Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

No Sleep ’til Hell : Lemmy, le guerrier de Motörhead, est passé de l’autre côté

29 décembre 2015 > > Soyez le premier à réagir !

Sa mort aura été à l’image de la légende qu’il représentait : c’est le jour de ses 70 ans, il y a 3 jours, que le leader du groupe rock Motörhead, Ian « Lemmy » Kilmister, a appris son cancer, qui l’a emporté de façon foudroyante, après qu’il ait passé ces derniers jours à jouer à son jeu vidéo favori, dans son salon, parmi les siens.

Celui qui, comme bassiste et chanteur, a incarné 40 ans d’une musique jouée « aussi fort et rapide que possible », laisse une planète en deuil, qu’il a fortement marquée par sa personnalité provocante autant qu’immensément respectable.

motorhead-lemmy-6Ace of spades, Overkill ou No Sleep ’til Hammersmith en live sont les albums les plus remarqués d’une carrière de 22 albums, qui l’ont propulsé du « pire groupe de rock du monde en 1977 (d’après NME) au premier sujet de Google News dans le monde entier ce mercredi, après l’annonce de sa mort.

Né en Angleterre en 1945, Lemmy  assiste à son premier concert (déterminant) des Beatles à 16 ans, avant de devenir « roadie » sur les tournées de Jimi Hendrix à la fin des années 1960.

Motörhead est fondé en 1975, après avoir été exclu de son précédent groupe, Hawkwind, pour une première affaire de drogues, l’homme ne cachant ni son penchant addictif pour toutes sortes d’amphétamines, d’alcools et de femmes, mais revendiquant sa presque éternelle jeunesse en ayant refusé de toucher à l’héroïne.

motorhead-lemmy-4Adepte d’une « musique basique, sonore, rapide et bruyante (…) » et du caractère « sacré » du rock’n’roll, il fut la passerelle, tête levée vers son micro, entre le punk rock et le heavy metal, apportant une influence considérable à de très nombreux groupes de musiques explosives dans le monde entier.

L’été dernier, et malgré de nombreux problèmes de santé (notamment cardiaques), Lemmy avait remis le bleu de chauffe avec l’album Bad Magic, ses tournées étant malheureusement régulièrement interrompues par ces soucis physiques.

motorhead-lemmy-5« Perdu aujourd’hui Lemmy, l’un de mes meilleurs amis », a déclaré Ozzy Osbourne, le chanteur du groupe légendaire Black Sabbath., « Il sera très regretté. C’était un guerrier et une légende, je te reverrai de l’autre côté », a ajouté Osbourne à l’adresse du défunt.

En 2006, il déclarait à Libé : «Mon modèle, c’est Humphrey Bogart dans sa chaise roulante, dévoré par le cancer, qui continuait à donner des fêtes somptueuses ».


Le légendaire Ace of Spades de Motörhead


L’hommage de Motörhead aux Ramones


Motörhead – Thunder & Lightning
(extrait du dernier album Bad Magic, été 2015)


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.