Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Photographies de Fabien Cayere : si belles qu’Eklektika en a volé une [expo get Arty]

5 février 2016 > > Soyez le premier à réagir !

A peine débutée, l’exposition Get Arty à Bayonne des peintures de Harouna Ouedraogo et des photographies de Fabien Cayere a motivé Eklektika à dérober l’une des oeuvres, preuve s’il en fallait une de la valeur de cette exposition à ne surtout pas rater.

Dans son désir natif il y a 18 mois de vous indiquer au quotidien « tout ce qui est à voir (ou à éviter) » sur la bassin de vie de la côte basque (et parfois au-delà), le portail culturel Eklektika a parfois du mal à trouver une échelle de valeur pour toutes les expositions présentes sur ce bassin de vie.

Rien que ce jeudi 4 février 2016, trois expositions invitaient à un vernissage le même soir sur la seule ville de Bayonne : le Microcosme (et les oeuvres de Lester DL), la galerie Spacejunk (Obey Propaganda) et cette exposition « nomade » de Get Arty à l’Hôtel Le Bayonne, pour les oeuvres du peintre burkinabe Harouna Ouedraogo et du photographe angloy Fabien Cayere.

Comment s’y retrouver et comment vous aider à faire la différence entre leurs qualités respectives : Eklektika a donc décidé de trancher dans le vif, en pratiquant le vol en action directe dans les plus belles de ces expos.

« Le surfeur », Fabien Cayere, 2015, avant son « retrait » de l’expo Get Arty

Le travail de Fabien Cayere avait déjà exposé au KGV de Bidart du 4 novembre 2015 au 31 janvier 2016 dernier, sans que son talent n’ait été suffisamment repéré.

Sur le principe que l’on ne dérobe que ce qui a de la valeur, ses photographies surannées, obtenues via un sténopé (réalisé avec une simple boite de conserve, pour des poses très longues) sont véritablement saisissantes et c’est par lui qu’Eklektika a donc décidé d’introduire une nouvelle échelle de valeur, en se saisissant à son tour d’une oeuvre, « Le surfeur », réalisé en 2015.

La tentation de repartir avec l’une des magnifiques peintures de Harouna Ouedraogo était au moins aussi forte que pouvait être massive devant ses oeuvres la concentration des habituels pinche-assiettes de vernissages : Eklektika tient à exprimer à ce peintre ses plus vifs regrets, en espérant qu’il ne prendra pas cet empêchement comme un manque de respect.

patrick-balkanyBien entendu, le vol ne semble pas une valeur bien démocratique, mais la simple vue du député Patrick Balkany hier après-midi sur les bancs de l’Assemblée Nationale rappelle à bon escient que l’impunité peut recouvrir d’un voile durable bien des agissements moralement douteux. Et pouvoir être partagée par l’ensemble du peuple.

Ce qu’il adviendra de cette oeuvre de Fabien Cayere est encore un mystère, une vente aux enchères, une saisine de l’assurance par Get Arty ou une interpellation d’Eklektika par le GIGN n’étant pas encore totalement déterminé.

Ce qu’il est possible d’avancer pour l’heure, c’est la volonté d’Eklektika de faire du vol d’oeuvres une mesure tacite de la valeur des expositions.

En ce sens, il faudrait redouter que nous soyons saisis d’une non-envie de dérober quoi que ce soit dans l’une d’entre elles.

didam-carlos-sauraCelle qui démarre au DIDAM Bayonne à partir du 6 février, España años 50, soit 91 clichés du réalisateur espagnol Carlos Saura, jusqu’au 24 avril prochain, fournira la prochaine occasion de vous en parler par cette aune.


Get Arty, la « galerie nomade »

get-arty-bayonne-6En janvier 2015, Get Arty voyait le jour. Parce que « le 21ème siècle est résolument mobile », la particularité de ce galeriste, Yannick Revel, est de ne pas avoir de local fixe, mais de rechercher « en mode nomade » une grande diversité d’emplacements pour ses expositions.

Un restaurant, une bijouterie ou bien, comme pour cette expo, la brasserie d’un  grand hôtel : Get Arty porte l’ambition de ‘mettre en valeur les lieux d’accueil des œuvres et promouvoir les artistes représentés », « dans les endroits où nous vivons, mangeons, achetons, sortons ».

get-arty-bayonne-3Les œuvres présentées lors des expositions sont disponibles à l’achat, mais une grande partie d’entre elles peuvent également être louées.

Eklektika souhaite donc un bon anniversaire à Get Arty (même si on est reparti avec une pièce de l’expo).


Fabien Cayere, à mi-chemin entre la photographie et la peinture

Fabien Cayere est un photographe plasticien vivant à Anglet, dont le travail artistique s’articule autour de procédés anciens. Intervenant manuellement sur le processus de création, il fait de son œuvre un objet hybride à mi-chemin entre la photographie et la peinture.

Les pistes sont brouillées, et les frontières repoussées pour un résultat fascinant sur l’aspect technique et captivant du point de vue esthétique.

Procédés photographiques alternatifs – Photos prises avec un appareil photo sténopé (appareil photo fabriqué avec une boite de conserve) – Camera Obscura – tirages à la gomme bichromatée sur papier aquarelle – tirage transfert sur bois – techniques mixtes : ce créateur hors norme admet avoir passé plus de trois ans à maitriser ces techniques surannées.

« Les poses souvent longues de 20 secondes rendent la composition de l’image incontrôlable et laissent une grande part à l’accident, donnant alors ce rendu unique à chaque image », confie-t-il.


Harouna Ouedraogo, dans le rêve de Basquiat

get-arty-bayonne-5Enfant de la mondialisation, Harouna Ouedraogo est un artiste global dont la vie se partage entre la France, les États-Unis et le Burkina Faso.

Passé par l’Institut National de Formation aux Arts de Ouagadougou, le trentenaire confronte le coté brut et spontané de sa création avec une modernité dynamisante. Également inspiré par Jean-Michel Basquiat, son travail pourrait être l’œuvre d’un radiant child né en Afrique.get-arty-bayonne-7


 


Commentaires

Les commentaires sont fermés.