Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Idées de livres 2014 pour Noël : superbe embarras du choix

23 décembre 2014 > > 2 commentaires

Parce que 2014 a vu de nombreux livres de qualité et qu’il était difficile de commenter et publier toutes les « critiques » littéraires, voici quelques autres coups de cœur de l’année. Il n’est jamais trop tard pour les lire, les offrir et les chérir.

Qu’il soit permis ici, de la part d’Eklektika, de saluer avec un immense plaisir ce guide essentiel de lectures par Murielle Barthe, qu’elle nous propose depuis le début de notre aventure,

xx


lile-point-nemoL’île du point Némo
de Jean-Marie Blas de Roblès

Un diamant a été dérobé à Lady Macrae. Voilà donc Martial Canterel, richissime opiomane, Holmes, son majordome, bientôt flanqués de Lady MacRae et de sa fille Verity, à la poursuite du voleur, l’Enjambeur Nô.

C’est une histoire haute en couleurs qui va ravir les fans de romans d’aventure. Bourré de clins d’oeil au maître de la science fiction, cette chasse au diamant est une course poursuite haletante qui commence à Biarritz, continue en Ecosse puis saute dans le Transsibérien et nous mène d’histoire en histoire du Périgord noir au Caraïbes.


terminus-allemagneTerminus Allemagne
d’Ursula Krechel

Jeune juif qui a fui les nazis, Richard est de retour au pays.

C’est l’occasion pour l’auteur d’explorer les zones d’ombre de l’Allemagne des années 30-40.

Inspiré d’une histoire vraie.


en-finir-avec-eddyEn finir avec Eddy Bellegueule
d’Edouard Louis

Tout le monde en a parlé. Avec raison. Ce premier roman est une réussite.

Dans le village de son enfance, gangrené par le chômage, où seuls la télé et le tiercé distraient de la pauvreté – matérielle et culturelle – il ne fait pas bon être différent.

Il est des familles toxiques et un passé qu’il faut fuir pour mieux vivre.


après-lorageAprès l’orage
de Selva Almada

En un bref récit aux allures de nouvelle, l’auteur argentin construit un huit-clos.

Un garage perdu au milieu de nulle part dans la province du Chaco, quatre personnages se rencontrent avant de s’affronter. L’orage qui éclate va libérer les tensions internes et bouleverser un équilibre parfait seulement en apparence.

Un roman comme un film de Wim Wenders.


falaisesFalaises
de T.Balahy et L.Dauvillier

Bleu nuit est la couleur de Falaises, le roman d’Olivier Adam, adapté librement par deux auteurs et scénaristes de BD.

Ils ont entrecoupé leurs planches de citations du texte original. C’est une transposition réussie et un joli objet.


Big-BrotherBig Brother
de Lionel Shriver

Totalement accro à la diététique, Panora recueille son frère, jazzman en galère. Difficile de le reconnaître dans l’homme énorme qui sort de l’avion en fauteuil roulant.

C’est un livre qui donne un coup de poing au ventre, là où le mal se trouve. Bourré d’audace sur notre lien à la nourriture et à ses effets collatéraux.

Un livre qui soulève beaucoup de questions avec passion et intelligence.


pricePrice
de Steve Tesich

Comme Salinger le fit auparavant, Tesich évoque les aventures et désillusions d’un jeune américain qui tente de s’affranchir du poids de sa famille.


couleurs-brasilCouleurs Brasil : Petites et grandes histoires de la musique brésilienne
de Jean-Paul Delfino

Brésil, géant « éternellement allongé dans son berceau splendide » est toujours à redécouvrir.

Pour les amateurs de musique, du choro à la samba , de la samba à la bossa-nova, avec milles nuances, Couleurs Brasil raconte le développement de la musique brésilienne avec passion.


heretiquesHérétiques
de Leonardo Padura

Trois livres en un. Celui de Daniel, Elias et Judith. Trois histoires. Celle de Daniel Kaminsky en 1936, d’Elías Ambrosius Montalbo de Ávila en 1643 de « l’ère commune » et celui de l’emo qui portait des converses, Judy Thores.

Mario Conde, ex-policier de La Havane, reconverti dans le commerce de livres anciens, enquête sur la disparition d’un mystérieux tableau de Rembrandt.

Si vous aimez Arturo Perez Reverte vous aimerez Leonardo Padura.l

Et de réaffirmer con gusto l’idée que les livres sont une porte ouverte à d’autres mondes : « Les emos étaient les petits-enfants d’une écrasante fatigue historique ».


nouveaux-monstresLes nouveaux monstres : 1978-2014
de Simonetta Greggio

Deuxième volume d’une magnifique chronique italienne, mélange de faits réels inspirés de personnages ayant existé et d’histoires romancées.

Politique, historique et romance. Que demande le peuple ?


quatre-mursQuatre murs
de Kéthévane Davri-Chewy

La photographie d’une famille déchirée. De la violence des non-dits.

Et pour des phrases comme celle-ci : Ne plus parler des gens qui disparaissent les tue une seconde fois.

 


l-homme-qui-a-vu-l-hommeL’homme qui a vu l’homme
de Marin Ledun

C’est un beau roman noir. Un histoire avec des personnages. Pas besoin de sympathiser avec eux et/ou pour la cause basque. Parce que cette cause est beaucoup trop compliquée et beaucoup trop trouble pour la simplifier en deux camps : les gentils et les méchants.

Tel un canevas dont la broderie est complexe, c’est un roman à la broderie double face: sur de la soie très fine, tendue, les motifs sont brodés au fil de soie.

Un unique brin de soie, un seul fil pour dessiner la trame. Chaque panneau est rigoureusement identique des deux côtés, ou parfois, quelque chose et son « opposé », une face chien et sur l’autre chat…

 


collines-eucalyptusLes collines d’Eucalyptus
de Thu Huong Duong

Pour encore une fois voyager, découvrir un pays, une culture et ses interdits. D’une enfance paisible jusqu’à la fugue puis le bagne, on voit le destin tourmenté d’une jeune homosexuel vietnamien dans les années 80.

Et de vouloir connaître les collines verdoyantes, les champs d’ananas et le goût du phô.


bonheur-national-brutLe bonheur national brut
de François Roux

Une histoire de vies. 1981, quatre amis d’enfance qui entrent dans l’âge adulte.

Quelque chose proche d’une photographie collective et subjective, génération Mitterrand.


genieLe génie des coïncidences
de John Ironmonger

Entre réflexion philosophique, roman à tiroirs, suspense et aventure, c’est une histoire qui nous promène de l’Ile de Man jusqu’en Ouganda.

Pour ceux qui veulent savoir quelle est la part du hasard et de chance dans leurs vies.

Compliqué et fascinant.


des-vies-ecrireDes vies à écrire
de David Lodge

David Lodge explore encore une fois les personnalités et les failles d’écrivains majeurs.

Série de portraits qui sont autant de voyages dans l’intimité de Graham Greene, Muriel Spark ou H.G. Wells.

L’écrivain est-il un homme ou une femme comme les autres face aux tragédies ordinaires que sont la vieillesse, la solitude ou l’oubli ?


delugeAprès le déluge
de Joy Castro

Une histoire qui se passe à la Nouvelle-Orléans encore convalescente après le passage de l’ouragan Katrina. Une journaliste mène l’enquête. 2005, quand Katrina a provoqué des coupures d’électricité et que le maire, Ray Nagin, a ordonné l’évacuation de la ville, plus de mille trois cents délinquants sexuels fichés en ont profité pour disparaître des écrans radar. Aujourd’hui, trois ans plus tard, huit cents sont toujours introuvables.

Nouvelle dans la littérature, Joy Castro est une jolie surprise.

C’est un bon roman noir qui suit à la lettre la recette de ses aînés : un dose de crime, une dose de social et une dose de politique.

Et d’avoir froid dans le dos.

 


Enfin, une petite tricherie puisque publié en 2013.

SulakSulak
de Philippe Jaenada

On parle toujours d’une belle époque où les gangsters avaient du panache. Les faits démontrent souvent le contraire. Mais il y en avait un au dessus du lot. Un qui était plus proche du gentleman braqueur que du voyou.

Entre la biographie, le récit hommage et le roman fantaisiste, Jaenada rend à la vie Bruno Sulak avec humour, tendresse et talent.


livres-2014Retrouvez ici toutes les chroniques de Murielle Barthe pour Eklektika (vos commentaires sont les bienvenus, bien entendu, qui se rajouteront avec notre respect et chapeau bas pour cette appétit de lecture, et cette offrande de partages)


 

 


Commentaires

2 réponses à Idées de livres 2014 pour Noël : superbe embarras du choix

  1. Murielle dit :

    C’est un grand plaisir! Et l’envie de continuer l’aventure longtemps longtemps.
    Merci
    x

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.