Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

‘Mugarriak Dantzan’ : avec Donostia et Anglet, des pas de danse en commun avec Dantzaz et Eklektika

5 février 2016 > > Soyez le premier à réagir !

Le samedi 27 février au Théâtre Quintaou d’Anglet aura lieu la soirée Mugarriak Dantzan portée par la compagnie Dantzaz et le portail Eklektika, face la plus spectaculaire d’un travail de médiation transfrontalier soutenu par Donostia et Anglet, on vous explique tout (avec enthousiasme).

Tout est parti d’une rencontre, il y a quelques mois, à Anglet, dans le temps d’un café échangé à l’intérieur du restaurant l’Avant-Scène du Théâtre Quintaou d’Anglet.

Fernando Saenz de Ugarte, le directeur de Dantzaz, la plateforme européenne de danse située à Errenteria en Pays basque sud, venait prendre le temps de rencontrer Eklektika, dont il avait lu (en français) l’intérêt que nous portons pour cette compagnie, présente dans de nombreux événements liés au Temps d’Aimer de Biarritz, ou dans la préparation de l’année Donostia 2016.

Et une visite du Théâtre a achevé de clore cette rencontre sur la belle note enthousiaste de ceux qui découvrent ce lieu magnifique, et sa grande scène, par ailleurs particulièrement conçue pour la danse.

Mugarriak-dantzan-anglet-4L’enthousiasme s’est transformée en promesse d’un travail en commun, Jérôme Venturi, « l’homme des clés » du lieu, faisant instinctivement la proposition d’une semaine de résidence de création pour Dantzaz à l’intérieur de Quintaou.

Le projet a été muri, puis, à l’image de cet exceptionnel qui fait le quotidien et la raison d’être de Dantzaz, la proposition a étonné, puis emballé, la Ville d’Anglet suivant dans le même enthousiasme (déjà cité quatre fois dans cet article, tout sauf un hasard).

Mugarriak-dantzan-anglet-1Ainsi est né ce Mugarriak Dantzan, que nous avons choisi de traduire par « les passerelles de la danse ».

Le samedi 27 février prochain à partir de 20h30, Dantzaz présentera son Flash ! modifié, un spectacle de danse qu’ils ont montré dans de nombreux pays en Europe, composé de Few brief sequences du chorégraphe polonais Jacek Przybylowicz (sur une musique baroque de Marin Marais), puis Flash Deluxe, du maitre israélien Itzik Galili.

Ce programme ADN sera complété par la pièce Gizon Haiek, conçue par la chorégraphe Judith Argómaniz, qui rend hommage au patrimoine des pêcheurs de notre Golfe.

Mugarriak-dantzan-anglet-2Et c’est là que le projet puise son énergie particulière.

Du 22 au 26 février, la semaine auparavant, puis encore après les vacances scolaires, Dantzaz encadrera une quinzaine de gamins de Donostia, de l’Ikastola Aitor, et également une quinzaine de gamins du collège Endarra d’Anglet.

Car la résidence de création reposera sur eux, qui seront amenés tous ensemble à se produire après Flash ! pour une chorégraphie qui sera travaillée et montée sur la semaine, et qui portera sur leurs intuitions et leurs inspirations sur le thème des pêcheurs du Pays basque.

Puis il sera présenté au public, sur la grande scène, par deux groupes de gamins qui ne se connaissent pas encore assez.

Mugarriak-dantzan-anglet-3Ce Leku Berean (« dans le même lieu », du basque) imaginé portera ce partage essentiel que le Pays basque inscrit dans son présent à consolider.

Parce que « cette région que le monde a appelée ainsi » (pour citer le poète basque Bernardo Atxaga) est belle quand elle partage mais aussi quand elle accueille, la trame musicale de Leku Berean reposera sur des chants basques, portés par des musiciens d’autres cultures, le chanteur marocain et joueur de oud de Bayonne, Mohammed Boujalal, et par un guitariste brésilien venu de Donostia.

De son côté, Eklektika a créé un site dédié à Mugarriak Dantzan qui récapitule en trois langues (français, espagnol, basque) la teneur du projet : il intégrera également un blog de restitution jour après jour des travaux des gamins du 22 au 27 février, écrits par eux et rapportés d’une frontière que des pas de danse auront effacée.

Un tarif « qui correspond à la crise » a été mis en place, de 15 euros le plein tarif jusqu’à 5 euros pour les moins de 18 ans : cette économie facilitée a été rendue possible par le soutien de la Ville d’Anglet, mais également par l’appui de Donostia Kultura et de Donostia 2016, qui se sont joints au mouvement.

Les places seront en vente dès le mardi 9 février, avec le soutien de la Scène Nationale Sud Aquitain, qui nous a ouvert leurs points traditionnels de billetterie à Anglet.

On vous en dira encore plus dans les jours qui viennent, notamment avec l’intervention de notre partenaire de Bilbao, le site About Basque Country, au moment où, ce jour-là aussi, nous dévoilerons le site dédié par Eklektika à l’année Donostia Capitale Culturelle Européenne 2016.

Ce projet, porté avec cet enthousiasme assumé, mérite que vous cochiez cette date du 27 février prochain, pour une soirée dont vous apprendrez ce jour-là que le vôtre, d’enthousiasme (6 fois, donc), fera partie intégrale de son succès.

A très vite.

Avec enthousiasme (7).

Eklektika et Dantzaz


Un site dédié pour tous les détails sur Mugarriak Dantzan

Mugarriak-dantzan-anglet-9Réalisé par Eklektika et développé par Rezo 21, vous retrouverez sur le site http://www.mugarriak-dantzan.eu/ (en trois langues) tous les renseignements nécessaires, la présentation de Dantzaz et ce blog qui sera bientôt alimenté et écrit par le travail des enfants.


Billetterie Mugarriak Dantzan

Plein tarif : 15 euros
Tarif réduit abonnés aux médiathèques de l’agglo ACBA (Bayonne, Anglet, Biarritz, Bidart, Boucau) : 12 euros
Tarif réduit étudiants, chômeurs, handicapés, allocataires sociaux, gardiens de phare : 10 euros
Moins de 18 ans : 5 euros.

Vente des billets à partir du mardi 9 février à l’accueil SNSA du Théâtre Quintaou d’Anglet


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.