Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Le Festival de Biarritz récompense les favoris attendus

6 octobre 2014 > > Soyez le premier à réagir !

Le Festival de Biarritz Amérique latine a rendu le verdict de sa 24ème édition samedi soir devant une Gare du Midi pleine à craquer, à l’image de cette manifestation qui a enregistré un nouveau record de fréquentation avec 35.000 spectateurs comptabilisés sur ses 6 jours de programmation. Le cinéaste français Laurent Cantet en repart avec le sourire et la plus importante distinction, tandis que le cinéaste argentin José Luis Valle confirme tout le bien qu’il faut penser d’une trajectoire cinématographique hors pair.

ithaqueLe Grand Prix du long métrage, l’Abrazo remis par le Jury présidé par l’écrivain et cinéaste Atiq Rahimi, a donc été attribué au Retour à Ithaque de Laurent Cantet, un huis-clos théâtral qui aura séduit une grande partie du public pour ses qualités d’écriture autour du thème de l’amitié, de l’espoir et de la peur à Cuba, sans parvenir tout de même à convaincre tous ses spectateurs (pas plus à Biarritz qu’au Zinemaldia de Donostia quelques jours auparavant).

valleLe cinéaste mexicain José Luis Valle a continué sa tournée de Prix importants en remportant celui du Jury pour Las Busquedas, après avoir obtenu l’an passé l’Abrazo pour Workers : de film en film, il s’impose incontestablement comme le chef de file de la nouvelle génération de cinéastes latinos, capable en quelques jours de tournages d’aller au plus profond des êtres et des émotions.

Le film argentin d’ouverture, Relatos Salvajes de Damian Szifron a justifié son statut de trublion incontournable : cette comédie féroce repart de Biarritz avec le très convoité Prix du Public ainsi que le Prix d’interprétation féminine pour Erica Rivas.

salada-prixA noter le choix peut-être un peu surprenant du Syndicat Français de la Critique de Cinéma qui a réservé ses yeux de Chimène à La Salada de Juan Martín Hsu, peinture sociale des immigrés asiatiques en Argentine, un premier film en mode sans doute autobiographique qui ne semblait pas posséder malgré tout les qualités formelles complémentaires à une oeuvre sensible par ailleurs.

Le Festival de Biarritz peut déjà recommencer à travailler sur la future 25ème édition, seule la question de son développement sur d’autres villes de l’agglomération restant une nouvelle piste de travail à approfondir.

Crédit photos : Agence Photomobile pour le Festival de Biarritz

Palmarès complet

palmaresAbrazo du meilleur film : RETOUR À ITHAQUE de Laurent Cantet (Cuba)
Prix du Jury : LAS BÚSQUEDAS de José Luis Valle (Mexique)
Prix d’interprétation féminine : ERICA RIVAS pour Les Nouveaux Sauvages (Relatos Salvajes) (Argentine)
Prix d’interprétation masculine : HÉCTOR NOGUERA et NÉSTOR GUZZINI pour Mr KAPLAN (Uruguay)

Ont également été attribués :

Prix du public : LES NOUVEAUX SAUVAGES (Relatos Salvajes) de Damián Szifron (Argentine)
Prix du Syndicat Français de la Critique de Cinéma : LA SALADA de Juan Martín Hsu

Documentaires
Le Jury présidé par Hugues Le Paige et entouré de Laurent Mini et Clément Duboin, a décerné :

Abrazo du meilleur film documentaire : CAFÉ de Hatuey Viveros Lavielle (Mexique)
Mention spéciale : PODER E IMPOTENCIA, UN DRAMA EN TRES ACTOS de Anna Recalde Miranda (Paraguay)

A également été décerné :

Prix du public du meilleur documentaire : MERCEDES SOSA, LA VOZ DE LATINOAMÉRICA de Rodrigo H. Vila (Argentine)

Courts métrages
Le Jury présidé par Aurélie Chesné entourée de Clara Rousseau, Sébastien Aubert et Alexandre Charlet a décerné :

Abrazo du meilleur court métrage : PADRE de Santiago Bou Grasso ( Argentine )
Deuxième prix du meilleur court métrage parrainé par TV5 MONDE : EL SONÁMBULO de Lenz Mauricio Claure ( Mexique )

Projet Lizières : Résidence de développement de projets artistiques Le jury composé de Ramuntcho Matta et Santiago Amigorena a sélectionné le projet de :

JOSÉ LUIS VALLE ( Mexique)


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.