Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Kulture Sport à Bayonne : à Paris, la presse a adoré son côté Village People

23 janvier 2015 > > 3 commentaires

Ce samedi 24 janvier, les organisateurs de Kulture Sport devraient apporter des réponses sur la programmation de ce nouveau rendez-vous bayonnais, prévu du 12 au 14 juin prochain. Et vous, vous en pensez quoi ?

Kulture Sport sera le nouveau Festival bayonnais du 12 au 14 juin 2015, tel que entériné depuis le 9 janvier dernier par un vote du Conseil municipal.

Le nom prestigieux de son Président, Vincent Maraval (fondateur de Wild Bunch, l’un des opérateurs les plus puissants du cinéma français) aura grandement compté dans l’accueil réservé à ce nouveau venu dans un paysage dont les contours ont été précisés lors d’une première conférence de presse le 24 novembre 2014.

Le message a été sibyllin : « Il restait à créer un évènement culturel qui marie les expressions artistiques et la thématique du sport de manière exclusive, simple, ouverte au plus grand nombre et à toutes les disciplines ».

kulture-sport-1Cet angle d’attaque sera sans doute enrichi ce samedi au Cinéma L’Atalante de Bayonne par une conférence de presse donnée par Vincent Maraval, afin d’approfondir de quelle façon « la programmation de Kulture Sport promet de montrer les émotions du sport à travers le prisme de la littérature, du cinéma, des arts plastiques, de la danse et du théâtre ».

Car pour l’heure, le plus grand flou règne sur l’événement annoncé, le site dédié, logiquement coloré en bleu et blanc du maillot de l’Aviron Bayonnais, s’en tenant à des cadrages-débordements assez convenus. Sans aucune possibilité d’en lire le pré-programme.

kulture-sport-2 Force est de constater que, sur Paris, l’écho donné à cette présentation initiale « hors sol » a surtout émoustillé la presse people, qui s’est affolée devant les prouesses de gymnastique de Valeria Bruni-Tedeschi, aux côtés d’autres personnalités souriantes.

Cités dans l’incipit, il semble bien que Télérama et Les Inrocks aient pour l’instant boudé l’événement, tout comme l’Équipe et le Midi Olympique.

Les mails de demandes de renseignements envoyés au contact du site restant sans réponse, la page Facebook portant 4 posts depuis fin novembre ou les 5 tweets sur un compte affichant 27 abonnés n’apportent pas l’évidence de cette « manifestation à caractère national » qu’espère accueillir la ville de Bayonne, qui l’a intégrée dans sa « stratégie de développement durable ».

tweet kulture sportSeuls des chiffres financiers permettent à ce jour de dimensionner Kulture Sport, sa tenue en biennale s’accompagnant du versement de 30.000 euros par an, et d’une ligne de financement complémentaire de 95.000 euros de prestations techniques et humaines par édition, tel que remarqué par l’opposition socialiste bayonnaise dans la ligne budgétaire « autres financements ».

Une époque où les financements communaux n’en souffriraient pas aurait sans doute fourni un contexte plus accueillant, au moment où « un régime de rigueur/minceur en matière de subvention », selon les mêmes opposants, sera bientôt signifié aux principaux acteurs culturels déjà présents sur notre bassin de vie.

Car l’absence de certitudes sur le maintien, ou le renforcement, de manifestations comme les Translatines des Chimères ou sur la 4ème édition du Festival Black&Basque de Moustic n’alimente pas un enthousiasme identique comme perçu lors de cette présentation presse parisienne.

kulture-sport-5Ce samedi, Kulture Sport aura donc la possibilité de lever les réserves (d’opinion) que suscitent les effets d’annonces de venue de telle ou telle star, et de reprogrammation d’un film de Ken Loach avec Eric Cantona, aussi sympathique soit-il, 7 ans après sa sortie en salle et ses nombreuses diffusions télé.

Son intégration populaire s’appuiera sur le mariage célébré entre la tradition sportive de la côte basque et son énergie culturelle.

« Rien n’est trop beau pour la mariée » est malheureusement un adage populaire délicat si venait à être actée la fragilisation de sa terre d’accueil.


Commentaires

3 réponses à Kulture Sport à Bayonne : à Paris, la presse a adoré son côté Village People

  1. Etrange annonce en effet ! Un abonné facebook de plus de mon côté histoire de suivre cette histoire. A suivre ?…

  2. Marie dit :

    … très flou… ou mystérieux.. ou vide..leur programme ?
    Fait un peu ramassis de people descendant sur la côte aux bons frais de…
    Localement, les acteurs culturels… auront-ils une belle part ?

    • Très flou, Marie, oui, et la présentation à Bayonne (voir article joint à celui-ci) n’a guère permis de lever le voile. Quant aux autres acteurs culturels, les bonnes nouvelles attendent toujours.
      Merci pour votre commentaire, à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.