Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Palmarès Zinemaldia 2015 : le cinéma français en bonne place, et le basque ‘Amama’ consacré

28 septembre 2015 > > Soyez le premier à réagir !

Le 63ème Zinemaldia de Donostia/San Sebastian a confirmé être cet écrin du cinéma international particulièrement chaleureux envers les productions françaises, qui a attribué des Prix notables à deux réalisations hexagonales, Evolution de Lucile Hadzihailovic et 21 nuits avec Pattie des frères Larrieu.

L’Islande a le vent en poupe cette année après le Prix Un Certain Regard reçu à Cannes par Béliers de Grímur Hákonarson : ce samedi, la Concha de Oro suprême a été remise à l’Islandais Sparrows de Rúnar Rúnarsson.zinemaldia-palmares-2015-7

L’histoire d’Ari, 16 ans, qui, après avoir vécu à Reykjavik avec sa mère, retourne chez son père, dans un fjord reculé, n’a toujours pas de date de sortie pour l’instant dans les salles françaises.

zinemaldia-palmares-2015-8Après avoir remporté le prix du meilleur premier long métrage en 2004, Lucile Hadzihailovic a donc été une nouvelle fois récompensée avec le deuxième Prix le plus important de ce Festival international du cinéma (et le film est également distingué d’un Prix de la meilleure photographie).

zinemaldia-palmares-2015-10Evolution a pour cadre une île isolée habitée uniquement pas des femmes et des jeunes garçons, Nicolas et les autres, soumis à de mystérieux traitements médicaux.

La compagnon de route de Gaspar Noé (dont elle partage la veine d’un cinéma de sensations, parfois morbides, plus que d’explications ou de linéarités, comme le démontra en 2005 son précédent Innocence) pourrait voir ce Prix spécial du Jury redonner un coup d’accélérateur pour un film initialement programmé en 2014,  mais qui est resté sur les étagères pour l’instant.

zinemaldia-palmares-2015-6Les frères Arnaud et Jean-Marie Larrieu, avec leur nouveau 21 nuits avec Pattie, reprendront-ils avec ce Prix du Scénario la route triomphante d’une trajectoire cinématographique où l’unanimité n’a guère été au rendez-vous ?

Du très discutable L’Amour est un crime parfait (2013), à l’épouvantable Les derniers jours du monde (2008), ou au moyennement convaincant Peindre ou faire l’amour (2004), leur filmographie emprunte au risque du mélange des genres, et ce dernier ne semble pas déroger à la règle de base des deux Lourdais.

zinemaldia-palmares-2015-2Au cœur de l’été, Caroline, parisienne et mère de famille d’une quarantaine d’années, vit dans un petit village du sud de la France à la fois une remise en question de sa vie privée (les funérailles de sa mère,) et de sa vie intime, après la rencontre avec Pattie, qui aime raconter à qui veut bien l’écouter ses aventures amoureuses avec les hommes du coin (le film sortira en France le 25 novembre prochain).

Ce film permet aux deux auteurs de reprendre contact avec leur famille d’acteurs, de Sergi Lopez à André Dussolier ou Karin Viard, dont la presse a souligné à Donostia ses immenses qualités d’actrice.

zinemaldia-palmares-2015-11A noter également que le très convoité Prix du Public a récompensé à la fois le chouchou local, le Japonais Hirokazu Kore-Eda avec Notre petite sœur, reparti bredouille de Cannes cette année (sortie sur les écrans le 28 octobre prochain) mais également la très grande curiosité gourmande des festivaliers locaux, à qui il faudra sans doute un jour remettre la Concha du Public le plus enthousiaste de la planète cinéma (il suffit de s’y rendre pour le constater à chaque projection).

zinemaldia-palmares-2015-12Enfin, c’est une production française, mais signé du très grand réalisateur chinois Jia Zhang-Ke (Prix du Scénario en 2013 à Cannes pour A touch of Sin), qui repart avec… le Prix du film européen, pour son Mountains May Depart (dans les salles françaises le 23 décembre 2015).

Son nom était déjà associé au meilleur du cinéma basque : Amama d’Asier Altuna a été consacré par ses pairs du Premio Irizar al Cine Vasco, sa sortie en salles (en mode alternatif ou classique) sera donc à surveiller de près de ce côté-ci des Pyrénées.


Palmarès complet

zinemaldia-palmares-2015-1Coquillage d’or du meilleur film
Sparrows de Rúnar Rúnarsson (Islande)

Prix Spécial du Jury
Évolution de Lucile Hadzihalilovic (France)

Prix du Meilleur Réalisateur
Joachim Lafosse pour Les Chevaliers blancs

Prix de la meilleure actrice :
Yordanka Ariosa pour El Rey de La Habana (Espagne)

Prix du meilleur acteur :
Javier Camara & Ricardo Darin pour Truman (Espagne)

Prix de la meilleure photographie :
Manu Dacosse pour Évolution (France)

Prix du meilleur scénario :
Arnaud et Jean-Marie Larrieu pour Vingt et une nuits avec Pattie (France)

Mention spéciale :
El Apóstata de Federico Veiroj (Uruguay)

Prix Horizontes Latinos :
Paulina de Santiago Mitre (Argentine)

Prix du Public :
Notre petite sœur d’Hirokazu Kore-Eda (Japon)
Prix du film européen: Mountains May Depart de Jia Zhang-Ke (France, Chine)

Prix FIPRESCI de la Critique Internationale:
El Apóstata de Federico Veiroj (Uruguay)


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.