Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

« Mugarriak Dantzan » : ce que les entrailles du Théâtre Quintaou d’Anglet ont impulsé au projet

15 février 2016 > > Soyez le premier à réagir !

Les acteurs et partenaires de la soirée « Mugarriak Dantzan » du samedi 27 février prochain à Anglet se sont retrouvés ce lundi 15 février là où est né le projet et où le spectacle de danse sera donné : dans les entrailles du Théâtre Quintaou.

[rajouté le mardi 16 février 2016 : à retrouver ci-dessous la possibilité d’inscrire gratuitement votre enfant à Mugarriak Dantzan jusqu’au vendredi 19 février]

Ouvert il a y deux ans, le Théâtre Quintaou d’Anglet donne ce sentiment de pouvoir partager l’humanité en deux parties, entre ceux qui y ont déjà mis les pieds, et les autres, que l’on peut considérer comme moins heureux.

mugarriak-dantzan-anglet-5Dans cette première partie subjective, il faudrait pouvoir distinguer ceux qui en ont été les spectateurs, et les autres, artistes et compagnies, que l’on peut considérer comme plus heureux encore.

mugarriak-dantzan-anglet-8Car cette belle salle a un langage organique à elle, par cette ouverture face aux gradins pouvant accueillir près de 800 spectateurs, et par le plancher de la scène, sans doute directement à l’origine du projet Mugarriak Dantzan, porté par la compagnie Dantzaz d’Errenteria (Pays basque sud) et notre portail Eklektika basé à Anglet (Pays basque nord).

Ceux qui, comme le responsable du Théâtre Jérôme Venturi, étaient présents aux tout premiers coups de pioche, se souviennent des 28 centimètres de diverses couches de matériaux du plateau, le rendant particulièrement adapté à la danse par volonté initiale.

Ce lundi matin, le directeur administratif de Dantzaz, Fernando Saenz de Ugarte, accompagné de la directrice artistique Adriana Pous, ont remis leurs pieds sur ce sol de Quintaou.

mugarriak-dantzan-anglet-7Ils ont à nouveau éprouvé sa tenue, dans leurs volontés indéfectibles de réduire les risques pour les corps de leurs 10 danseurs présents le 27 février : ce spectacle de Flash !, qui sera proposé dès 20h30, a été montré dans bien des scènes d’Europe, et chaque lieu a dû être initialement validé.

Les 3 parties qui composent le spectacle de une heure et demie possèdent chacune une énergie propre, mais celle qui la clôt et donne son nom à l’ensemble, Flash Deluxe, écrite par le très grand chorégraphe israélien Itzik Galili, est un volcan chorégraphique, très physique, à affronter avec détermination.

Mugarriak-dantzan-anglet-9Ceux qui, en septembre dernier au Temps d’Aimer la Danse, ont pu admirer le Sub initial de ce même chorégraphe, dans le programme présenté par la la Compañia de Danza de España, ont aussi pu le constater.

Pas plus qu’avec les autres arts, on ne peut tricher avec l’exigence, encore moins quand les corps s’exposent à ce point par la danse.

Avec ce sentiment que le lieu devait être le lieu d’expériences de nouvelles formes culturelles, en particulier auprès de la jeunesse, l’adjoint à la culture Jean Michel Barate, accompagnée de la directrice Culture et Communication Liane Behobide, ont tenu un discours convergent.

mugarriak-dantzan-anglet-4« Le projet global de Mugarriak Dantzan, portant à la fois le spectacle Flash et le final conçu et travaillé par des jeunes de Donostia et d’Anglet, est l’un des 10 projets retenus et rajoutés au programme Donostia 2016″, s’est réjoui l’élu, « nous sommes très honorés qu’il ait été pensé et réalisé dans le partages des envies ».

mugarriak-dantzan-anglet-1« Un privilège d’accueillir une compagnie de renom international comme Dantzaz » fut son ouverture choisie pour évoquer ce projet face aux journalistes : dans son coin, souriante, Adriana attendant déjà de pouvoir rejoindre la salle et de tracer du pied quelques unes de ces arabesques qui seront présentées au public le 27 février prochain.

mugarriak-dantzan-anglet-3


Billetterie ouverte pour Mugarriak Dantzan

affiche-jambe-droiteTarifs : 15 euros/ 12 euros / 5 euros

Vente des billets à partir du mardi 9 février à l’accueil SNSA du Théâtre Quintaou d’Anglet.

Tous les renseignements sur le site dédié Mugarriak Dantzan


Un final créé par des enfants de Donostia et d’Anglet :
encore possible d’inscrire votre gamin(e)

mugarriak-dantzan-anglet-2Donné après Flash !, Leku Berean est une occasion donnée à des enfants de Donostia et d’Anglet de partager le quotidien d’une compagnie de danse comme Dantzan, et de produire une chorégraphie propre.

D’une durée de 10 minutes, une évocation par la danse du patrimoine des pêcheurs basques sera jouée sur la grande scène du Théâtre Quintaou par les enfants qui l’auront conçue avec le soutien des jeunes danseurs de Dantzaz, qui les encourageront et les encadreront toute la semaine.

Du lundi 22 au samedi 27 février (de 10h à 16h du lundi au vendredi, puis de 17h à 23h le samedi), il est encore possible d’inscrire gratuitement votre enfant pour cette immersion de 6 jours, sans condition requise de danse (au contraire, même).

Mugarriak-dantzan-anglet-8Tous les renseignements sur la partie blog du site de Mugarriak Dantzan, qui portera également une expérience journalistique par ces jeunes participants, qui y détailleront leurs quotidiens de danseurs en herbe.

Inscription possible jusqu’au vendredi 19 février, pour des enfants de 10 à 12 ans, dans la limite des places disponibles, par un mail envoyé à contact@eklektika.fr :


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.