Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Les Beaux Jours pour Biarritz, pour une culture « régulée » sans coup de cisailles

21 avril 2015 > > Soyez le premier à réagir !

Pas de baisses d’aides qui puissent être fatales aux acteurs culturels et aux Festivals de Biarritz, à quelques jours d’accueillir le nouveau venu dans le calendrier, Les Beaux Jours, le point avec le maire Michel Veunac.

Dans la vie du Maire d’une ville un tant soit peu importante comme Biarritz, il y a deux sujets qui peuvent troubler les journées du premier élu, au-delà de ses opposants désignés démocratiquement : les dossiers qui fâchent, et les récriminations citoyennes contre le mauvais état des trottoirs.

Au milieu des éclaircissements concernant le 2ème point (le premier, formé de la Cité de l’Océan ou de la qualité des eaux de baignades, sera traité plus tard), Michel Veunac a présenté à la presse locale les grands axes d’un projet global, baptisé « plan de gestion de la qualité urbaine ».

trottoirs-biarritz437.000 m2 de trottoirs y ont trouvé place, avec le désir d’une Smart City numérique, l’aménagement de 29 km de pistes pour les vélos, et également une réflexion sur ce « vivre ensemble », qui ne déviera pas de ses promesses de campagne, a-t-il assuré.

Dans ce « souci de qualité de vie », la culture, considérée comme vecteur puissant d’attraction touristique, ne sera pas à considérer comme une variable d’ajustement, Michel Veunac ne niant pas pour autant « le contexte financier tendu des collectivités ».

veunac-biarritz-1« Nous ne l’avons pas découvert en prenant ces fonctions », a-t-il introduit sans désigner aucune de ses villes voisines, et son affirmation prend date, « aucun évènement culturel ne sera supprimé du calendrier de Biarritz cette année ».

Suite au désengagement de l’État, plusieurs millions d’euros manqueront pourtant à l’appel pendant quelques années, qu’il a mis en face de « la reconquête de la recette produite par la taxation des résidences secondaires ».

Un équilibre instable, devant lequel « il a fallu raisonner », et entreprendre une réflexion sur une critérisation des aides aux acteurs culturels de Biarritz, cette option que n’a pas choisie pour cette année la Ville de Bayonne.

palmares-fipa-2015-une

Le FIPA, chaque année en janvier

« Des équilibrages ont eu lieu », dans deux directions précises.

Les porteurs de projets qui bénéficiaient de soutiens en cash, mais également d’importantes aides indirectes techniques, ont été invitées à se serrer un peu la ceinture.

Et ceux qui disposaient d’un matelas de trésorerie suffisant pour faire le dos rond cette année en seront remerciés, si un petit coup de rabot ne met en difficulté aucune de leurs actions pérennes.

« Une baisse temporaire des aides », adossée à des accords structure par structure : le mot « régulation » trouve sa place dans le discours de Michel Veunac.

festival-1

Le Festival latino-américain de Biarritz, chaque année à l’automne

Pas touche aux grands rendez-vous soutenus par la Ville de Biarritz, du FIPA au Festival latino-américain de Biarritz, ou au Malandain Ballet Biarritz, qui participent du rayonnement culturel de la ville.

Ici, il ne sera donc pas dit qu’un nouveau festival soit accueilli dans un tissu culturel local asséché, « un festival de musique populaire et de très grande qualité », les Beaux Jours, commence ce dimanche sous une forme « édition zéro ».

gallianoL’affiche est gourmande, avec Richard Galliano accompagné par l’orchestre Symphonique Confluences, dimanche au Casino Municipal de Biarritz, puis le mercredi suivant, Ibrahim Maalouf et son Kalthoum pris d’assaut.

Avec le retour très encadré des fêtes des Casetas (interrompues il y a deux ans après un drame), le festival go go and ride de Wheels and Waves aura bien lieu à partir du jeudi 11 juin jusqu’au dimanche 14 juin.

wheels-3Michel Veunac a encore quelques soucis d’organisation devant la demande faite pour cet événement de laisser le champ libre à 4.000 vieilles motos dans son centre ville, mais « cela devrait s’arranger ».

Tant qu’elles ne roulent pas sur les trottoirs.

wheels-2

 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.