Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Le 2ème Hendaia Film Festival prend son véritable départ

13 octobre 2014 > > Soyez le premier à réagir !

Angela Mejias, Présidente du Hendaia Film Festival (du 16 au 18 octobre 2014), ne trouvera pas d’autre expression pour définir la maturité constatée pour la 2ème édition de ce temps fort à Hendaye tourné vers le court métrage régional et international. « On y est, après une mise en bouche par une première édition. Là, on sent que l’on devient un point de départ concret de visibilité de belles réalisations. Ailleurs, mais également ici, au Pays basque, on a des petits génies ».

hendaia-film-festival-2Trois jour seront donc consacrés à ce que le public s’en rende compte, par la diffusion au Cinéma Les Variétés ou dans l’espace Mendi Zolan de la trentaine de courts métrages visés par le Jury (présidé cette année par Nino Kirtzadé, actrice, journaliste et réalisatrice).

Regroupés dans deux catégories concursives International et Aquitaine Euskadi, ils auront pour dénominateur commun d’illustrer à l’écran une thématique centrée sur les minorités ethniques et linguistiques, avec, en particulier, un accent déterminé porté sur la langue basque.

« Ce que nous avons pu voir », commente Angela, « c’est que nous étions dans le vrai, dans la nécessité de ce Festival. On est de plein pied avec une très grande diversité de cultures, mais également dans une peinture sociale qui nous tenait à coeur. A la question de savoir comment changer les choses, il y en a qui le font avec un stylo ou un pinceau, mais, à l’évidence, ceux qui ont choisi la caméra ont vraiment produit des choses fortes, belles, voire dérangeantes, comme le monde qui nous entoure ».

Les réalisations ont beau traiter « les choses que nous connaissons tous, mais que, d’autres, loin de nous, retranscrivent avec leurs propres cultures », la grande satisfaction est d’avoir reçu des propositions du bassin de vie autour d’Hendaye, des deux côtés des Pyrénées. Et de citer dans le dossier de presse le court métrage Agur, de David P. Sañudo, 2013, sur fond de résurgence des peurs liées à l’ETA.

Agur de David P. Sañudo, 2013

Un plaisir et un encouragement pour cette toute jeune manifestation, mais également une obligation, désormais. « Notre volonté est que Hendaia Film Festival soit un véritable point de départ pour que ces films soient visibles, sur nos écrans mais aussi sur d’autres, ou vers la télé, ce qui semble accessible cette année », promet-elle.

hendaia-lugar-mejor

Un mejor lugar

Une quinzaine de réalisateurs présents, accompagnés d’une dizaine de producteurs : ne manqueront pas non plus des soutiens importants du côté des institutionnels, en particulier la Ville d’Hendaye. Région, Département et même le CNC ont inscrit ce Festival dans une démarche à saluer et à renforcer, « même si les dossiers nécessaires sont toujours aussi longs et lourds à porter pour une petite équipe comme nous », grommelle Angela Mejias (ce qui ne surprend aucune personne connaissant son parcours instinctif de photographe internationale, toujours plus enclin à foncer qu’à attendre).

expo-hendaiaQuatre expositions et des concerts complètent le programme. Angela Mejias ne pourra sans doute pas être présente partout à la fois (le Festival intègre aussi bon nombre de séances scolaires et une réunion professionnelle).

Elle le glisse pourtant : elle espère vraiment pouvoir être présente dans la salle quand seront diffusés Disney Ramallah de Tamara Erde et Un Lugar Mejor de Marisa Crespo et Moisés Romera. Elle les résume simplement par « c’est beau, c’est fort », on a déjà envie de la croire. 


Tout le programme du Hendaia Film Festival sur leur site



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.