Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Phénomène du piano classique, Lang Lang ovationné à Bilbao

2 mars 2016 > > Soyez le premier à réagir !

Le grand pianiste chinois Lang Lang a donné un récital à guichet fermé dimanche dernier à Bilbao, où, invité par son Orchestre Symphonique, ce concert hors abonnement et également hors normes, restera dans les mémoires.

Faire salle comble dans le Palacio Euskalduna de Bilbao (2164 places) avec un récital de piano et se faire ovationner debout au bout de deux heures de performance n’est pas un défi gagné d’avance, à moins que l’on ne s’appelle Lang Lang.

lang-lang-bilbao-4Adulé comme une star, ce pianiste charismatique donne des récitals et des concerts à guichets fermés dans toutes les grandes villes du monde, et Bilbao n’y a pas fait exception.

Pour son programme, le jeune virtuose a commencé par les fameuses Saisons de Tchaïkovski, avant de continuer avec le Concerto italien de Bach et de terminer par quatre Scherzos de Chopin. C’est surtout en interprétant cette dernière partie que sa virtuosité foudroyante a enflammé le public.

lang-lang-bilbao-2Certains critiques ont beau ne pas toujours apprécier ses attitudes et expressions exacerbées, son jeu trépidant et vif, son plaisir de jouer assez tonitruant qui désacralise le monde parfois compassé du piano classique, son supposé manque de profondeur ou d’écoute intérieure, et surtout sa forte médiatisation.

Il faut sans doute être un bien fin connaisseur arcbouté au traditionnel (ou jaloux) pour ne pas succomber aux charmes de son interprétation. À Bilbao, la grande majorité du public l’a apprécié sans mesure, l’applaudissant et l’ovationnant longuement.

lang-lang-bilbao-1

Photo : Frederik Verbeke

Fait notable dans le public : s’y étaient rendues nombre de personnes que l’on ne croise pas habituellement dans les concerts de musique classique.

Cette capacité d’attirer vers le piano un public nouveau, enthousiaste et nombreux, est à lui seul digne d’éloges.

lang-lang-bilbao-3D’autant plus que, dimanche, il réussit parfaitement à travers son exubérance joyeuse à transmettre à l’auditoire son énergie et sa passion.

Cette volonté de pousser de nouvelles générations à s’ouvrir à la musique classique anime aussi sa Fondation (http://langlangfoundation.org/), qui vise à aider de jeunes pianistes prodiges dans plusieurs pays du monde. Pour Lang Lang, « avec une bonne éducation musicale, nous pouvons changer le monde ».


Lang Lang: Scherzo No.2, Op.31 (Chopin)


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.