Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

FIPA 2015 : vous êtes le crash-test d’une « télévision idéale »

19 janvier 2015 > > Soyez le premier à réagir !

Du 20 au 25 janvier 2015 à Biarritz, cette « télévision idéale » proposée par le FIPA est aussi l’occasion pour les professionnels de tester en grandeur nature « un spectateur idéal ».

Comme tout Festival, le FIPA se veut la vitrine de ce qui se fait de mieux dans son domaine d’intervention, cette « télévision idéale » proposée pour sa 28ème édition (dont 18 à Biarritz).

affiche-fipa-biarritz-2015Parmi les 130 films qui seront présentés sur 5 jours de compétition, Biarritz ne sera pas le lieu d’un angélisme consistant à penser que le seul Palmarès définirait la « télévision idéale », quand, chaque année, la majeure partie de ceux-ci n’obtient jamais le sésame des programmateurs des chaines françaises.

Car il en va du FIPA comme du terrain d’observation des entomologistes, par le renversement d’un effet miroir qui ne doit pas vous échapper.

Plus encore que son grand père cinématographique, la télévision est à la fois la diffusion de ce qui peut l’être et aussi ce que vous en attendez.

Son ossature est certes constituée de productions du monde entier, exposées à la curiosité de très nombreux professionnels attendus (près de 3.000 chambres déjà réservées sur cette durée), soit un magma bouillonnant de producteurs et réalisateurs venus présenter leurs travaux, de journalistes plus ou moins assidus préférant être sur la côte basque en janvier – quand d’autres collègues les jalousent depuis leurs bureaux parisiens -, ainsi que toute une cohorte d’habituels venant reprendre contact avec leurs maitresses (ou amants) des éditions précédentes.

 

remine

Documentaire espagnol Remine

Dans ce microcosme festif, le sens de vos déambulations curieuses sera observé, petit échantillon suffisant pour rassurer certaines certitudes pour en bousculer d’autres.

Le festivalier est donc cette petite mesure du crash test nécessaire aux dernières ajustements d’une grille horaire à venir, ou d’une déprogrammation fissa.

Avec moins d’inquiétude que les autres œuvres, les séries anglaises sont devenues un mets que les Français préfèrent largement à la cuisine british.

Et Biarritz la Britannique est sans doute l’endroit idéal pour les expérimenter in vivo, afin de pouvoir les hâter (comme ce fut le cas pour la magnifique série Utopia, FIPA d’Or en 2013) ou les décaler sine die (achetée l’an passé par ARTE, la série Peaky Blinders est restée dans leurs cartons).

happy-valley

Série anglaise Happy Valley

Cette année encore, de subjectives interprétations seront également faites de votre choix vers tel ou tel programme.

Abdel-El-Bacha

Abdel-El-Bacha

Les grands perdants sont déjà connus, qui ne s’en vexent pas : les documentaires musicaux, ou les thèmes graves toujours d’actualités (Rwanda, Tchétchénie, etc), que la petite lucarne rangera dans la catégorie « pfff, y’en a marre » si elles ne les a produits elle-même.

E toutes ces petites merveilles d’Europe du Nord et de l’Est, souvent primées, et quasi-inexistantes par la suite (toute l’offre festivalière d’Asie et d’Afrique restera invisible sur le petit écran cette année encore).

rwanda

Rwanda

Certains sujets niches (les années GAL avec Sanctuaire, la comédie familiale israélienne Zagouri, ou bien d’autres œuvres ambitieuses) prendront leur place sur les grands écrans biarrots.

zagouri

La famille Zagouri

L’attention de leurs créateurs, et de leurs diffuseurs potentiels, ne quittera pas le mouvement perceptible du ressenti des festivaliers.

Il ne s’agit pas pour autant d’une responsabilité incombant aux spectateurs. Mais d’une lucidité qui, comprise, devrait inciter à rompre avec les scénarios écrits d’avance, et à affoler les boussoles des curiosités pré-emptées.

Les jeux sont faits, rien ne va plus ? Par son envie de ne pas le croire, le FIPA peut donc rester ce moment idéal où le rêve se nourrit de toute sa diversité.

Polgar-Variant

Polgar-Variant

 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.