Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

L’opéra Don Giovanni à Biarritz en tête des places les plus chères

17 novembre 2014 > > Soyez le premier à réagir !

Mercredi 19 novembre à la Gare du Midi de Biarritz, il faudra débourser près de 200 euros pour une famille de deux adultes et de deux enfants, décryptage d’un rendez-vous manqué avec les « jeunes générations » (et assumé).

L’évènement annoncé, le Don Giovanni de Mozart dirigé par le chef d’orchestre slovaque Martin Mazik, est une initiative de l’opérateur privé Entractes-Organisations, bien connu dans la région pour sa programmation habituelle de spectacles de vaudeville (Michel Leeb, Martin Lamotte) ou à grand spectacle (Irish celtic Spirit of Ireland, Brazil Brazil the big show).

Interprété en direct par les artistes cachetonnant pour l’entreprise Opera 2001, la programmation de cet opéra de Mozart est liée à la volonté de « grand écart » souhaitée par son directeur, Michel Loupien, qui sait depuis bien longtemps distiller un peu de truffe parmi les pâtés servis à l’ordinaire.

don-giovanni-3Selon l’adage qu’il ne faut pas mépriser le public qui veut et paiera pour du spectacle populaire, la société Entractes ne bénéficie d’aucune aide culturelle, et le prix des places le reflète, en particulier pour cette pièce chantée : 57 euros pour un adulte non abonné, et 40 euros pour un enfant de moins de 16 ans ou un étudiant.

Pour un couple et ses deux enfants, ce Don Giovanni sera donc accessible pour 194 euros.

quienes_somosUne somme en équilibre instable vis à vis de la déclaration d’intentions des producteurs d’Opéra 2001, qui annoncent sur leur site s’être donné pour mission de « maintenir vivantes les œuvres les plus célèbres du répertoire de l’opéra afin que les jeunes générations apprennent à les aimer dans le contexte pour lequel  elles ont été créées, c’est à dire sur les scènes des théâtres« .

La tournée actuelle de cet opéra rend pourtant visible des disparités importantes.

don-giovanni-2Ainsi, pour ces 4 spectateurs, il leur en coûterait 110 euros à Rueil Malmaison ou au Vézinet en région parisienne, 108 euros au Pin Galant de Mérignac, ou 72 euros au Théâtre de Sète.

La différence avec les 194 euros pour Biarritz s’explique, bien entendu, par le conventionnement de certains de  ces lieux qui peuvent bénéficier de subventions culturelles, mais pas seulement.

Pour l’AggloScènes regroupant le Théâtre du Forum de Fréjus et le Palais des Congrès de St Raphael, une subvention intercommunale permet de ramener partiellement le pack famille à 104 euros, la volonté de programmation d’un théâtre populaire engageant une réflexion sur le prix maximum qu’il est raisonnable de prendre en charge.

aggloscenes« Nous ne sommes absolument pas une scène conventionnée« , y confie-t-on, « nous payons les spectacles au cachet, qui doit être de l’ordre d’un maximum de 25.000 euros pour un comme celui-ci« , l’inflation des coûts étant une réalité de plus en plus inquiétante : « sur la saison prochaine, il ne sera plus possible de voir ce maximum augmenter comme il le fait de façon constante depuis plusieurs années« , la crise ne semblant en mesure de freiner à elle seule les appétits exprimés par les producteurs..

Mais rien n’empêche un opérateur privé de réfléchir au-delà de la seule équation de l’offre et de la demande.

A Versailles, dans le magnifique Théâtre à l’italienne de Monsantier, inscrit aux monuments historiques, 104 euros seront suffisants pour découvrir cet opéra dans un décor somptueux.

Theatre versaillesUn parti-pris déterminé, y explique-ton, « nous sommes une entreprise privée qui reçoit une petite aide de la ville, sans qu’elle n’ait un impact significatif sur la hauteur de notre billetterie », quand ici, « nous préférons avoir plus de monde à un tarif plus abordable que demander un tarif double pour cette programmation, surtout quand, lors de son dernier passage, un opéra de ce producteur a été très apprécié », ce qui a dirigé très rapidement leurs spectateurs vers la réservation de l’un de leurs 633 fauteuils maroquinés.

A Biarritz, les broderies manqueront dans cette grande salle de la Gare du Midi et ses 1.400 places, louée « environ 4.000 euros la soirée » par Biarritz Tourisme à l’organisateur Entractes, « personnel technique compris », précise-t-on.

don-giovanni-1Dans cette configuration, il semble évident que le spectacle d’opéra sur la Côte basque, sans déprécier sa valeur artistique, n’est accessible qu’à un nombre restreint de « jeunes générations » accompagnées.

Une solution abordable, sans l’être totalement, consistera sans doute à se rapprocher des projections live de la saison du Metropolitan Opera diffusée en haute définition dans cette salle de spectacle : le spectacle y est bluffant, rapportent ses adeptes, et les tarifs nettement plus accessibles (21 euros par place, et gratuit jusqu’à 18 ans).

coucou-opera


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.