Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

‘Les Chibanis’ : « rien lâcher », de Bayonne vers l’Assemblée Nationale

17 avril 2015 > > Soyez le premier à réagir !

Après deux jours sur Bayonne, l’exposition sur les Chibanis de Luc Jennepin a repris sa toute vers l’Assemblée Nationale, après avoir offert de nombreux témoignages admiratifs à l’Ecole d’Art.

L’exposition des photographies de Luc Jennepin, Les Chibanis : la question, n’aura duré que deux jours, à l’école d’Art de l’Agglomération Côte Basque Adour -ACBA), mais ces mardi et mercredi de cette semaine auront compté.

Devant la soixantaine de portraits de vieux Marocains et Algériens contraints à rester sur le sol français pour toucher leurs pensions, quand leurs familles les attendent toujours dans leurs pays, de nombreux visiteurs auront franchi la porte d’entrée de ce lieu magnifique.

chibanis-bayonne-2chibanis-bayonne-3Beaucoup d’entre eux l’ont fait pour la première fois, à la grande satisfaction du Directeur de l’Ecole d’Art, Frédéric Duprat, qui aura pu se féliciter intérieurement de cet élan qui lui a fait accepter aussi rapidement d’accueillir cette première exposition proposée par Eklektika.

Les anecdotes ont été au moins aussi nombreuses que l’émotion qui a régné dans la salle d’exposition du second étage, portées par ses visiteurs ou par les étudiants de l’école d’art, venus parfois mettre en pratique leurs cours devant les figures des Chibanis.

chibanis-bayonne-10chibanis-bayonne-11Luc, sa femme Sophie et leur fille Mona ont été présents et disponibles durant ces deux jours, pour expliquer le sens de cette démarche culturelle mais également politique, qui les verront remonter progressivement vers paris et le 1er mai, jusqu’à amener la question des conditions d’existences de ces personnes à l’Assemblée Nationale.

chibanis-bayonne-12chibanis-bayonne-5Rendez-vous a ainsi été pris avec la députée socialiste de Bayonne, Colette Capdevielle, qui les recevra dans la capitale.

Le petit convoi familial est maintenant en route vers nantes, pour une nouvelle étape, après celle de Bayonne, Lescar, Béziers et Montpellier.

Dans les dernières minutes de l’exposition, une photo « familiale » a été prise, avec, en tête, ce slogan transmis et partagé : « rien lâcher ».

chibanis-bayonne-13


Un hommage « Chibanis » à Bizi

Le pays Basque présente de multiples sujets d’admiration, mais celui du vol des chaises de la banque HSBC par le collectif Bizi, contre l’évasion fiscale de plusieurs milliards d’euros, a aussi inspiré le clan Jennepin, et en particulier le vieux, qui n’a pas hésité à « reprendre du service » pour un hommage rigolard.

chibanis-bayonne-9chibanis-bayonne-6chibanis-bayonne-8chibanis-bayonne-7Le journal de bord de l’exposition itinérante « Les Chibanis : la question » est à suivre sur chibanislaquestion.blogspot.com.

Et bonne chance à eux

chibanis-bayonne-1Merci à Luc Jennepin pour les photos de cet article


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.