Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Les « Lighting Paintings » de Jadikan, à Biarritz : reprendre la lumière là où Man Ray l’avait imaginé

2 février 2017 > > Soyez le premier à réagir !

Par cette technique de photographie qui consiste à jouer avec le temps et des sources lumineuses, l’artiste Jadikan, spécialiste célèbre en la matière, manipule les spectres de la lumière pour réinventer un espace en mouvement, à la fois déformé et fidèle à la réalité : créateur d’univers parallèles, il investit la salle d’exposition de la médiathèque de Biarritz jusqu’au samedi 25 février 2017.

Dans une véritable chorégraphie lumineuse qui a porté sa réputation au niveau mondial, l’Isérois Jadikan (Guilhem Nicolas à la ville)  s’impose en expert de la présentation du relief : l’exposition de la Médiathèque de Biarritz propose de découvrir un échantillon de son travail avec comme toile de fond des paysages urbains, notamment Paris la nuit, la Pyramide du Louvre ou encore la Piscine Molitor.

Jadikan

Inventée par le photographe Man Ray en 1935, la technique  du « Lighting Painting » (« Peinture et lumière » en français,)est devenue un mouvement artistique à part entière. Il offre un nombre de possibilité sans fin pour s’approprier la photographie nocturne.

Man Ray – 1935

Ce dernier s’est inspiré d’une expérience photographique réalisée par Etienne-Jules Marey en 1882 qui s’était amusé à signer son nom avec une boule blanche devant un mur sombre.

Comme son nom l’indique, le « Lighting Painting » est un mélange de peinture, de lumière et de photographie, pour lequel il s’agit de contrôler la source lumineuse utilisée, une lampe de poche, un briquet, un téléphone portable, une allumette ou une cigarette incandescente pour façonner une image dans le noir.

Jadikan

Pour ce faire, il convient de régler son appareil photo sur une pose longue, de le placer sur un trépied ou une surface stable et de dessiner dans le vide en direction de l’objectif, tout simplement, un mouvement.

Jadikan

Il devient alors possible d’incorporer sur une toile de fond, une peinture ou un support quelconque, une empreinte dansante plus ou moins fluide. L’appareil mémorise et imprime. Une photo, en apparence instantanée, retranscrit une action  qui dure plusieurs secondes, faisant ainsi naître une confusion spatio-temporelle, un paradoxe visuel.

Avec une alternance entre monuments historiques, lieu consacrés à l’art de rue, ou encore environnements investis par le graffiti, Jadikan propose une vision brillante et étincelante de lieux figés qui s’animent peu à peu.

Ce qui ressort de son travail est à la fois une approche originale de la photographie mais aussi un goût pour la scénographie, à la manière d’un véritable graffeur de la lumière.

Jadikan

Il ne faut pas s’y tromper, aucune retouche n’est effectuée sur ses photos, pas de filtres, pas de logiciel pour arranger les rendus. Le résultat qui s’offre au spectateur est le fruit d’un exercice de style, doux et poétique, réalisé intégralement au moment de la capture.

Jadikan était déjà venu en mars dernier à la Médiathèque de Biarritz à la rencontre du public : l’artiste sera présent pendant les vacances de février pour proposer à nouveau des ateliers pour les enfants, afin de partager une technique que chacun peut s’approprier.

Jadikan

Amis photographes, à vos appareils et vos lampes torches pour donner un nouveau sens à la photo. Une expérience électrisante à savourer (avec de la musique électronique de préférence).


Atelier vacances lighting painting, Médiathèque de Biarritz

sur inscription à la Médiathèque auprès du Département Image (0559225860 ou dpt.image@biarritz.fr)
mardi 21 et mercredi 22 février à 14h30 département image (8-11 ans) 5 euros
mercredi 22 février 10h – Département image (5-7 ans)   5 euros
Ateliers animés par Cendrine Bidal

Crédits photos Atelier (et photo de Une) : Flo. Lasaga (source : page Facebook de la Médiathèque de Biarritz), suite à l’atelier adulte du 19 janvier dernier.


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.