Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Ecrire un mouvement, l’absence de Duras comme le rempart d’Escarmant

18 septembre 2014 > > Soyez le premier à réagir !

Il y a des créations pour la scène qu’on a pris l’habitude de ne pas louper. Des artistes que l’on porte dans notre cœur, définitivement. Thierry Escarmant auteur, chorégraphe et metteur en scène, et Manon Avram, chorégraphe et photographe, sont de ceux-là.

(Parc d’)ATTRACTION(s) est le deuxième volet d’un triptyque avec pour sous-titre commun : J’aimerai quiconque entendra que je crie.

parcUne pièce sous l’emprise, ou l’influence, de l’écrivain Marguerite Duras.

La poésie est une donnée qui manque cruellement à la vie​,​ dit Thierry Escarmant, qui crée inlassablement pour cela des objets poétiques pour la scène depuis plus de vingt ans.

La ​compagnie Écrire un Mouvement, basée à Pau, et le collectif Ko.com de Marseille, se sont associées et créent pour la scène des objets visuels et sonores, mêlant ​le texte, la danse, l’image et le son.

vuDepuis Bayonne, nous sommes à​ seulement 1 heure de ce Théâtre de la Centrifugeuse, à Pau​ ​: u​n formidable lieu de diffusion éclectique, qui voue une grande fidélité et une confiance aveugle à ces deux équipes.
​ ​
La première de cette création y sera donnée ce vendredi 19 septembre à 21h (tarif d’entrée : 6 à 8€) : nous ne serions trop vous recommander de vous y précipiter.

Quand on a vu « Qu’avez-vous vu ? »

vu 2Nous avons eu la chance de voir en mars dernier au Théâtre de Bayonne la pièce Qu’avez-vous vu ?  (un épatant maillage de danses, de textes et d’images, au fébrile diapason d’une époque, la nôtre, qui oscille entre résistance et résignation Jean-Marc Adolphe / Revue mouvement). Nous espérons vivement que la Scène nationale du sud-​​​aquitain offrira encore beaucoup de leurs pièces à son public…

​Dans Qu’avez-vous vu ?, s’ils sillonnent les pensées de Camille de Toledo, Bernard Stiegler, Didier-Georges Gabily ou de Miguel Benasayag, c’est sur le corps qu’ils s’attardent et attirent notre regard.

Un corps venu s’offrir en écluse fébrile comme dernier rempart. Un corps qui dessine dans l’air une réponse aphone, esquivant par là le verbe et la friabilité des discours.

(rapide) Présentation de Thierry Escarmant

tescarmantPour les amateurs de danse contemporaine, l’écriture chorégraphique de Thierry Escarmant est subjuguante, dans la lignée de Pina Bausch.

Au-delà des créations et de la dimension poétique, l’intention serait d’écrire un mouvement en tant qu’action collective. C’est cette dimension qui l’a conduit à s’impliquer dans la création du « Festival le Grain de la Voix », puis dans la fondation d’une Maison de la Poésie et des Écritures Contemporaines à Pau.

mavramL’oeil de la photographe Manon Avram ​donne à voir un véritable travail d’orfèvre.Les deux travaillent déjà sur le troisième volet, prévu pour 2016, et qui s’intitulera No(w) Hope.

Ce tryptique tentant de maintenir en tension la question de l’engagement et de la porosité entre le politique et le poétique.


Retrouvez ici le descriptif de la pièce (Parc d’)ATTRACTION(s).


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.