Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Le 7ème festival des Jours Heureux d’Anglet s’est ouvert au large

16 mai 2016 > > Soyez le premier à réagir !

Au premier soir du festival des JOURS HEUREUX d’Anglet, la nouveauté de cette 7ème édition a joué à plein, avec un spectacle de déambulation nocturne qui devrait faire date à l’avenir.

Il fallait y croire. Penser qu’un spectacle de déambulation nocturne, placé le 15 mai au démarrage du festival des Jours Heureux d’Anglet (du 14 au 16 mai), pouvait tirer son épingle du jeu, même situé dans l’incertitude météorologique du week-end de Pentecôte.

La compagnie Remue-Ménage s’y est collé pour ce Abysses, une première dans un programme pensée pour le plaisir des familles, et les deux petites heures passées sur les esplanades de la Chambre d’Amour ont assuré l’essentiel : montrer combien cette manifestation pouvait s’enrichir d’un moment vraiment agréable.

Les méduses lumineuses dans le ciel, le char portant un imposant tambour japonais taiko, précédés de danseuses illuminées, de deux acrobates sur échasses dynamiques et d’un chevalier-hippocampe impressionnant : l’univers proposé a oscillé entre une relecture du 5ème Élément de Luc Besson et une ode à la mer qui a trouvé toute sa place, là, près de l’Atlantique, dans un espace qui l’a accueilli pour la première fois hors de ses bases historiques du Parc de Baroja.

jours-heureux-anglet-2Un millier de personnes a joué le jeu, entre flashs crépitants et sourires tenaces malgré la toute petite température de la soirée.

Ce genre de spectacle existe (quelques jours auparavant) pendant le FAR de Biarritz : à s’évertuer à ré-inventer à son tour ce qui existe, Anglet propose une revitalisation de son ambition culturelle, mise au service de ses spectateurs locaux, sans assécher l’existant, mais en magnifiant une proposition à la fois nourrie d’humilité et d’ambition.

jours-heureux-anglet-H3Le public s’y est retrouvé, les commerçants alentours également, et l’on aura ressenti fortement l’appel d’air global des Jours Heureux : le temps nécessaire a été pris pour lui donner un nouveau souffle, qui a chassé incertitudes et frimas.

2016 marque donc un avant et un après : ce genre de spectacle de rue a trouvé son nécessaire ancré aux prochaines éditions.

Retour en images sur quelques instants de beautés partagées.


A retrouver mercredi sur Eklektika

jours-heureux-anglet-dUne

Bilan des 7èmes JOURS HEUREUX d’Anglet : quand ce qui ne « marche pas » fonctionne mieux


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.