Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Le « Cyrano » de Hecho en Casa accélère sa belle histoire, non sans quelques tremblements

8 juin 2016 > > 2 commentaires

Le nombre de 300 dates pour leur « Cyrano » sent (aussi) bon la lavande, et ce spectacle jeune public pourrait être rapidement produit en basque. Rencontre avec son metteur en scène Hervé Estebeteguy, contraint d’appréhender avec lucidité les secousses provoquées au sein d’une petite structure comme Hecho en Casa.

L’aventure a commencé en décembre 2014, avec une première résidence de création à Hendaye de la compagnie Hecho en Casa pour mener le travail d’adaptation en théâtre jeune public de Caché dans son buisson, Cyrano sentait bon la lavande, le (magnifique) livre de Rébecca Dautremer et Taï-Marc Le Thanh.

Pour cette jeune structure créée en 2005 sur Bayonne, et réellement mise en marche soutenue à partir de 2010, le succès immédiat du bouche à oreille, sur cette version décalée côté Japon du héros de Rostand, a provoqué un engouement au long terme qui a ravi son metteur en scène, Hervé Estebeteguy.

retour-cyrano-5Sur l’année 2015, le spectacle a tourné en Aquitaine pour 55 premières dates pré-achetées par les salles de spectacle, auxquelles se sont rajoutées 115 représentations supplémentaires, un nombre déjà exceptionnel en soi pour un spectacle porté par un univers poétique ambitieux.

Carton plein après Avignon off 2015

L’accélération de la belle histoire de leur « Cyrano » s’est produite au festival off d’Avignon l’été dernier : 25 représentations en 22 jours, des comédiens épuisés et ravis, une équipe technique au diapason, et un carnet de commandes qui s’est rempli par coups de cœurs successifs.

« C’est la première fois que nous accédons aux programmations des scènes conventionnées », savoure Hervé au vu de 110 dates supplémentaires déjà signées, « le spectacle fera l’objet de tournées dans toute la France, en Suisse, mais également à la Réunion ».

Dans cette profession artistique, on est surtout préparés au pire, et un peu moins au succès galopant, ce qui a contraint la petite compagnie à doubler désormais le trio de comédiennes et l’équipe technique de plateau.

retour-cyrano-6« En octobre dernier, 180 comédiennes nous ont envoyé leur désir de nous rejoindre », et, il y a quelques mois, un stage de théâtre dédié à « Cyrano » a été organisé, qui a pu finalement permettre à trois d’entre elles de rentrer dans l’aventure.

Le projet du « Cyrano » en euskara

Loin de définir son horizon final, la production d’une version en basque du « Cyrano » est actuellement sur les rails, « la question du théâtre en basque est essentielle, même si je ne suis pas bascophone ».

Avec le premier soutien déterminant de l’Institut Culturel Basque, la pièce pourrait être mise en chantier à l’automne 2017, avec les partenaires transfrontaliers habituels de ce type de production.

retour-cyrano-4« Cet appui est essentiel », souligne Hervé : même si la mise en scène est déjà établie, l’économie du projet vise une trentaine de dates possibles, ce qui est très juste dans ce cas.

Un troisième calendrier de représentations pourrait donc voir rapidement le jour, qui devra également trouver sa place parmi les autres productions de Hecho en Casa.

passager clandestin hecho en casaProduit avec l’Agglo Sud Pays Basque, le voyage en trois volets sur le thème des migrants, Le Passager clandestin, pourrait être restitué en un spectacle unique en octobre prochain à Anglet, au moment du festival de contes « A mots ouverts », et l’adaptation de Opéra Panique de Alejandro Jodorowsky est aussi sur la route.

Se développer, sans imploser

Ce développement n’est pas sans tremblements, Hervé Estebeteguy percevant les limites de fonctionnement de la compagnie Hecho en Casa.

Un « oui » systématique à toutes les sollicitations ou à d’autres projets (comme par exemple un nouveau travail avec Rebecca Dautremer) pourrait causer l’implosion de cette petite structure, et les remous institutionnels d’un Pays basque à l’aube de refondre 230 communes en un EPCI unique n’est pas non plus une donnée simple à appréhender.

cyrano-hecho-en-casa-1« La réponse aux conditions de développement des compagnies locales de théâtre ne peut être que collective », pressent-il, et une série de réunions de concertation avec d’autres acteurs de terrain est également sur les tablettes.

Toujours pas de soutien par la Ville de Bayonne

Un autre événement majeur pourrait fournir une nouvelle accélération de la vie de Hecho en Casa : une nouvelle fois, la lettre de réponse de la Ville de Bayonne à leurs demandes de soutien financier s’est résumée par un « désolé, c’est toujours zéro euro », qui fait office de gros « hic » dans le panorama de leur reconnaissance artistique actuelle.

Sur la côte basque, d’autres cieux voisins sont parfaitement au courant de ce manque d’attention, qui pourraient proposer à Hecho en Casa de s’engager pour des « jours heureux » nettement plus accueillants.

jours-heureux-anglet-16


 

 


Commentaires

2 réponses à Le « Cyrano » de Hecho en Casa accélère sa belle histoire, non sans quelques tremblements

  1. Sarrade Nicolas dit :

    Un collectif de qualité qui sait aussi prendre la route et faire parler de lui. Dommage qu’on ne leur propose pas plus de carburant pour leur moteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.