Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Dominique A pour les 10 ans de l’Atabal Biarritz, et les amours irréversibles

25 août 2015 > > Soyez le premier à réagir !

Le 5 novembre prochain, Dominique A sera l’artiste phare invité par l’Atabal Biarritz pour son 10ème anniversaire, point de convergence d’un artiste et d’une salle qui fixent des horizons communs.

Il en fut l’invité en octobre 2013, mais pas plus cette fois-ci le 5 novembre prochain que lors de cette soirée-là, il n’est pas sûr que nous puissions voir Dominique A nous livrer son Pour la peau sans frissonner, ou trembler. Le bonhomme nous accompagne depuis deux décennies, quand il était l’invité quasi permanent de Bernard Lenoir sur France Inter, et qu’il restait inaudible sur toutes les autres radios ailleurs.

Il sera donc l’invité de ces 10 ans de la salle de l’Atabal de Biarritz, en novembre prochain, pour nous livrer son nouvel album, Eleor, qui accepte de rompre avec cette dimension de chanteur indie qu’il avait endossé un soir de Victoires de la Musique, en 1996, lorsqu’il se demandait bien pourquoi il livrait son Twenty Two Bar à un auditoire de VIPs qui somnolait devant lui.

dominique-a-atabal-7Dominique A n’est pourtant jamais parti très loin, ses voyages intérieurs ayant eu le bon goût de ne jamais vouloir nous éloigner de lui.

Âpres ou merveilleusement accompagnées d’ensemble à cordes, les compositions de ce chanteur bruxellois-Breton sont des vagues de caresses et d’émotions, il est possible que le gars nous soit pourtant aussi redevable de larmes refoulées, de son Immortel à Les hommes entre eux, du Courage des oiseaux à son plus récent album Vers les lueurs qui confirme son statut désormais de chanteur identifié.

dominique-a-atabal-3Pour autant, le jeudi 5 novembre prochain, pour l’événement de ce 10ème anniversaire, il ne sera pas possible de penser que la venue de Dominique A est une simple évidence un peu chic, quand il faudra surtout y voir une étape importante de la maturité et de la place de l’Atabal de Biarritz dans l’Hexagone.

Le sens de ce concert est bien de saluer un double engagement, yeux fermés, celui d’un artiste et celui d’une salle qui se sont déjà croisés un soir d’octobre 2013, qui ont fait du sillon travaillé patiemment leur raison d’être. Pour se lever chaque matin dans les matins glacés qui les ont attendus. Qu’ils ont affrontés. Qui ne disparaitront jamais tout à fait mais qu’il est tout de même imaginable d’avoir repoussés au plus loin.

lookers 2

The Lookers, Atabal, octobre 2014

Un coup d’oeil sur le programme de cette 10ème rentrée permet de le comprendre.

Ouvrir le jeu, au maximum, ramener le public vers ces formations à résumer en quelques lignes sur le programme, suivre cette ligne qui nourrit pour l’Atabal une fidélité à une destination pressentie, quand beaucoup d’autres lieux se contentent d’aligner les seuls incontournables.

dominique-a-atabal-6Un fada de blues rock, caché sous un casque de moto, Bob Log III, recommandé en particulier à tous ceux qui se souviennent du passage, ici, de Jon Spencer and the Blues Xplosion, en mars 2012 ; le rock basque de Xutik ; les beats de Bigflo & Oli ; ou le phénomène Nekfeu, déjà complet pour son concert du 27 octobre : L’Atabal ne change pas de rythme, avant ce riche mois de novembre qui sera consacré à son 10ème anniversaire.

Pour l’heure, Biarritz peut donc attendre Dominique A, exceptionnellement accueilli à la grande Gare du Midi, et pas dans l’antre de l’Atabal.

Lui a déjà déclaré son intention de revenir aux sources d’une musique épurée, comme celle qui est sortie de son esprit, un beau jour de janvier 1992, quand les auditeurs de France Inter ont saturé le serveur minitel de Lenoir et Arnaud Viviant qui l’avaient découvert dès son premier album, « je m’étais dit, il faut en profiter, cela pourrait ne pas durer ».

L’exceptionnel a donc continué pour Dominique A, il viendra nous confier son émotion de cette chance toujours présente.

Il pourra bien nous chanter que « mieux vaut ne pas s’aimer qu’un jour ne plus s’aimer » : à nous ici, sur la côte basque, de saluer le 10ème anniversaire de l’Atabal avec l’émotion réservée aux amours irréversibles.

dominique-a-atabal-2


dominique-a-atabal-5Tout le programme de rentrée de l’Atabal Biarritz à retrouver sur leur site

Concert de Dominique A le jeudi 5 novembre 2015 à la gare du Midi de Biarritz
Tarif : de 23 à 29 euros, billetterie en ligne


Live de Dominique A, Le courage des Oiseaux


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.