Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Cette Charlotte qui méritait mieux qu’un livre camelote

17 septembre 2014 > > 4 commentaires

Je n’ai jamais lu David Foenkinos. Ce garçon semble sympathique et ses livres connaissent beaucoup de succès. Je suis passée complètement à coté. La faute à une vie passée à l’étranger quand il a percé.

Mais c’est la rentrée littéraire et son nouvel opus est sur les listes des Prix. Proactivité étant mon deuxième prénom, je vais donc de ce pas lire Charlotte.

foenkinos-une

L’histoire :

Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu’elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d’une œuvre picturale autobiographique d’une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : « C’est toute ma vie. » Portrait saisissant d’une femme exceptionnelle, évocation d’un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d’une quête. Celle d’un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche.

charlotte-salomon

Charlotte Salomon

Avant même la première partie, Foenkinos pose un avertissement :

« Ce roman s’inspire de la vie de Charlotte Salomon.
Une peintre allemande assassinée à vingt-six ans, alors qu’elle était enceinte.
Ma principale source est son œuvre autobiographique : Vie ? ou Théâtre ? »

J’ai envie de lui répondre : roman ou léger foutage de gueule ?

Charlotte_Salomon.KeuzeLe texte, poème en prose, est composé de phrases plutôt courtes.

Tant mieux me suis-je dis.

Après avoir lu le pavé de Yann Moix.

Un peu de légèreté visuelle me fera du bien.

Légèreté visuelle certes.

Mais pas que.

Platitude aussi.

Comment  l’auteur manque à ce point de style ?

La vie de Charlotte Salomon méritait mieux.

Mieux.

Mieux que des mots mis bout à bout.

Sans aucune recherche lyrique.

Ni passion.

Ou talent.

Je cherche la phrase qui me touchera.

Qui me contredira et me rappellera

La beauté d’une Barbara.

Celle qui prit vie sous la plume de Prévert.

Je choisis un morceau au hasard.

« Un soir, au sortir d’un concert, la femme de Kurt surgit.
Désespérée, elle jette un flacon de poison sur Paula.
Du poison qu’elle a sûrement hésité à boire.
Tragédie amoureuse.
Cette histoire affaiblit Paula. »

Je suis Murielle.

Je lis ce roman.

Et cette histoire m’affaiblit.

Aussi.

Je suis triste pour Charlotte.

Personnage.

D’une tragédie littéraire.


Commentaires

4 réponses à Cette Charlotte qui méritait mieux qu’un livre camelote

  1. Jean-Luc dit :

    Murielle, merci pour cette critique. Il m’est arrivé par deux fois, lors d’un trajet en voiture, d’écouter David F. parler de son « Charlotte ».
    Et si effectivement l’histoire de la peintre me tentait, j’ai eu l’impression d’entendre les mêmes phrases de l’auteur, quasi mot à mot dans ma mémoire… Donc le doute vient… Votre critique va donc renvoyer mon envie sur les rayons de la bibliothèque municipale, dans deux ans !
    P….. deux ans !
    Bonne continuation, merci. JL.

  2. Murielle dit :

    Yay! Un premier commentaire. Merci beaucoup.
    Oui je crois que c’est le genre de livre qui s’emprunte. Je vous ai fait économiser quelques 18€…

  3. Blachère dit :

    Ce roman est sans intérêt. froid, non écrit… une suite de mots. Un roman creux. Comment a-t-il pu être lauréat du Goncourt des lycéens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.