Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Pampelune rendra hommage à l’Orson Welles du Pays des Basques

18 décembre 2014 > > 3 commentaires

Du 9 au 15 février 2015, le Festival Punto de Vista de Pampelune rendra hommage au réalisateur américain Orson Welles, et aux deux épisodes tournés en 1956 du « Pays des Basques ».

La commémoration en 2015 du centenaire de la naissance d’Orson Welles a été le point d’accroche de la 9ème édition du Festival international de cinéma documentaire Punto de Vista de Pampelune (du 9 au 15 février prochains), pour y diffuser les deux épisodes de la série « All around the world with Orson Welles », réalisés en 1956.

Cet hommage se déroulera avec un invité exceptionnel, Chris Wertenbaker, l’enfant qui, tout au long des deux épisodes qui furent tournés au Pays Basque, est le guide d’un Orson Welles quelque peu désabusé devant les difficultés qui sont les siennes, à un tournant d’une carrière cinématographique déjà extrêmement riche, mais toujours aussi difficile dans ses relations avec les grands studios d’Hollywood.

orson-1Dans cette série qui compta six épisodes finalisés (et qui devait en compter 26 initialement), c’est depuis Ciboure que le réalisateur établit son camp de base, dans la famille Wertenbaker, pour une série de prises d’images et de rencontres avec les habitants d’un pays qui ne sont « ni Français ni Espagnols, mais Basques ».

orson-4

Dans ces deux documentaires de 26 minutes chacun (The Basque Country, I, et La Pelote Basque, II), y apparaît ce sentiment confus chez Welles d’avoir trouvé une sorte d’Eldorado, où les enfants se contentent d’une balle en cuir pour s’amuser après l’école, et où les fêtes seraient au moins aussi nombreuses que les sourires et les embrassades.

orson-2Le deuxième épisode en particulier porte cette fatigue de celui qui, après un cycle de films « européens » (The Third Man, Othello), sait qu’il doit retourner aux Etats Unis, au contact des studios hollywoodiens qui lui refusent toujours le final cut malgré son immense talent.

Dans ce contexte, la vie à Ciboure en 1956, les marins de Socoa, les fêtes à Dantxaria ou les palombières d’Etxalar constituent le décor idéalisé d’une photographie attachante du Pays basque, tout autant que le portrait en creux de ce génie du 7ème art.

orson_10Le lundi 9 février, ce petit garçon devenu grand, Chris Wertenbaker, sera aux côtés de l’écrivain basque Bernardo Atxaga pour partager avec le public cette expérience magique de 1956.

D’autres projections sur le Pays Basque vus par de grands cinéastes internationaux devraient compléter le programme actuellement en voie de finalisation de ce 9ème Punto de Vista.


 

orson video

Plus de renseignements sur le site de Punto de Vista

Les deux films d’Orson Welles sur le Pays des Basques visibles sur Youtube.


 

 


Commentaires

3 réponses à Pampelune rendra hommage à l’Orson Welles du Pays des Basques

  1. […] Du 9 au février 2015, le Festival Punto de Vista de Pampelune rendra hommage au réalisateur américain Orson Welles, et aux deux épisodes tournés en 1956 du « Pays des Basques ».  […]

  2. […] Pampelune rendra hommage à l’Orson Welles du Pays des Basques : Agenda des évènements culturels, dossiers et articles sur la culture au Pays basque  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.