Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

2ème anniversaire du portail culturel Eklektika, 12% de fréquentation en plus, et beaucoup de boulot encore

12 septembre 2016 > > Soyez le premier à réagir !

C’est une image furtive, saisie par le photographe Stéphane Bellocq, lors du Pop Terrasse#2 de samedi dernier : une main au-dessus des spectateurs, un V instinctif, dans lequel l’équipe d’Eklektika peut y voir à la fois un 2 comme autant d’anniversaire, mais aussi un « je suis – encore – là ».

A notre deuxième date-anniversaire du 11 septembre 2016, on a regardé les compteurs, on les a interrogés pour comprendre ce qu’ils disaient de notre passé, et ce qu’ils peuvent nous indiquer du futur proche.

350.000 pages vues sur cette deuxième année, contre 311.000 pages sur notre premier exercice (640.000 pages en deux ans) : en langage de fonds de pension américain, cela se traduit par « une croissance à deux chiffres », avec cette augmentation de plus de 12%.

flamenco-dans-le-texte-uneL’encouragement est réel, enthousiasmant, qui se partage avec un renforcement de son trio de tête historique : Bayonne (14,5%) est talonnée par Paris (14% devant Pau (7,07), puis Anglet, notre camp de base (6,99%).

Ce « Paris » à nos portes tient à deux explications croisées.

Tout d’abord, son pourcentage est très accentué juste avant les vacances scolaires ou avant les grands festivals de la côte basque, qui traduit une préparation de séjour pour lequel le portail Eklektika est une ressource très consultée.

D’autre part, ce « Paris » est ainsi codé par les opérateurs de téléphonie mobile, le réflexe Eklektika étant en augmentation constante (62% pour les PCs et Mac, 28% pour les mobiles – en augmentation de 25% cette année -, et 10% pour les tablettes).

biarritz-big-festival-8Ce média numérique, désormais reconnu comme tel par la Commission paritaire de la presse (N° ISSN : 2495-2435), a trouvé sa place dans les appétits de curiosités de ce vaste territoire permis par Internet.

Au-delà de ces données quantitatives, notre satisfaction est d’avoir essayé de mettre des coups de projecteurs sur les acteurs culturels croisés depuis notre côte basque, avec des préférences rédactionnelles qui ne se sont pas laissées guider par Google Analytics.

Ce travail là reste un chantier ouvert, dont les limites sont nos moyens humains et nos disponibilités, qu’il nous faut parfois expliciter aux contacts qui nous sollicitent quotidiennement.

Agrandir les possibilités d’être « partout », avec notre exigence de regards et de partis pris, est un objectif quotidien.

bime-bilbao-2016-3Ce succès que nous goûtons quelques instants est relié à l’existence d’un média en croissance, que nous avons beaucoup fait évoluer dans sa forme en deux ans :

  • nous tenons à le partager chaleureusement avec tous ceux qui, fidèlement, sont nos lecteurs, et avec les acteurs culturels, tout autour de nous, qui nous ont ouvert leurs portes, sans exiger de nous d’en être « automatiquement » reconnaissants.
  • nous adressons tout aussi chaleureusement nos remerciements aux donateurs qui, depuis avril, nous ont permis de stabiliser notre existence au moment où cela tanguait fort, et à ceux qui, par générosité, continuent de le faire pour nous assurer de leur soutien.

Cette 3ème année devant nous garde son désir de jouer un rôle de médiation entre « ceux qui font » et « ceux qui y vont », mais également parfois dans des initiatives que nous portons (Mugarriak Dantzan en février dernier, Pop Terrasse en septembre, et une envie de vous faire une proposition théâtre dans quelques mois).

Nous sommes Eklektika, nous ne sommes que cela.

On regarde cette main dans la nuit, ce V et ce 2.

On continue. On a du boulot.

Merci à tous.

AQUATIQUE


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *