Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

« La Femme » en concert à Biarritz, la nouvelle vague pop de retour chez elle

3 mai 2016 > > Soyez le premier à réagir !

Ce vendredi 6 mai, le groupe phénomène La Femme, à l’ADN biarrot, se produira pendant les fêtes du quartier Bibi Beaurivage, retour sur la sensation pop de la scène française qui vient de compléter le programme de Rock en Seine.

Il existe à Biarritz une légende identitaire tenace, qui voudrait que la cité balnéaire ne parvienne jamais à trouver la mariée trop belle, y accumulant des manifestations dans tous ses quartiers à la même période, par des concerts de ci de là qui ne répondraient qu’au seul désir de riverains d’organiser leurs propres rassemblements sans jeter un coup d’oeil au calendrier de la ville.

bibi-biarritz-la-femme-2Il faudra bien tordre le coup à cette fanfaronnade un de ces jours, mais pas sans, auparavant, chercher La Femme qui se présentera sur scène le vendredi 6 mai, dans le cadre des fêtes de quartiers de Bibi Beaurivage, quand bien même le reste de Biarritz est invité à surveiller le passage des animations de rues du FAR 2016.

Armée de synthés Korg, de lunettes de soleil et de bérets qui les accompagnent partout, la formation doit ce regard de Chimène aux origines biarrotes du duo principal, Sacha et Marlon ayant frotté leurs fonds de culotte dans le même lycée de Biarritz.

On ne sait pas exactement de quoi leurs nuits blanches suivantes ont été nourries, rythmiques de Suicide d’Alan Vegas matinées, version blafarde, de Bob Morane et autres Lio-zeries.

bibi-biarritz-la-femme-6Des « partenaires particuliers » qui ont fait mouche depuis 2013 et un premier album qui revendique le côté foutraque de l’ensemble, agrandi, Psycho Tropical Berlin : un appel d’air s’est produit, qui voit les tournées agrandir l’horizon de leurs rêves.

En mars dernier et en faisant attendre le prochain album, leur désir un peu dingue a pris les proportions d’un Olympia, plein à craquer, pour les voir interpréter des chansons bicéphales, rythmes légers sur fond de textes à se jeter par dans le port, « perturbées de parasites et de guitares surf argentées, des trips frénétiques plus que des pop-songs ».

La femme vient d’être annoncé en renfort du line-up de Rock en Seine, nouveau signal d’une profession emballée (Victoire de la musique dans la catégorie Album révélation de 2013), les Inrocks tombent également dedans et en redemandent.

bibi-biarritz-la-femme-5« T’as le look, Coco » leur colle à la peau, et l’on trouve désormais un vaste fan-club qui refusera de les considérer comme un simple avatar acidulé, le psychédélisme avancé pour La Femme refusant de toute façon d’être considéré comme unanimement convaincant.

Le quartier Bibi Beaurivage, îlot anarchique d’une ville qui se rêve la nouvelle San Francisco du chic planétaire, les accueille donc en diamant (pour trois euros l’entrée) de son long marathon de 10 jours de fêtes, au Parc Mazon pour une soirée où les premiers groupes revendiquent une cocarde similaire, punk rock pour les jeunes The Calv, reggae and roll pour les Gings.

bibi-biarritz-la-femme-1La météo s’annonce belle, le repli au lendemain en cas d’intempéries pourrait être une précaution inutile, même si, ici, on sait que la marée peut vous occasionner bien des surprises météo : ce jour-là, la nouvelle vague est de toute façon prévue sur la scène.


« Nous étions deux », single extrait du premier album de La Femme « Psycho Tropical Berlin »


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.