Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Festival Latino de Biarritz, « ils ont dit » [ Jour 2 ]

1 octobre 2014 > > 2 commentaires

Ils ont dit :

Hugues Le Paige, président français du jury documentaires : « Le cinéma documentaire est un acte de résistance et de compréhension du monde, principalement en Amérique Latine. »

Erica Rivas, actrice argentine du film Les Nouveaux Sauvages de Damian Szifron où elle tient le rôle de la mariée qui pète les plombs  : « Dans le film, je n’arrête pas de rire, on voit toutes mes dents, et je vous assure qu’elle sont toutes à moi ! » et aussi : « Ce film, je l’ai pris comme un cadeau. » et enfin : «  Damian ( Szifron, le réalisateur ) est un bourreau de travail, il nous est arrivé de faire 35 prises… »

Agustin Garcia Lopez, l’ambassadeur du Mexique à Paris : « C’est un honneur que le Mexique soit à l’honneur à Biarritz

joseluisvalle

José Luis Vallé, réalisateur mexicain d’origine salvadorienne, en présentant son film Las Busquedas, en compétition long métrage : « Pour faire un film, il faut, soit beaucoup d’argent, soit beaucoup d’amis. Et moi, j’ai des amis devant et derrière la caméra. »

Ma voisine de salle, après la projection de La Voz en Off , long métrage chilien en compétition de Cristian Jimenez : « Je crois que je me suis un peu endormie… »

Des abonnés inquiets : «  Mais jamais on ne va rentrer avec tous ces scolaires… »

Las Busquedas : Retour choc après l’abrazo de 2013

Fait rarissime : José Luis Vallé qui, en 2013, avait remporté l’Abrazo de Oro pour son premier long métrage Workers, revient en compétition avec Las Busquedas tourné en noir et blanc. Comment peut on enchaîner la production de deux films aussi rapidement ?

Au cours de la rencontre avec le public, il s’en explique : « On peut faire un film avec peu d’argent. J’avais un projet de 7 pages, 7 personnes étaient prêtes à tourner avec moi sans rémunération, le tournage a duré 7 jours. Le fait de n’avoir pas d’argent m’a rendu libre, en me renvoyant à l’essentiel. Je voulais tourner en noir et blanc, étirer le temps, prendre en compte le hors champ. Cette expérience m’a changé. »

Las-busquedas-1

Présent à Biarritz, l’acteur Gustavo Sanchez Parra, acteur réputé sur le continent américain, déclare qu’après lecture, il a décidé de tenir gracieusement le rôle d’Ulysse : « Mes moyens me le permettent, c’est une chance de pouvoir choisir. »

La célèbre actrice Arcelia Ramirez (muse du cinéaste mexicain Arturo Ripstein) qui tient le rôle d’Arcélia, a fait de même.

Las-busquedas-2

L’ombre de James Joyce n’est pas loin. Dans la mégapole de Mexico, Ulysse recherche son voleur du métro ; dans son portefeuille, se cachait la dernière photo de sa femme et sa fille disparues.

La quête d’Ulysse croise celle d’Elvira dont le mari s’est suicidé sans explication, dès le début du film. Le monde traverse deux humains blessés. La ville tient son rôle, lumière blanche des boulevards, lumière sale des rames du métro avec un long plan muet comme Valle sait les faire, une scène où le désespoir se lit dans le dos et les mouvements de tête d’Ulysse tandis que roule la rame. Tout n’est pas dit, tout n’est pas montré. Rien n’est obligé même pas la fin !

Le film qui s’imprime dans les rétines… A suivre !


Commentaires

2 réponses à Festival Latino de Biarritz, « ils ont dit » [ Jour 2 ]

  1. […] ou nécessité ? La mythologie grecque se trouve convoquée au Festival de Biarritz. Mardi, c’était Ulysse qui partait en quête de son voleur dans Las Busquedas du mexicain […]

  2. […] ou nécessité ? La mythologie grecque se trouve convoquée au Festival de Biarritz. Mardi, c’était Ulysse qui partait en quête de son voleur dans Las Busquedas du mexicain […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.