous z’avez vu Le Monde ? Y’a DSK qui prend cher, aujourd’hui ! Ah l’ordure ! Là, c’est cuit, hein, pour lui ? ».

denis_robert 9Il va lui sourire, et garder pour lui cette sortie médiatique de Sarkozy sur la fin des paradis fiscaux en 2009 ; ou celle de la marionnette Hollande, et son « mon ennemi c’est la finance », il y a deux ans.

Il regarde le sms de son pote Christian qui lui dit : « ok mon grand, tout réglé au pays basque pour ta venue les 29 et 30 avril. Ça fait plaisir à tout le monde là-bas ».

Un sourire. Et puis une grimace. Il l’a mis où, son parapluie, au cas où ?


DENIS ROBERT LE DOCUMENTARISTE
Vendredi 29 avril, 20h30, cinéma Itsas Mendi à Urrugne

denis-robert-pays-basque-2CAVANNA, jusqu’à l’ultime seconde, j’écrirai
Documentaire réalisé par Denis Robert et Nina Robert – sortie en juin 2015, inédit au Pays basque

Un doc au long cours sur François Cavanna, le créateur de Charlie Hebdo et de Hara Kiri, l’inventeur de la presse satirique, l’auteur des Ritals et d’une soixantaine d’ouvrages, disparu fin janvier 2014. Le film repose sur des entretiens avec Cavanna réalisés peu de temps avant sa mort, des archives oubliées et des témoignages inédits comme ceux de Siné, Willem, Delfeil de Ton et Sylvie Caster. En filigrane l’histoire en passe d’être oubliée du premier homme qui aurait pu dire « Je suis Charlie ».

Rencontre menée par Frédérique Royer, directrice du Cinéma Itsas Mendi d’urrugne, et Christian Bordes de Black and Basque.

Contact : cinemalacorderie@gmail.com / tel 05 59 24 37 45
BD et livres disponibles à la vente avec la Librairie Le 5ème Art


DENIS ROBERT LE JOURNALISTE D’INVESTIGATIONS
samedi 30 avril, 10h30 – 12h, salle du Magneto, Bayonne

denis-robert-pays-basque-4« Ecrire sur son bassin de vie » : introduction par rencontre avec Jean-Yves Viollier, ex-journaliste du Canard Enchainé et auteur du blog Bisque Bisque basque !

Puis rencontre avec Denis Robert pour un retour sur ses principales investigations, des paradis fiscaux à l’affaire Clearstream.

Débat animé par Ramuntxo Garbisu, Directeur de publication du portail Eklektika
Entrée libre, dans la limite des 100 places disponibles. Contact : contact@eklektika.fr

La librairie ELKAR de Bayonne se chargera d’un stand de livres sur le lieu de la rencontre.


DENIS ROBERT L’ECRIVAIN ET AUTEUR DE BD
samedi 30 avril, 18h, Librairie Le 5ème Art, St Jean de Luz

denis-robert-pays-basque-1Présentation de GRAND EST, sa toute nouvelle Bd qui sortira le 15 avril prochain chez Dargaud Editions.

denis-robert-pays-basque-8N’ayant plus guère de points sur son permis, Denis Robert décide de suivre un stage à l’Automobile club de Moselle. Sa rencontre avec de jeunes paumés va l’entraîner sur la route, avec son fils de 8 ans, pour une balade dans le Grand Est, sur les traces de la désindustrialisation. Road-movie, documentaire sur la France d’après, histoire touchante sur les rapports père-fils, Le Colorado est une superbe histoire d’une humanité confondante, magnifiquement mise en images par Franck Biancarelli.

Rencontre menée par Christelle DIERICKX, propriétaire-directrice de la librairie Le 5ème Art. CONTACT : le5emeart@orange.fr / tel 05 59 43 66 48


DU MÊME AUTEUR

denis-robert-pays-basque-9L’AFFAIRE DES AFFAIRES, Bande dessinée éditée chez DARGAUD

Les 4 tomes de l’Affaires des affaires réunis en intégrale : (re)découvrez le combat acharné de Denis Robert dans les bas-fonds des paradis fiscaux.


 

robert-charlie-hebdo-5MOHICANS, édité chez JULLIARD (+ photo couv)
Charlie Hebdo… 1960-1985 : vingt-cinq années d’insolence, d’humour, de spontanéité et de subversion. L’époque étant ce qu’elle est, ces journaux fougueux qui sentaient le foutre, la sueur, l’alcool, la liberté sont devenus des marques. C’est l’histoire de la dilapidation d’un héritage. Une histoire tumultueuse, magnifique, triste et honteuse.

Une histoire exemplaire, pour laquelle Jean Yves Viollier nous avait offert ses mots pour témoigner de son enthousiasme (contagieux).


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *