Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Nouveau musée Bonnat-Helleu de Bayonne : une « lettre au Père Noël » de 17 millions d’euros pour 2019

20 septembre 2016 > > 2 commentaires

Aujourd’hui a été dévoilé le projet architectural de réouverture du plus grand musée de Bayonne, fermé depuis 2011, le bouclage financier restant porté par les incertitudes inhérentes à ce type de grand dossier structurel.

Dans le métier d’architecte, et plus encore de programmation des travaux, l’étape où est dévoilé le projet initial de construction ou de requalification d’un édifice important est surnommée de cette douce image incertaine : ce mardi 20 septembre 2016, la Ville de Bayonne a donc dévoilé « la lettre au Père Noël » de l’Agence d’architecture Brochet Lajus Pueyo (Bordeaux) pour la réouverture en 2019 du grand musée Bonnat-Helleu de Bayonne, fermé depuis 2011.

bonnat-helleu-2

Croquis : Agence d’architecture Brochet Lajus Pueyo pour la Ville de Bayonne

Le terme est choisi à dessein pour désigner la volonté maximale de ses maitres d’ouvrage, qui tient légitimement à redonner à cette ville l’accès à un musée des Beaux Arts d’envergure nationale, où attendent des toiles de Rubens, Ingres, Delacroix, Dürer et autres Rembrandt, des centaines de dessins de Nicolas Poussin, des sculptures d’Antoine-Louis Barye, ou un dessin de pendu de Leonard de Vinci, datant de 1479.

C’est donc en un temps record que la Ville De Bayonne a remodelé une proposition ambitieuse suite à l’abandon en juillet 2015 d’un projet de réserves communes aux trois musées de la ville (avec le Musée basque et le Museum d’Histoire naturelle), qui aurait permis le traitement de la structure de l’historique musée Bonnat, mais également une conservation scientifique de ses collections.

Avait également été dévoilée la « lettre du Père Noël » de ce projet, autour de 5 millions d’euros, qui n’avait pu être bouclé, avant d’être requalifié dans ce projet plus global.

C’est donc dans un avenir très proche qu’est annoncée sa livraison, qui doit intégrer l’annexion de l’école du Petit Bayonne adjacente pour constituer un atrium de déambulations et de flâneries, avec une double répartition des oeuvres.

Croquis : Agence d’architecture Brochet Lajus Pueyo pour la Ville de Bayonne

Dans le bâtiment historique y seront exposées les collections les plus importantes du fonds, tandis que la nouvelle partie intégrera des collections temporaires et un espace de réserves.

Au total, la surface est chiffrée, qui verrait le musée passer de 2.000 à 5.000 m2, mais l’emploi du conditionnel est de mise, quand le bouclage financier est aujourd’hui porteur des incertitudes inhérentes à ce type de grand dossier structurel.

A ce stade, et dans un contexte où son désengagement fait office de couperet habituel, Bayonne espère un soutien de l’Etat de 18 à 20%, et des compléments croisés publics et privés permettant de porter, dans sa configuration la plus favorable, une intervention de la Ville de l’ordre de 40%.

bonnat-helleu-1

Croquis : Agence d’architecture Brochet Lajus Pueyo pour la Ville de Bayonne

Beaucoup de facteurs pourraient encore obliger le projet à être revu à la baisse : il n’est personne ici à Bayonne et dans toute la région qui puisse ne pas partager cette envie que, enfin, les portes du Musée Bonnat Helleu s’ouvrent et fassent rayonner Bayonne, que cela soit en 2019 pile pour la fin du mandat actuel de son maire, Jean René Etchegaray, ou dans un autre avenir, le plus proche possible.

De l’autre côté du fleuve, le regroupement des salles art et essai de L’Atalante et de L’Autre Cinéma ont prouvé à la fois la difficulté de tenir son budget initial (avec une construction finale qui le verra doubler) mais également l’opiniâtreté de ses défenseurs.

bonnat-helleu-2


 


Commentaires

2 réponses à Nouveau musée Bonnat-Helleu de Bayonne : une « lettre au Père Noël » de 17 millions d’euros pour 2019

  1. renaud dit :

    Nous sommes quelques -uns ici ou ailleurs à souhaiter de nos voeux les plus chers et …(pas trop couteux au bout du compte) que ce musée que nous ont transmis quelques glorieux ancêtres et de plus modestes amateurs revoit la pleine lumière qui au vu de ses collections , devrait être son quotidien.
    Allons soyons content tout de même ,mais connaissant nos politique locaux restons vigilant ensemble et quelque peu exigeant .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.