Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Le festival Kulture Sport officialise son départ de Bayonne (mais pas du Pays Basque)

7 décembre 2015 > > 2 commentaires

C’est par un communiqué de presse que les organisateurs de l’inénarrable festival Kulture Sport, une édition et une seule au compteur en juin 2015, ont officialisé leur volonté de jeter l’éponge à Bayonne (mais de rester au Pays Basque).

Eklektika s’est fait le média local le plus critique quant à la médiocrité de la première édition de Kulture Sport à Bayonne, avec une aisance rendue possible par les auto-congratulations initiales de ses organisateurs, qui n’ont pas résisté au fiasco du week-end du 12 juin dernier : à la pluie évoquée et la difficulté des Bayonnais devant la « qualité » de leurs propositions, tels que présentés comme explications par les organisateurs, se rajoute donc un communiqué de presse articulé autour du mot « surprenant », valant fin de discussion.

kulture-sport-bayonne-6« La volonté du Maire de Bayonne de mettre fin au soutien de la Mairie à la manifestation Kulture Sport est une nouvelle d’autant plus surprenante que lors de notre dernière réunion, fin octobre, M. le Maire nous a demandé de réfléchir à l’évolution et aux pistes pour la seconde édition », peut-on y lire, les organisateurs ayant confié leur peine de l’avoir appris par voie de presse (Sud Ouest du mercredi 2 décembre 2015).

Certes, il est exact de rappeler (nous y étions) « la clarté avec laquelle il [le maire de Bayonne, ndlr] avait insisté, lors de la clôture devant l’ensemble des bénévoles et membres de l’association, sur la nécessité de persister et d’installer la manifestation sur la durée ».

kulture-sport-fiasco-une

Le Maire de Bayonne, au centre, lors du discours de clôture du Festival Kulture Sport en juin 2015

Un petit bristol semble tout de même le bienvenu (« cette décision, si elle nous est confirmée, ne constituera pas l’arrêt de KULTURE SPORT »), car les gaillards autour du Président Vincent Maraval ne lâchent pas l’affaire : « nous rechercherons alors un autre port d’attache pour la seconde édition qui aura lieu en 2017 ».

kulture-sport-fiasco-deuxLe Qatar que nous avions pressenti, ou Lyon (dont nous avions souligné à quel point le copié-collé avait joué à plein), ne sont pas précisés dans le communiqué, mais « cette manifestation culturelle majeure au Pays Basque » serait donc à imaginer dans une autre ville protégée des éléments naturels, où ne sera plus vécue « une accumulation de vents contraires ».

L’essence même de la première édition (nourrie d’une nuit Rocky I, II et III, de rétros de films archi-vus à la télé, et de nombreux rendez-vous où les invités annoncés auront brillé par leurs absences) sera sans doute confortée, les organisateurs déroulant une dernière fois un bilan qu’ils sont les seuls à présenter ainsi : « 4000 spectateurs autour des 13 expositions (gratuites et accessibles à tous), 35 projections de films, 2 spectacles vivants (théâtre et danse) et une cérémonie d’ouverture en présence de 80 invités du monde du sport et de la culture ».

Il ne manquait que le public à Bayonne, en quelque sorte, qui eut le mauvais réflexe de penser qu’il était en train de se faire prendre pour un jambon.

Une dernière menace fait courir une crainte glaçante dans l’épine dorsale de notre bassin de vie : « Nous avons toujours la même volonté d’offrir au Pays Basque une multitude d’événements culturels inédits déclinant les nombreuses passerelles entre culture et sport ».

Relativement épargné par le score historique du Front National aux Régionales de ce dimanche, il semble donc que tous les périls ne soient pas écartés.

kulture-sport-prog-uneUn serment clôt le communiqué de nos coquins, sous forme de drapeau à relever au plus vite, « à une époque où plus que jamais nous nous devons de proposer des initiatives culturelles et du lien social ».

Ceux qui, sur cette terre pourtant déjà nourrie de multiples initiatives, pensent pouvoir les croire sont invités à lever la main.

 


Le communiqué de presse de Kulture Sport en intégralité

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Nous avons appris dans SUD OUEST (la Mairie n’ayant pas jugé bon de nous appeler) la volonté du Maire de Bayonne de mettre fin au soutien de la Mairie à la manifestation Kulture Sport. C’est une nouvelle d’autant plus surprenante que lors de notre dernière réunion, fin octobre, M. le Maire nous a demandé de réfléchir à l’évolution et aux pistes pour la seconde édition. Cette demande faisait écho à la clarté avec laquelle il avait insisté, lors de la clôture devant l’ensemble des bénévoles et membres de l’association, sur la nécessité de persister et d’installer la manifestation sur la durée.
L’apport financier et logistique de la Mairie représente moins de 20% des ressources du festival et a été intégralement réinvesti auprès de fournisseurs de Bayonne et son agglomération. Par conséquent cette décision, si elle nous est confirmée, ne constituera pas l’arrêt de KULTURE SPORT. Nous rechercherons alors un autre port d’attache pour la seconde édition qui aura lieu en 2017.
Notre ambition et notre motivation restent intactes. Par ailleurs, nous nous devons d’assumer notre responsabilité vis-à-vis des associations et fournisseurs qui ont accepté d’essuyer les plâtres d’une première édition et pris les risques du lancement d’une manifestation culturelle majeure au Pays Basque.
Les pistes de réflexion développées dans le document que nous devions remettre cette semaine à la Mairie de Bayonne, seront mises à profit en veillant à tirer les leçons des échecs et des réussites de la première édition. La majorité des partenaires privés ont décidé de nous suivre et pour certains d’augmenter leur apport pour la seconde édition. A l’instar du BIG festival, qualifié par la presse de « bide festival » lors de sa première édition et aujourd’hui nommé aux festivals awards 2016, nous croyons que le concept et le positionnement du festival ne peuvent que s’installer dans la durée.
Nous rappelons que malgré une accumulation de vents contraires, Kulture Sport a accueilli plus de 4000 spectateurs autour des 13 expositions (gratuites et accessibles à tous), 35 projections de films, 2 spectacles vivants (théâtre et danse) et une cérémonie d’ouverture en présence de 80 invités du monde du sport et de la culture. Elle a aussi fait l’objet d’une couverture médiatique nationale. Nous avons toujours la même volonté d’offrir au Pays Basque une multitude d’évènements culturels inédits déclinant les nombreuses passerelles entre culture et sport, avec l’ambition d’un rayonnement national pour notre région.
L’association AVA Festival travaille d’ores et déjà à l’élaboration de la seconde édition de Kulture Sport pour qu’elle devienne une manifestation de référence dans le calendrier culturel à une époque ou plus que jamais nous nous devons de proposer des initiatives culturelles et du lien social.

AVA Festival


 


Commentaires

2 réponses à Le festival Kulture Sport officialise son départ de Bayonne (mais pas du Pays Basque)

  1. Marie dit :

    Je propose une ville côtière.. et films d’action, doc.choc, films d’animations…..Oum le Dauphin, Flipper le Dauphin, La Petite Sirène, l’homme de l’Atlantide…

  2. Sarrade Nicolas dit :

    Moi je propose « Oion »… toujours au pays-basque… mais chez nos voisins… non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.