Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

‘Les cavaliers’ de Kessel, un joyau pour la 50ème saison des Amis du Théâtre

3 septembre 2015 > > Soyez le premier à réagir !

L’un des plus beaux spectacles du Festival off d’Avignon 2014, ‘Les cavaliers’ de Kessel, est en bonne place dans l’exceptionnelle 50ème saison des Amis du Théâtre de la Côte Basque.

Le chiffre est rond, impressionnant. Un demi-siècle. Il est donc nécessaire de prendre quelques secondes pour en saisir la signification : cela fait 50 ans que l’association des Amis du Théâtre de la côte basque s’emploie depuis Biarritz à y déployer « une autre saison ».

La conjoncture économique, peu favorable au risque de programmation culturelle, pourrait donc ne former qu’un épisode de plus dans ce travail de longue haleine, mené exclusivement par des bénévoles

Dix spectacles pour une année exceptionnelle, encore une fois construite par le désir d’aller faire chaque année le siège du Festival off d’Avignon, et d’en revenir avec les yeux brillants.

Aligner les dates, de début octobre à fin mai, rêver que les rendez-vous puissent être à la hauteur de leurs moyens financiers, des capacités techniques des deux lieux investis dans la ville (Salle du Colisée, Gare du Midi).

amis-theatre-biarritz-1

Revizor de Gogol, par le collectif VDP

Combien de déboires à vaincre, de regrets à nourrir, d’équilibres à trouver, et de moments de joie, d’enthousiasme à ressentir profondément : chaque saison fait sens, en voir alignées 50 impressionne.

L’an passé, le maire de Biarritz a décoré l’association d’une Médaille de la Ville. C’est bien, juste, et la breloque a été sans doute rangée en bonne place. Car tout le reste, comme chaque année, reste à faire. Les doigts croisés, encore une fois, l’association ne pouvant se permettre d’accumuler des déficits que l’époque lui pardonnerait, mais pas le banquier.

Pour cette 50ème saison, les Amis du Théâtre de Biarritz ont pourtant décroché le gros lot, avec la programmation le 19 novembre des Cavaliers de Kessel, de la compagnie Les Passionnés du Rêve.

Et ils ont bien fait, et il faudra le répéter partout : cette pièce est une merveille.

Les Cavaliers de Kessel, de la compagnie Les Passionnés du Rêve

Spectacle flamboyant de l’Avignon off de 2014, l’épopée en Afghanistan d’un fils de chef de guerre soumis à l’exigence de victoire de son père est portée par Grégory Bacquet, Molière 2014 de la révélation masculine.

Son engagement physique fait merveille, quand les longues steppes accueillant le bouzkachi du roi, un tournoi d’une grande cruauté opposant des cavaliers en quête de gloire, sont restituées d’une manière extraordinairement simple, et extrêmement puissante.

Un tapis au centre de la scène, et des tabourets qui font canasson. Un compère, très moliérien, et, dans l’ombre, un chanteur afghan. Fermer les yeux, pour sentir le vent sur nous.

amis-theatre-biarritz-2

Les Cavaliers de Kessel, de la compagnie Les Passionnés du Rêve

La pièce échappe alors à son âge (elle aussi proche des 50 ans), sa modernité dramatique est intacte (le père et le fils, résistant aux destins contraires).

Et si la femme garde son statut d’ange du mal, que l’époque reproduisait depuis Lady Macbeth, l’on en ressort surpris, conquis, et enthousiastes.

amis-theatre-biarritz-5

Croisière sur le Neptune, d’après Batailles de Topor et Ribes

Il faudra alors regarder les autres pièces proposées par cette 50ème saison, du Revizor de Gogol au Baiser de la veuve d’Horovitz, sans oublier la fantaisie sans contrôle de Topor et de Ribes, Croisière sur le Neptune, sans qui le théâtre ne serait pas exactement ce qu’il est eux (convulsif et débridé).

L’heure sera peut-être alors venu du regret de ne pas s’être abonné pour bénéficier d’entrée à 15 euros (et moins de 10 euros pour les enfants, étudiants, chômeurs, etc).

Ou alors, il n’est peut-être pas trop tard, quand leur campagne d’abonnement vient d’être lancée, comme chaque fin d’été.

Depuis un demi-siècle.


affiche-ATP

Tous les renseignements sur le site des Amis du Théâtre de Biarritz

Le site étant parfois un peu « capricieux », possibilité également de demander le programme en envoyant un mail à atpbiarritz@gmail.com, par téléphone au 05 59 24 90 27, ou aux points de vente des offices de tourisme de Biarritz et Anglet, ou à la librairie Elkar de Bayonne.


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.