Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Minna, à Bidart : ses femmes-arbres dans un jardin artistique luxuriant

29 juin 2015 > > Un commentaire

Pénétrer l’atelier d’un artiste peintre, comme celui de Minna à Bidart, c’est un peu être invité dans un jardin secret, là où tout se rêve, où tout se transforme.

C’est le lieu que l’artiste-peintre Minna a choisi pour nous présenter son univers artistique, habité de femmes-arbres charismatiques d’ici et d’ailleurs, de circassiens, de chats et d’enfance.

Ses œuvres sont actuellement exposées à Biarritz. Une jolie rencontre, pour Eklektika.

minna-atelier-dessin-peinture

Des tableaux ici et là, des ébauches de dessins en vrac sur un bureau, des pots remplis de pinceaux, des chemises à dessins aux quatre coins de la pièce, nous voici dans l’antre de Minna, artiste peintre, dessinatrice, sculptrice, chanteuse et musicienne.

minna-atelier-dessin-peinture-2

Après avoir découvert ses toiles lors d’une soirée dédiée au théâtre et à l’éthique, l’artiste expose actuellement 8 œuvres au restaurant Philippe à Biarritz et vagabonde en France avec ses toiles depuis déjà quelques années.

minna-atelier-dessin-peinture-3Illustratrice, elle participe à la création de deux livres, La révolte des animaux aux éditions Pour penser et Vegan, le choix de la vie aux éditions Connaissance de causes.

Des femmes aux hanches larges dessinées, semblent sûres d’elles malgré leurs bustes dansantes : les créations de Minna ont une histoire, « ces femmes sont ancrées. Elles ont un tronc, elles sont attachées à la terre. »


Petite plongée dans l’inspiration d’une artiste installée entre les Landes et le Pays Basque

Minna a vécu une enfance bercée de voyages, d’indépendance et de découvertes. L’école se fait dans le camion qui conduit la famille d’un bout à l’autre du monde. Des chats montent à bord. Et les souvenirs de cette vie poussent en Minna comme un jardin.

Depuis toute petite, elle tient son crayon comme on ne quitte pas une rive. Son lien avec le papier est celui d’un pied posé au sol.

Elle entre aux Beaux Arts, mais l’aspect conceptuel de l’école ne lui convient pas. Un événement marquant et douloureux va alors imprégner son art, le décès de sa mère, avec qui elle entretenait un lien fusionnel.

minna-atelier-dessin-peinture-4« Avec mes dessins, je m’entoure de femmes. Au départ assez droites, elles se sont déformées, assouplies avec le temps. Le mouvement de la vie les emporte à nouveau », explique Minna.

Ses inspirations vont de l’Asie à l’Afrique en passant par des artistes tels que Rebecca Dautremer, Tamara de Lempicka, Milt Kobayashi, Egon Schiele.

Lorsque Minna peint, elle allume la radio, écoute de la musique, laisse entrer la vie.

« Je ne pense pas à moi. Ce ne sont pas des reproductions de moi-même. La surface me ressemble peut-être mais pas l’intérieur. Elles ont leur univers, leurs joies, leurs mélancolies. Un temps, elles regardaient toutes en arrière, vers le passé. Leur visage s’est enfin tourné du bon côté du vent. Même si certaines observent toujours le lieu d’où elles viennent », précise-t-elle.minna-atelier-dessin-peinture-6

Toiles en brut, en lin, carton, kraft, papier, papier aquarelle, corps : tout y passe, « je ne cherche pas à inventer quelque chose, mais je le fais à ma manière. Beaucoup d’artistes dessinent des bases épaisses ».

minna-atelier-dessin-peinture-7Après avoir exposé à Toulouse, Bordeaux, Nîmes, Montpellier, Minna cherche maintenant à donner à ses toiles un rôle de messager, notamment pour la cause animale.

Elle cherche du temps car son activité de chanteuse guitariste prend aussi de l’espace, notamment le duo, Miss Collie and Mister Bree, en référence à la légende du colibri.

Un duo musical avec lequel elle transporte son univers : toile, maquillage, valise peinte, mise en scène et vogue dans un répertoire allant de Sinatra à Daft Punk, Hindi Zahra en passant par Yaël Naïm, Piaf et Coldplay.

On l’aura bien compris : l’art pour Minna, c’est de l’air. Et c’est bon à respirer.

minna-atelier-dessin-peinture-8


Où la rencontrer

Toutes les informations et toutes les dates se trouvent sur son site www.minna.fr (elle donne également des cours de dessin).

Pour découvrir le monde de Minna, un vernissage aura bientôt lieu au restaurant Philippe à Biarritz.

Elle jouera également lors de deux soirées à Labenne avec le duo d’improvisation théâtrale de la compagnie Impro Ethik et sera en concert avec Miss Collie and Mister Bree jeudi soir à 19h30 au Bouchon, près de l’Aviron Bayonnais.

minna-atelier-dessin-peinture-9


 


Commentaires

Une réponse à Minna, à Bidart : ses femmes-arbres dans un jardin artistique luxuriant

  1. gonzales patricia dit :

    J ai passe une super soiree mercredi au kiosque a anglet chambre d amour plus que seduite par votre voix et vos interpretations souvent mieux que les originales bon sang vous meritez le succes milles muxus et encore une fois a quand un CD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.