Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Démarrage du festival Latino de Biarritz : à fond les manettes !

30 septembre 2014 > > Soyez le premier à réagir !

Il est 18 heures et c’est l’inauguration de la 23ème édition : pour ne pas changer, il pleut. Les Mariachis Corazon de México embouchent leur trompette pour vaincre le nuage et retenir la foule qui se presse en haut des escaliers.

Ils ont l’énergie contagieuse. Pour changer, il y a un nouveau maire, Michel Veunac, heureux mais pas dépaysé pour un sou : il y a 23 ans, c’est lui qui créait ce Festival avec l’ancien délégué général du Festival (alors La Cita), Jean Cazenave. Souvenirs, souvenirs !

Dans l’assistance, une toute petite dame souriante, l’épouse du grand Borges, Maria Kodama, membre du jury traverse l’expo Maria Félix, renversante de beauté.

Expo-Maria-Felix

Bonne nouvelle : ce qui ne change pas, c’est le prix du café du Pérou, 1 euro la tasse. Mauvaise nouvelle : Julie Gayet ne viendra définitivement pas, la faute aux avions qui ne peuvent accueillir tous les voyageurs en rade.

20 heures y pico : musique, discours, le Délégué général Marc Bonduel et, de l’autre côté de la scène, Ramuntxo Garbisu, Directeur de publication d’Eklektika (ci-dessous, au bras de la jurée Maria Kodama), venu lui prêter main forte pour la présentation des jurés.

Photomobile, pour le Festival de Biarritz

Photomobile, pour le Festival de Biarritz

Un surdoué en président des longs métrages de fiction, Atiq Rahimi, né à Kaboul, Goncourt pour son premier roman écrit en français Syngué Sabour qu’il adaptera lui même à l’écran.

Atiq-Rahimi-Bamberger

La salle est pleine. « Les Nouveaux Sauvages« , le premier film est primordial, il donne le ton. On l’annonce faisant exploser le box office en Argentine. Il sort le  15 janvier 2015 en France et sera distribué par la Warner, pas de souci pour la promo donc.

Nouveaux-Sauvages-1

Le titre français ne l’indique pas mais c’est un film à sketches, « Relatos Salvages« . Présentation sur grand écran d’une partie de l’équipe hilare, dont Damian Szifron le réalisateur et Ricardo Darin, le bien aimé qui nous promet sans broncher « des montagnes russes émotionnelles ». Sur scène, Erica Rivas, une pétillante actrice du film, ravie d’avoir pu montrer son savoir faire à Pablo Almodovar, principal producteur du film.

Nouveaux-sauvages-2

Cinq histoires se partagent les 122 minutes de projection, au cours desquelles, vous aurez connu (Darin avait raison) toutes sortes de rire : surprise, joie, ravissement, admiration, stupeur, défense, délice, malaise… Un casting d’enfer, et surtout un scénario défiant toutes les lois de l’imagination, du rythme, de la folie, tout est permis mais tout est parfaitement sous contrôle.

Nouveaux-Sauvages-3Chacun à sa façon, les cinq univers analysent au scalpel des situations où l’individu se retrouve soudain hors limites. C’est noirissime, jubilatoire et consternant.

Ça commence comme un tsunami dans un avion, clin œil au parrain producteur, ça se termine dans une noce qui explose façon feu d’artifice chaque fusée en entraînant deux ou trois autres… De très belles scènes au milieu de cette avalanche.

Vous allez avoir du mal à attendre janvier, je le sens !


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.