Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Le Big Festival Biarritz 2016 tient la route, venue des Vieilles Charrues de Bretagne

5 avril 2016 > > Soyez le premier à réagir !

Pharell Williams et the Kills complètent la programmation déjà spectaculaire du BIG Festival 2016 de Biarritz, la surprise d’une cohérence atteinte après le ratage de l’an passé en étant la première satisfaction.

Après une édition 2015 qui avait atteint de rares sommets de consternations, en termes de programmation, de sérieux allons allons et de sécurisation, la prochaine édition du BIG Festival, à Biarritz du 9 au 17 juillet, a retrouvé une cohérence et une place de choix dans ce qui fera événement, sa raison génétique d’être, dans le calendrier estival 2016.

big-festival-2016-1

Pharell Williams, Big Festival 2016

La page des gentillettes programmations des Chedid et autres Selah Sue, et le coup fourré de Johnny Halliday (programmé par le directeur du BIG qui en était aussi le tourneur), semble bel et bien tournée, et c’est avec les noms qui vont bien qu’a été définie une réelle identité, lisible et spectaculaire, pour sa 8ème édition.

Dans la structure à deux têtes de ce rendez-vous biarrot, la scène live n’est plus sacrifiée par ses puissantes soirées electro de la BIG Boite.

big-festival-2016-2

The Kills, Big Festival 2016

Avec l’annonce de la venue des Kills et de la star mondiale Pharell Williams, le plateau  de la gueule, aux côtés des Casseurs Flowters, des Libertines et des deux concerts hypervitaminés des Chemical Brothers et de Prodigy.

big-festival-2016-5

Prodigy, Big Festival 2016

Coté dark and loud jusqu’au bout de la nuit, Vitalic, Club Cheval et l’Allemande Ellen Allien ont largement de quoi vous faire renoncer à un teint frais le lendemain matin.

Deux têtes bien faites dans un corpus qui, c’est également une satisfaction, s’accapare avec forces monnaies trébuchantes une programmation sans réelle concurrence avec l’Atabal de Biarritz : son travail toute l’année avec des moyens bien plus modestes ne pouvait pas être fragilisé par une exclusivité frustrante des noms alignés à chaque édition.

big-festival-2016-3

Casseurs Flowters, Big Festival 2016

Il faudra sans doute comprendre comment cette cohérence a été atteinte, probablement par un recadrage de son architecte historique, Sébastian Farran, jamais bien enclin à vous faire la visite des fondations financières du BIG.

Une explication vaut pour l’heure, avec, depuis la Bretagne, l’aperçu du vivier programmé à Biarritz dans la programmation des Vieilles Charrues.

big-festival-2016-6

Chemical Brothers, Big Festival 2016

Un marché où on retrouve les affiches de la BIG Scène (Libertines, the Kills, Williams), mais où n’ont pas été retenus les noms de Lana Del Rey, Polnareff et Souchon (merci), de Suede et des Editors (tant pis), une bonne partie du reste ayant été vu ici à L’Atabal (Nekfeu, Jeanne Added, Lou Doillon, Flavien Berger entre autres).

big-festival-2016-4

Libertines, Big Festival 2016

Reste encore à trouver le moyen de s’acquitter de pass complet à 70 euros pour les deux soirs BIG Scène et BIG Boite du 15 et 16 juillet : vos amis n’auront pas de cadeaux, mais vous devriez pouvoir leur expliquer que vos économies pour le BIG 2016, cette année, ne seront pas argent jeté par la fenêtre.


Toute la programmation du BIG Festival 2016 sur leur site


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.