Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Le Festival EHZ, 20ème édition d’un « Eurock des peuples contre la World Company » au Pays Basque

29 avril 2015 > > 2 commentaires

Du 3 au 5 juillet prochain, le Festival EHZ fêtera sa 20ème édition du côté de Lekorne, un âge sans rébellion contre ses pères d’un « Eurock des peuples contre la World Company » en Pays Basque.

La commune de Lekorne ne figure sur fake rolex watches aucune carte d’état-major de la République française, mais depuis deux ans, elle accueille pourtant l’épicentre du festival le plus populaire de la jeunesse du Pays Basque (Nord et Sud réunis), battant pavillon EHZ, pour Euskal Herria Zuzenean (Le Pays Basque en direct).

Après 8 ans à Arrosa (de 1996 à 2003), 5 ans à Idauze-Mendi (de 2004 à 2008), 4 ans à Heleta ( de 2009 à 2012), c’est depuis 2013 que Mendionde, à une trentaine de kilomètres au sud-est de Bayonne, est désignée par son nom en euskara par les organisateurs de ce festival multi-forme.

ehz-lekorne-2015-6Avec cette nouvelle édition du 3 au 5 juillet prochain, y sera proposé le même projet culturo-politique, conscient de mêler l’attente musicale d’un public nombreux (environ 15.000 entrées en moyenne par édition) à des revendications ancrées dans ce que ce territoire peut porter.

Et ce gros chiffre rond de 2015, 20 éditions, n’est pas de nature à changer de cap, pour un navire identitaire porté par l’énergie d’un demi-millier de bénévoles.

ehz-lekorne-2015-2Pas de demandes de subventions, sauf lorsqu’une tempête en 2010 dégage les scènes et menace de disparition le festival.

Une programmation qui s’écarte de ce qui pourrait être programmé ailleurs durant l’été, mais qui, ici, donne rendez-vous à l’envie d’en être, à l’énergie et à l’Autre, ce sillon ayant accueilli de multiples formations et artistes découverts à EHZ.

En 2002, la venue de Noir Désir, pourtant conforme au background contestataire, attira au moins autant de monde que Manu Chao en 2009, mais sera jugé contraire et dommageable à l’esprit initial de ce rendez vous de « L’Eurock des peuples contre la World Company ».

ehz-lekorne-2015-3

Willis Drumond et Fermin Muguruza, des habitués d’EHZ

Pour cette année 2015, la nouvelle équipe continue de garder à distance toute idée de résumer la programmation d’une possible concurrence avec d’autres festivals.

Pas de grand monstre du rap comme Public Ennemy comme en 2012, mais des groupes fidèles à des principes de rassemblements, quand bien même accueillis récemment du côté de l’Atabal de Biarritz.

ehz-lekorne-2015-8

L’affiche « ours » du Festival 2015

Au milieu d’une trentaine de formations (pour l’instant) plutôt inconnues, on y retrouvera donc Massilia Sound Sytem, chantant en français en et occitan ; Old School Funky Family, qui continuera d’y fêter ses dix ans d’existence ; Jim Jones and the Righteous Mind, continuité d’une formation déjà programmée sous sa forme Revue à EHZ, avec force contrebasse et grosses guitares pour cette année ; Last Train, des blousons du rock and roll sans les clichés, ou encore Cotton Claw,  de la House feutrée et des mélodies granulaires sexy.

ehz-lekorne-2015-7

Et hop… Sans les mains.

Venir à EHZ participe de cet élan déterminé, qui aurait pour objet d’adhérer à cet événement au-delà de ses seules têtes d’affiches, et d’y afficher une idée de la fraternité, de la générosité, et de l’engagement.

Comme pour d’autres manifestations, en particulier du côté du Festival Emmaüs Lescar Pau, un espace réservé à conférences-débats sur le climat, sur la diversité, et des formations invitées auront également la chance de pouvoir exercer leurs arts de la danse, du street art ou du cabaret.

ehz-lekorne-2015-9

Dans la famille « garçons » : Lof à gauche, et Txetx à droite

Présents à la conférence de presse de présentation, les deux militants basques archi-connus (et pas que de ces messieurs de la police) Txex et Lof ont été conviés à se présenter légitimement comme deux piliers essentiels des premières éditions de Euskal Herria Zuzenian.

« C’est un honneur pour nous d’être ici 20 éditions après, ravis de voir que nous ne sommes pas exclus de cette aventure », aura confié le second d’entre eux, sans s’éterniser plus sur ce pari, humble, lancé dans un champ basque il y a 21 ans très exactement (merci Battitt !)

ehz-lekorne-2015-4

Du plaisir d’en être

En être. Et rien lâcher. Inoiz ez (jamais). Pour ne pas terminer sur la carto-crise des festivals annulés en 2015 par défaillance des collectivités locales.

Proclamer crânement sa différence. En basque, s’entend.


EHZ lekorne afficheTout le programme sur le site de Euskal Herria Zuzenean


Pour la photo de Une et des concerts, merci à Gaizka Iroz dont nous avons scélératement utilisé le talent, on paiera au plaisir notre dette devant un comptoir


 


Commentaires

2 réponses à Le Festival EHZ, 20ème édition d’un « Eurock des peuples contre la World Company » au Pays Basque

  1. Battitt dit :

    Attention, c’est la 20ème édition, mais la 21ème année !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.