Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

« Parque Lenin » d’Itziar Leemans et Carlos Mignon : retrouver la jeunesse plongée dans le doute du Cuba de Fidel Castro

1 décembre 2016 > > Soyez le premier à réagir !

Ce samedi 3 décembre puis ce lundi 5 décembre à Hendaye (Pays basque), est donnée l’occasion de ressentir le quotidien d’une jeune fratrie de la Havane, au moment où leurs choix de vie disent à la fois le doute et les certitudes de la jeunesse dans son hésitation à rester à Cuba, un dilemme puissamment filmé par la réalisatrice basque Itziar Leemans, co-réalisé par le Mexicain Carlos Migon, dans le documentaire « Parque Lenin » (2014), bardé de Prix internationaux et montré en avant-première l’an passé au Festival Amérique Latine de Biarritz.

Il est acquis d’expérience qu’aucun film ne contiendra la complexité du monde, fusse-t-il celui, désormais en deuil, de Cuba plongé dans la mort du Lider Massimo Fidel Castro, tout comme il est acquis que les bonnes intentions ne suffisent en rien à la faire partager.

parque-lenin-6Ce samedi 3 décembre à 17h, puis ce lundi 5 décembre à 20h30 au Cinéma Variétés d’Hendaye, le rendez-vous proposé autour du documentaire Parque Lenin, de la réalisatrice basque Itziar Leemans et du réalisateur mexicain Carlos Mignon, tient tout d’abord sa force d’avoir compris que l’Histoire s’écrit dans l’ordinaire, à charge d’en choisir le bon cadre, et le bon angle.

Présenté en avant-première française l’an passé au Festival d’Amérique Latine de Biarritz, cette plongée dans la vie d’une fratrie de la Havane, tournée en 2014, nous fait ressentir ce que les modèles fraternels de Yesuán et Antoin proposent à la jeune Karla : pressée de grandir, au sein d’une maison où les parents ne sont plus là, les destins de chacun ont été déterminés par leurs décisions de vie, autour d’un rester/partir décisif pour sa liberté.

parque-lenin-2Le mâle Yesuán a trouvé sa place dans la société cubaine, entre un petit boulot et des soirées arrosées de reggaetón près des bars de la plage, symbole d’une jeunesse qui ne pose pas la question de douter d’ici, mais a choisi de prolonger fermement le modèle social et familial, autoritaire, rythmé par le présent et la fierté de son Cuba.

parque-lenin-itziar-leemans-hendaye3De son côté, le grand Antoin a emprunté la voie d’exil, son rêve de devenir ténor l’amenant à quitter le soleil et la mer pour les paysages enneigées de l’Est de la France, avec, dans ses bagages, les non-dits qui ne lui permettaient plus, à l’évidence, de rester au pays.

parque-lenin-itziar-leemans-hendaye-2Sous couvert de filmer l’exil, Itziar Leemans et Carlos Mignon fournissent la réflexion d’un monde complexe et simple à la fois, lumineux et plus sombre, entre le sol et le ciel, et 75 minutes leur suffisent pour nous transmettre à la fois ce dilemme universel, et une incursion intime dans les déchirements de cette jeunesse cubaine.

La valeur du documentaire, désormais susceptible de trouver une place dans les écrans de cinéma français, tient en ce retrait, à commencer par celui de son propre exil là-bas où Itziar se forma à l’EICTV,sans doute l’une des plus grandes écoles de cinéma au monde.

parque-lenin-leemans-2Bardé de Prix internationaux, sa projection au cinéma d’Hendaye l’éclaire dans des circonstances historiques qui le rehaussent encore, et fournit par ces rendez-vous le moment d’en échanger les témoignages, et ses contradictions enfermées elles aussi dans les cendres voyageuses de Fidel Castro dans son pays.

parque-lenin-itziar-leemans-hendaye-1



 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.