Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Festival de Jazz de Getxo, un programme de luxe pour le 1er festival de la saison

26 juin 2015 > > Soyez le premier à réagir !

Getxo d’abord, Vitoria-Gasteiz ensuite et Donostia/San Sebastian pour terminer. Comme chaque été, trois grands festivals de jazz se succèdent au mois de juillet en Pays Basque sud. Une pléiade d’artistes de renommée internationale y est attendue.

Le premier, celui de Getxo, se déroule du 1er au 5 juillet, avec une affiche de grande qualité regroupant Madeleine Peyroux, Stanley Clarke, Joe Lovano, Stanley Jordan et Avishai Cohen. Un festival à ne rater sous aucun prétexte.

madeleine-peyroux

Les têtes d’affiche du Festival de Jazz Getxo donnent envie. La chanteuse Madeleine Peyroux, qui clôturera le festival le dimanche 5 juillet, est à elle seule une raison suffisante pour ne pas manquer cette 39e édition.

Elle a une des plus belles voix de sa génération, une voix “smoke and whisky”, à la fois nonchalante et intimiste, qui possède la tessiture et les intonations de Billie Holiday.

avishai-cohen

Le trompettiste de jazz israélien Avishai Cohen, star montante du jazz et qualifié par le magazine HotHouse comme “une des voix cuivre les plus passionnantes du siècle”, ouvrira le festival le 1er juillet. Ultra-solicité, il a été élu Nouveau Talent de l’année deux fois de suite par le magazine Downbeat.

Accompagné par le bassiste Omer Avital et le batteur Nasheet Waits, formant le trio électrique Triveni, il présentera son album Dark Nights, d’une richesse et d’une expressivité extraordinaires, du lyrisme intime à l’électrification virtuose, des classiques du jazz aux originaux avant-gardistes.

charnett-moffett

Au lendemain sera à l’affiche le Nettwork Trio de Charnett Moffett. Ce virtuose de la contrebasse et de la basse se produira avec Stanley Jordan (guitariste de jazz/jazz fusion américain, connu en particulier pour sa technique de tapping), Jeff “Tain” Watts (un des batteurs les plus originaux et influents de la scène musicale actuelle) et Casimir Liberski (jeune pianiste virtuose belge).

joe-lovano

Le vendredi, 3 juillet, Joe Lovano, l’un des meilleurs saxophoniste du moment, sera en concert. Au lendemain, le protagoniste de la soirée sera Stanley Clarke, une légende vivante, reconnu comme l’un des plus grands virtuoses de la basse et de la contrebasse au monde depuis les années 1970’s et considéré comme une figure importante du courant jazz-rock.

Si les concerts de ces grands musiciens sont tous payants (entre 8 et 20 euros), de nombreux autres concerts programmés seront gratuits. La programmation est composée d’un total de 18 concerts, interprétés par 15 groupes et environ 75 musiciens.


En Euskadi, le jazz se prépare un bel avenir

euskadiko-ikasleen-jazz-orkestra-eijo

Le festival accueillera aussi le tout premier concert du Jeune Orchestre de jazz d’EuskadiEuskadiko Ikasleen Jazz Orkestra. Créé sous les auspices du Gouvernement basque et en complicité avec les conservatoires et les écoles de musique d’Euskadi, ce nouvel orchestre rassemble 23 jeunes musiciens de jazz âgés entre 14 et 18 ans, tous des étudiants des conservatoires et des écoles de musique du Pays Basque, sélectionnés parmi 55 aspirants artistes.

Le big band est formé par 6 saxophonistes, 5 trombonistes, 5 trompettistes et une section rythmique (batterie, percussion latine, piano, guitare et basse).

L’orchestre permet aux jeunes musiciens d’appréhender la pratique du jazz en grand ensemble. Après avoir reçu plusieurs sessions de formation, ils vont se trouver confrontés pour la première fois à l’univers professionnel lors du festival de Getxo. L’orchestre se produira aussi au festival de jazz de Vitoria-Gasteiz (15 juillet) et au Jazzaldia de Donostia/San Sebastian (22 juillet).

Au programme de leur répertoire, il y a des classiques de Count Basie ou des thèmes de Herbie Hancock, mais aussi ‘Esan Ozenki’ de Fermin Muguruza – arrangé par le saxophoniste basque Gorka Benitez – ou une pièce originale d’Angel Unzu, qui sera présentée en première absolue.


 

getxo-jazz-2015

Plus de renseignements sur le site de la ville de Getxo.


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.