Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Un photo-roman sur les Fêtes de Bayonne : manque plus que les bulles

29 juillet 2015 > > Soyez le premier à réagir !

Le projet d’une vision sociologique des Fêtes de Bayonne par le biais d’un photo-roman : présentation du pari (et d’un appel à témoins) par son éditeur, Nicolas Sarrade, BlaBla Editions.

Près de trois ans désormais que Nicolas Sarrade a ouvert sur Bayonne sa maison d’auto-éditions, Bla Bla éditions, après avoir débarqué dans le Pays Basque en 2008, à la suite de divers métiers ayant pour dénominateur commun « le lien avec l’image ».

Cinq ouvrages ont vu le jour, et un sixième est en cours de réalisation cette année au moment où la capitale labourdine se revêt de rouge et blancs durant ses Fêtes.

Et l’originalité définit ce projet, encore une fois, avec l’ambition de réaliser un photo-roman sur 5 jours de libations effrénées, dont l’axe central est d’en réaliser un portrait sociologique sous cette forme plutôt abandonnée de média.

bla-bla-2

Extrait du photo-roman Matières Invisibles, sur le Théâtre des Chimères de Biarritz

Le roman-photo, tel qu’on l’a connu dans les années 80, est mort, proclame lui-même l’auteur-éditeur, un « vive le photo-roman » étant chargé de lui redonner « un territoire nouveau de narration séquentielle ».

La fiction, le documentaire, l’essai poétique, ou l’immersion sociale, porté par un duo écrivain-photographe, et réuni dans un fichier numérique consultable sur tablette, à acheter sur le site ( de 5 à 10 euros) : tel est le mode des ouvrages travaillés par BlaBla, dont la genèse peut prendre le temps nécessaire, de quelques mois à deux ans, parfois, pour un recueil de 300 pages par publication, « entre la Bd et le cinéma », précise-t-il.

sarrade-bayonne-unePour ce projet centré sur les Fêtes de Bayonne, un stock shot de photographies depuis 2013 a fourni de quoi commencer le processus de création, qui doit s’enrichir désormais de moments de vie et d’anecdotes, pour lesquels Nicolas Sarrade a lancé un « appel à témoins » via la page Facebook dédiée, « BlaBla de Festayres« .

Une note explicative et son mail indiqué lui ont déjà permis de recevoir une quinzaine de témoignages, mais l’ambition est de pouvoir ouvrir le champ plus largement, quand une rencontre avec Kévin Guillorit, auteur d’un mémoire de sociologie sur les Fêtes de Bayonne, fournira également l’ADN du projet.

Festayres (titre provisoire) pourrait ainsi voir le jour en 2016.


bla-bla-3Appel à témoin pour réalisation du photo-roman Festayres

Contact avec l’éditeur Nicolas Sarrade sur son mail : n.sarrade@gmail.com

Tous les renseignements sur le site des éditions BlaBla


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.